baigner

 

définitions

baigner ​​​ verbe

verbe transitif
Mettre et maintenir (un corps, un objet) dans l'eau, un liquide pour laver, imbiber. ➙ plonger, tremper. Il baigne ses pieds dans l'eau.
Faire prendre un bain à (qqn) pour le laver.
(mer) Entourer, toucher. La mer qui baigne cette côte.
littéraire Envelopper complètement. La lumière qui baignait son visage.
Mouiller. ➙ inonder. —  au participe passé Front baigné de sueur.
verbe intransitif Être plongé entièrement (dans un liquide, au figuré dans une ambiance). La viande baigne dans la sauce. —  locution, familier Ça baigne (dans l'huile), ça marche, ça va très bien.

se baigner ​​​ verbe pronominal

Prendre un bain pour se laver (dans une baignoire…).
Prendre un bain pour le plaisir, pour nager (dans la mer, une piscine…). Allons nous baigner !
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je baigne

tu baignes

il baigne / elle baigne

nous baignons

vous baignez

ils baignent / elles baignent

imparfait

je baignais

tu baignais

il baignait / elle baignait

nous baignions

vous baigniez

ils baignaient / elles baignaient

passé simple

je baignai

tu baignas

il baigna / elle baigna

nous baignâmes

vous baignâtes

ils baignèrent / elles baignèrent

futur simple

je baignerai

tu baigneras

il baignera / elle baignera

nous baignerons

vous baignerez

ils baigneront / elles baigneront

 

synonymes

baigner verbe transitif

immerger, plonger, tremper, aiguayer (vieilli), [dans la boue] illuter

arroser, humecter, inonder, noyer, tremper

envelopper, entourer, imprégner, pénétrer, remplir

se baigner verbe pronominal

se laver, prendre un bain, faire trempette (familier)

nager, se saucer (vieux ou Québec)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Tu lui demandas, un jour s'il voulait aller se baigner avec toi, sur le rivage de la mer.Comte de Lautréamont (1846-1870)
Sur quoi, fermant résolument sa fenêtre, la jeune fille alla baigner dans l'eau ses yeux rougis, ses yeux superbes qui avaient pleuré.Marcel Boulenger (1873-1932)
Dès qu'il eut franchi le seuil, il respira longuement et ôta sa casquette, comme s'il avait besoin de baigner sa tête brûlante dans l'air froid du dehors.Paul Féval (1816-1887)
Il sait où l'on trouve des lièvres, où se tiennent les coqs de bruyère, où tombent les bécasses au moment du passage, où les canards sauvages viennent se baigner.Jules Legras (1866-1939)
Elle avait perdu le goût des plaisirs et de la société ; son unique jouissance était de contempler et de baigner de larmes un portrait du marquis.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Chazolles la repoussa brutalement en se levant ; il s'approcha de la balustrade de fer forgé, pour baigner son front en feu, dans l'air humide de la nuit.Charmes Mérouvel (1832-1920)
Il suffit de se baigner pour laver son linge et de se frotter dans la brousse pour brosser ses habits !...Jules Verne (1828-1905)
Les gens ordinaires savent que même si l’eau n’est pas toujours parfaite pour s’y baigner, elle n’est pas dangereuse non plus : elle est juste suffisante.Europarl
Toutefois sa patience avait des bornes, sa dignité était outragée, sa suprématie contestée ; il voulait se baigner et boire, et lui était impossible de supporter plus longtemps l'insolence du rhinocéros.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
Quelle volupté de flotter au milieu de ce radieux éther, de se baigner, de se rouler dans ces purs rayons de soleil !Jules Verne (1828-1905)
L'endroit était solitaire et, à travers les buissons et les troncs de peupliers, il vit deux belles filles se baigner toutes nues.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Lorsqu'il regardait le ciel, son œil semblait se baigner avec délices dans cette mer étoilée.Gaston Lavalley (1834-1922)
Hors le cas de pitié, elles n'en faisaient usage que juste ce qu'il faut pour baigner le sourire, en vue d'obtenir les objets de leurs vœux.Joséphine Marchand (1861-1925)
Depuis qu'il est maire, les vagabonds vont se baigner tout nus dans la mare et l'on ne rencontre que des chiens enragés dans les rues...Georges Darien (1862-1921)
Cependant les hommes et les femmes sont très-propres, ils ont l'habitude de se baigner deux fois par jour.Paul de La Gironière (1797-1862)
Il eût voulu se mettre à genoux devant elle, lui prendre ses blanches mains, – qui n'avaient pas d'alliance, – les couvrir de caresses, les baigner de larmes.Paul Bourget (1852-1935)
Elle renferme de grandes salles de bain, où toute une société peut se baigner à la fois.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Des maisons de plâtre ou de brique, qui ont tourné tristement au noir, à force de baigner dans les fumées de houille.Pierre Loti (1850-1923)
Voilà une rivière, faisons baigner le cheval ; l'eau fera du bien à sa jambe et il remarchera.Olga de Pitray (1835-1909)
Néanmoins, pendant quelques jours, mieux vaudra, par prudence, ne point se baigner dans les eaux du lagon.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BAIGNER » verb. act. & neut.

Prendre le bain, mettre dans le bain. Il se faut purger devant & aprés, lors qu'on se veut baigner. on ne guerit point seurement de la rage qu'en se baignant dans la mer. ce Medecin a baigné huit jours ce malade avant que de le mettre dans le grand remede. On dit aussi, Baigner un chien, un cheval, pour dire, les tenir quelque temps dans l'eau. Ce mot vient du Latin vagnare, qui a été fait de vagna. Menage. D'autres le derivent à balneis, & de balneare.
 
On dit hyperboliquement, qu'un homme assassiné baigne dans son sang, qu'un affligé a le visage baigné de larmes, pour dire, qu'il a perdu beaucoup de sang, qu'il a versé beaucoup de larmes.
 
BAIGNER, se dit aussi, lors que des liqueurs surnagent à quelque corps qu'on a mis dedans. Pour faire une bonne infusion, il faut que le sené, les herbes baignent dans la tisane, que des confitures baignent dans le sirop, des fritures dans le beurre.
 
BAIGNER, se dit figurément en Morale. Cet homme se baigne dans la joye, dans les plaisirs, quand il en a excessivement. les cruels & les Conquerants se baignent dans le sang de leurs ennemis, quand ils en voyent plusieurs massacrés.
 
BAIGNER, se dit aussi des rivieres qui arrosent une campagne, qui passent auprés d'une ville, qui fournissent des eaux à un pays. L'Egypte est baignée par les eaux du Nil. le Rhosne baigne les murs de Lyon.
 
BAIGNER, en termes de Fauconnerie, se dit de l'oiseau, lors que de luy-même il se baigne par delices, ou qu'il se mouille à la pluye, ou qu'on le plonge dans le bassin quand on le poivre.
 
BAIGNÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le mot du jour Mots bleus Mots bleus

Des mots bleus, comme le bleu de ses yeux. Un bleu comme on en voit en Belgique où « être bleu de quelqu’un » c’est en être fou amoureux, au-delà des mots.

Aurore Vincenti 20/04/2020