arroser

 

définitions

arroser ​​​ verbe transitif

Mouiller en versant un liquide, de l'eau sur. Arroser des plantes. —  familier Se faire arroser, mouiller par la pluie.
Couler à travers. ➙ traverser. La Seine arrose le Bassin parisien.
au figuré Arroser son repas d'un bon vin, l'accompagner d'un bon vin. Arroser son café, y verser de l'alcool.
familier Fêter un évènement en buvant. Il faut arroser ça !
au figuré, familier Arroser qqn, lui donner de l'argent (pour obtenir un avantage). ➙ soudoyer.
argot militaire Bombarder, mitrailler méthodiquement.
Diffuser des informations sur un secteur. Cette radio arrose toute la région. ➙ couvrir.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'arrose

tu arroses

il arrose / elle arrose

nous arrosons

vous arrosez

ils arrosent / elles arrosent

imparfait

j'arrosais

tu arrosais

il arrosait / elle arrosait

nous arrosions

vous arrosiez

ils arrosaient / elles arrosaient

passé simple

j'arrosai

tu arrosas

il arrosa / elle arrosa

nous arrosâmes

vous arrosâtes

ils arrosèrent / elles arrosèrent

futur simple

j'arroserai

tu arroseras

il arrosera / elle arrosera

nous arroserons

vous arroserez

ils arroseront / elles arroseront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Non, en marine, arroser des galons signifie se griser pour leur faire honneur le premier jour où on les porte.Pierre Loti (1850-1923)
Je serais resté pour l'aimer et le cultiver, l'orner et l'arroser, – et j'aurais vieilli ainsi sans m'en apercevoir...Alfred Delvau (1825-1867)
Tu t'encapuchonnais dedans, contre la pluie ; et moi, je pouvais pleuvoir, jamais je ne parvenais, brigand, à t'arroser !Romain Rolland (1866-1944)
Ne pourriez-vous arroser la terre sans suspendre partout ces énormes gouttes, vraies embûches tendues devant chacun de nos pas ?...Henri de La Blanchère (1821-1880)
Pour arroser, il faut des engrais car sans engrais il n'y a pas de récolte.Europarl
Un soleil ardent, qui n'est jamais tempéré ni par des nuages, ni par de la pluie, brûle toutes les herbes et les plantes, hormis celles qu'on peut arroser.Gaspard Gourgaud (1783-1852)
Par contre, la racine indo-européenne est bien plus libre de forme, comme le montre, par exemple, i « aller, » su « verser, arroser ; » toutefois elle est monosyllabique.François Lenormant (1837-1883)
L'eau des deux fontaines, dirigée habilement par les canaux de bambous, allait arroser les plantations environnantes.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Elle pourra donc arroser convenablement ces rimes, maintenant brûlées par le vent des conquêtes et de leurs conséquences, du reste si précieuses et si belles dans un poème épique.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Voilà la mare creusée dans le roc vif au pied du toit pour recueillir l'eau des pluies et arroser le jardin l'été !Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Les voilà tous les deux occupés à manger et à arroser les petits pâtés ; et l'exempt demandant à son camarade comment allait son commerce ?Denis Diderot (1713-1784)
C'est assez que j'aie eu la fantaisie d'arroser une pauvre fleur, pour que je risque d'être déchirée par les mauvaises langues et grondée par mon père !...George Sand (1804-1876)
Malgré cela, la terre est si fertile que, partout où on peut arroser nos champs, les moissons se succèdent avec une fécondité surprenante.Augustine Fouillée (1833-1923)
Il est aussi d'usage « d'arroser les galons » du compagnon qui passe caporal, c'est-à-dire chef d'une équipe.Paul Sébillot (1843-1918)
Elle étancha une larme dans le coin de son œil, et fit signe qu'on manquait de bière pour arroser les endives à la sauce blanche.Paul Adam (1862-1920)
Mon grand-père se plaignait de n'avoir que l'eau de ses citernes pour arroser ses fleurs et ses légumes.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Le plancher dégoutte de sueur, comme si les soupiraux du pont et de la batterie étoient ouverts pour arroser le fond de cale.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Siraudin lui propose de le remplacer pendant qu'il ira s'arroser le gosier au cabaret voisin.Henry Murger (1822-1861)
Le brave homme passait son temps, le sécateur à la main, à soigner, élaguer une magnifique collection de rosiers, à chauffer la serre, arroser les corbeilles ; et ma foi !Alphonse Daudet (1840-1897)
Durant l'été, la sécheresse est telle, qu'il faut tout arroser, aussi bien le blé que le reste.Ernest Michel (1837-1896)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ARROSER » verb. act.

Verser doucement une liqueur sur quelque corps. On arrose les plantes, quand on les met en terre, ou quand la terre est trop seche. les Sacrificateurs Payens arrosoient les victimes avec de l'huile, du vin, &c. ils arrosoient le peuple avec des eaux lustrales ; les Chrestiens avec de l'eau beniste. il a fait une bonne pluye qui a bien arrosé la terre. les Cuisiniers arrosent les viandes qu'ils rotissent, quand elles ne sont pas lardées. Nicod derive ce mot de ros, ou rosée.
 
On dit aussi, que les Martyrs ont arrosé la terre de leur sang ; qu'un vray penitent doit arroser son sein de ses larmes. On dit aussi d'un homme qui a été bien mouillé, soit par la pluye, soit par quelque autre accident, qu'il a été bien arrosé.
 
ARROSER, se dit aussi des fleuves & des rivieres qui passent à travers une Province, qui y entretiennent l'humidité, & qui y font quelques inondations, qui la rendent fertile, ou qui l'enrichissent par le commerce. Le Penée arrose les campagnes de la Thessalie. le Gange arrose l'Inde, le Nil l'Egypte.
 
ARROSÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Drôles d'expressions Pendre la crémaillère Pendre la crémaillère

Pendre la crémaillère : fêter son installation dans un nouveau logement.

Alain Rey 16/02/2020