Email catcher

couvrir

Définition

Définition de couvrir ​​​ verbe transitif

Revêtir d'une chose, d'une matière pour cacher, fermer, orner, protéger.
Garnir (un objet) en disposant quelque chose dessus. ➙ recouvrir. Couvrir un plat avec un couvercle. Couvrir un mur d'un enduit. (sujet : chose) Être disposé sur. Moquette qui couvre le sol.
Habiller chaudement. Couvrir un enfant. pronominal Couvre-toi, il fait froid !
Parsemer (qqch., qqn) d'une grande quantité de. Couvrir une tombe de fleurs. Couvrir qqn de, lui donner beaucoup de. On l'a couvert de cadeaux. ➙ combler. On l'a couvert d'injures. ➙ accabler. pronominal Il s'est couvert de ridicule. (choses) Être éparpillé, répandu sur. Les feuilles couvrent le sol. ➙ joncher. pronominal Le ciel, le temps se couvre (de nuages). ➙ couvert.
Cacher en mettant qqch. par-dessus, autour. Cela couvre un mystère. ➙ recéler. Couvrir la voix de qqn. ➙ dominer, étouffer.
au figuré, littéraire Recouvrir en compensant ; effacer ou réparer.
(animaux) Saillir. Mâle qui couvre la femelle.
Interposer (qqch.) comme défense, protection. ➙ protéger. Couvrir qqn de son corps.
Abriter (qqn) par son autorité, sa protection. Ce chef couvre toujours ses subordonnés. passif Être couvert par qqn. ➙ couvert (II).
Donner une garantie, la somme d'argent qu'il faut. ➙ garantir, approvisionner. Cette somme couvrira vos dépenses. Couvrir un emprunt, une souscription, souscrire la somme demandée.
Parcourir (une distance). Couvrir les cent kilomètres en deux heures.
Assurer l'information concernant un évènement. Les journalistes qui couvrent l'évènement.

Conjugaison

Conjugaison du verbe couvrir

actif

indicatif
présent

je couvre

tu couvres

il couvre / elle couvre

nous couvrons

vous couvrez

ils couvrent / elles couvrent

imparfait

je couvrais

tu couvrais

il couvrait / elle couvrait

nous couvrions

vous couvriez

ils couvraient / elles couvraient

passé simple

je couvris

tu couvris

il couvrit / elle couvrit

nous couvrîmes

vous couvrîtes

ils couvrirent / elles couvrirent

futur simple

je couvrirai

tu couvriras

il couvrira / elle couvrira

nous couvrirons

vous couvrirez

ils couvriront / elles couvriront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot couvrir

Pour couvrir sa dépense inconsidérée, le libraire a maladroitement gonflé le prix de l'ouvrage, dissuadant de potentiels lecteurs d'acquérir les deux coûteux volumes.Géo, 09/11/2020, « L'incamania, une passion française »
Cette dégradation des résultats est essentiellement expliquée par les charges exceptionnelles provisionnées pour couvrir le volet social de la restructuration (près de 300 millions d'euros).Courrier hebdomadaire du CRISP, 2017, Jean Vandewattyne, John Cultiaux, Rebecca Deruyver (Cairn.info)
Le conseil municipal s'engage, pendant toute la durée du prêt, à libérer, en cas de besoin, des ressources suffisantes pour couvrir les charges du prêt.Ouest-France, 07/09/2019
Pour l'heure, sa généralisation ne permettrait donc pas de couvrir nos besoins alimentaires.Ça m'intéresse, 14/07/2020, « Il faut végétaliser et biodiversifier nos assiettes, pour notre santé et… »
À l'extérieur, les personnes allergiques au pollen peuvent couvrir les zones sensibles de leur visage.Ça m'intéresse, 10/06/2021, « Allergies : comment se protéger du pollen ? »
Fallait-il remplacer les pierres très endommagées par le feu ou les réparer et couvrir ensuite la grange ?Ouest-France, 11/08/2018
J'aurais au moins besoin de 165 millions d'écus pour deux ans pour plus ou moins couvrir l'objectif que nous nous sommes nous-mêmes fixé.Europarl
S'ajoutent bien entendu les loyers jusqu'à la fin de l'année que nous ne pouvons pas couvrir.Ouest-France, 16/11/2020
Cette notion est susceptible d'une interprétation très large pouvant aller jusqu'à couvrir aussi les innovations organisationnelles, voir toutes les formes d'innovation.INNOVATIONS, 2004, Marc Richevaux (Cairn.info)
Aurait-il eu l'apparence de vouloir couvrir son frère ?Daniel Lesueur (1854-1921)
Il existe des assurances santé destinées à couvrir les frais vétérinaires pour votre chien.Géo, 20/11/2018, « Voyager avec son chien : les précautions à prendre »
Le fonds vous couvrira alors durant les 40 jours qui suivent le retrait de l'agrément de votre assureur.Capital, 21/02/2019, « Immobilier neuf : êtes-vous correctement assuré en cas de litiges… »
Le plomb, lorsqu'il est utilisé pour couvrir une toiture n'est pas dangereux pour la santé, tant qu'il est manipulé avec gants et un outillage adapté.Ouest-France, 14/12/2020
À l'inverse, les employeurs ont - parfois - mis en place une allocation forfaitaire visant à couvrir les frais de télétravail de leurs employés.Capital, 14/04/2021, « Déclaration de revenus et télétravail : comment déclarer vos revenus… »
S'ils ne sont pas dangereux, il est conseillé de se couvrir les yeux et le visage à leur passage.Géo, 12/01/2022, « Argentine : des millions de scarabées se propagent à cause… »
De fait, pour ce premier jour d'ouverture, la poignée de visiteurs présents est assaillie de questions par la nuée de journalistes venus couvrir l'événement.Ouest-France, 21/01/2021
Et si vous partez en randonnée, préférez le port d'un pantalon, pour couvrir les jambes, plutôt qu'un short.Géo, 29/11/2021, « Tout ce qu'il faut savoir sur les morsures de serpent »
Il faut donc bien connaître les particularités de chacune avant de choisir celle qui couvrira le sol de votre entrée, votre séjour ou votre chambre.Géo, 05/05/2009, « Les revêtements des sols : les fibres végétales »
D'un point de vue écologique, les ressources naturelles semblent insuffisantes pour couvrir les besoins des populations (c'est ce qu'on appelle le stress hydrique).Géo, 27/01/2017, « L’eau potable, au cœur de toutes les préoccupations »
La commune s'engage, pendant toute la durée du prêt, à libérer, en cas de besoin, des ressources suffisantes pour couvrir les charges du prêt.Ouest-France, 29/01/2019
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de COUVRIR v. act.

Mettre une chose sur une autre, au devant d'une autre. Ce mot a divers usages suivant les diverses applications. Il vient de cooperire. Nicod.
 
COUVRIR, se dit premierement des choses qu'on met sur les autres pour les conserver, pour les garentir des injures de l'air. Couvrir une maison, une Eglise, c'est y mettre le toit, de peur qu'il n'y pleuve, la couvrir de plomb, d'ardoise, de tuille, de bardeau, de chaume. On couvre de paille & de recouppes de pierre les murs imparfaits dans les atteliers pour les garentir de la gelée. Les Jardiniers couvrent de paillassons leurs couches de fleurs de melons à même fin. On couvre le feu de cendres pour le conserver.
 
COUVRIR, signifie aussi, Cacher, empêcher qu'on ne voye. Adam aprés sa faute se vit obligé de couvrir sa nudité. On couvre les Saints de voiles pendant le Caresme. Il a enfouï son tresor, il l'a couvert de terre. Le Ciel se couvrit de nuages, & nous menaça de tempeste.
 
COUVRIR, se dit aussi de ce qu'on met sur un autre corps pour le tenir chaudement ou proprement. Il faut bien couvrir ce malade durant son frisson. Il faut couvrir ce plat, cette marmite, pour les faire plustost bouillir. Le Prestre couvre son calice avec le volet. Couvrez ce pot de peur des mousches. En ce sens on dit, Se couvrir, pour dire, Mettre son chapeau sur sa teste. Les Grands d'Espagne se couvrent devant le Roy. Victorio Siri dans son IV. Vol. dit que jusqu'au regne de Louïs XII. on se Couvroit devant les Rois de France, & qu'on se decouvroit seulement quand on entroit dans leur chambre, quand ils parloient à quelqu'un, ou quand ils beuvoient à table ; car alors tout le monde mettoit chapeau bas, & aprés on le remettoit sur sa teste avec une profonde reverence.
 
COUVRIR, signifie aussi, Mettre la nappe, & servir sur table. Il faut appeller le Maistre d'Hostel qu'il fasse couvrir. Ce Prelat fait toûjours bien couvrir sa table, on y sert bien des plats.
 
COUVRIR, se dit encore de ce qui orne la chose sur laquelle on l'applique. Il a fait couvrir tous ses Livres de maroquin, tous ses sieges de velours ; couvrir son plancher d'un riche tapis ; couvrir un habit de galons d'or, de broderie. Au printemps la terre se couvre de fleurs.
 
COUVRIR, en termes de Guerre, signifie, Mettre quelque corps au devant de soy pour se deffendre des coups de l'ennemy, ou luy faire quelque obstacle qui l'empesche d'approcher. Dans les villes on se couvre par des parapets, des ramparts, des murailles. Ce ravelin, cet ouvrage à corne couvroit toute la courtine. Les casemates se couvroient autrefois par des orillons. Dans les campements on se couvre d'un bois, d'une riviere, d'un rideau. Dans les sieges on se couvre de gabions, de chandeliers, de mantelets, d'espaulements. On dit aussi d'une place forte, qu'elle couvre tout un pays, toute une frontiere. Un combattant se couvre de son bouclier, de son espée.
 
COUVRIR, se dit aussi hyperboliquement de ce qui est en abondance, en quantité sur un même lieu. Xerxés couvrit la terre de soldats, la mer de vaisseaux. Ce Cavalier revint du combat tout couvert de sang & de poussiere. Un cheval en passant couvrit son habit de bouë. Ce malade avoit le corps couvert de pourpre.
 
En termes de Palais, Couvrir signifie, Apporter quelque deffense, quelque exemption peremptoire. La fin de non recevoir, la prescription vous couvre de la demande de vostre partie. Un arrest de compte, une transaction couvre les actions & demandes qu'on pourroit faire pour le passé. Un mariage subsequent couvre le deffaut de naissance des enfants, & les rend legitimes. Les faux & doubles emplois, les erreurs de calcul ne se couvrent jamais ni par arrests, ni par transactions. Quand on apporte de meschantes excuses, on dit qu'on se couvre d'un sac mouillé. On dit, Quand les Medecins font des fautes, la terre les couvre, c'est à dire, qu'ils n'en sont point recherchés.
 
En Jurisprudence feodale on appelle, Couvrir un fief ou un arriere-fief, quand le vassal a fait la foy & hommage, ou a offert de la faire pour l'ouverture ou mutation du fief advenu, & pour en prevenir & empêcher la saisie.
 
COUVRIR, signifie aussi, Mettre de l'argent sur une carte, ou tenir ce qu'un autre a mis dessus. On le dit encore d'une carte qu'on met sur une autre en joüant les cartes. On dit aussi, Couvrir la jouë, pour dire, Donner un soufflet.
 
COUVRIR, se dit aussi des animaux qui s'accouplent pour la generation. On choisit de beaux estalons pour couvrir les cavales dans les haras. Cette espagneule a été couverte d'un fort beau chien.
 
COUVRIR, se dit figurément en choses morales. Une lasche action couvre un homme d'infamie. Ce Capitaine se couvrit d'une honte éternelle par sa revolte. Ce Conquerant revint triomphant, tout couvert de gloire, de lauriers.
 
COUVRIR, signifie aussi, Cacher, se desguiser. Les hypocrites se couvrent du manteau de devotion pour cacher leurs crimes, pour couvrir leurs deffauts. Cet homme est fort adroit, il sçait bien couvrir son jeu, ses desseins. Cet amant est fort discret, il a bien couvert jusqu'icy sa passion.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Se porter comme un charme Se porter comme un charme

D’un vieillard alerte, d’un rescapé ou d’un ancien malade on dit qu’il se porte comme un charme. 

Alain Rey 22/04/2022