soudoyer

 

définitions

soudoyer ​​​ verbe transitif

S'assurer à prix d'argent et d'une manière immorale le concours de (qqn). ➙ acheter, corrompre.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je soudoie

tu soudoies

il soudoie / elle soudoie

nous soudoyons

vous soudoyez

ils soudoient / elles soudoient

imparfait

je soudoyais

tu soudoyais

il soudoyait / elle soudoyait

nous soudoyions

vous soudoyiez

ils soudoyaient / elles soudoyaient

passé simple

je soudoyai

tu soudoyas

il soudoya / elle soudoya

nous soudoyâmes

vous soudoyâtes

ils soudoyèrent / elles soudoyèrent

futur simple

je soudoierai

tu soudoieras

il soudoiera / elle soudoiera

nous soudoierons

vous soudoierez

ils soudoieront / elles soudoieront

 

synonymes

soudoyer verbe transitif

acheter, corrompre, payer, arroser (familier), graisser la patte à (familier), stipendier (littéraire), [un témoin] suborner

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Comme les doges il devait payer sur son traitement celui de ses officiers : la république fut successivement forcée de soudoyer un nombreux état-major et une foule de stipendiés.Émile Vincens (1764-1850)
Quant à l'idée de soudoyer un empoisonneur, elle ne leur venait même pas.Jean Hippolyte Mariéjol (1855-1934)
Mais, au lieu de les contenir, elle avait plus d'une fois pris le parti de les soudoyer.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Bientôt, sans ressource pour soudoyer ses troupes, il les perdit.Émile Vincens (1764-1850)
L'obligation de soudoyer des mercenaires sans lesquels on ne faisait plus rien, était devenue à cette époque un fardeau qui ruinait les contribuables et écrasait la république.Émile Vincens (1764-1850)
En 1404, le gouvernement fut obligé de créer de nouvelles rentes, c'est-à-dire de faire un emprunt pour soudoyer ces troupes.Pierre Daru (1767-1829)
Manger avec sa femme et ses enfans, ne pas soudoyer quatre mille coquins, afin d'avoir une table pour monsieur, une table pour madame....Marquis de Sade (1740-1814)
Il fallut soudoyer les souverains, dont cette denrée faisait le revenu, pour les engager à consentir à ce qu'on en anéantît ainsi la source.Louis-Antoine de Bougainville (1729-1811)
Eh bien, on doit pouvoir soudoyer ces agences, et dès lors elles ne donneront de nouvelles que sous le contrôle du gouvernement.Maurice Joly (1829-1878)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SOUDOYER » v. act.

Payer la solde aux gens de guerre pour les entretenir & faire subsister en corps. Le Roy de France soudoye plus de vingt mille hommes tant François qu'estrangers. Ce mot vient de solutionem dare, ou de sou, monnoye dont on payoit les soldats autrefois. Voyez aussi SOLDOYER.
Le mot du jour Sauvageon, ensauvager, ensauvagement… Les mots d’une société inquiète Sauvageon, ensauvager, ensauvagement… Les mots d’une société inquiète

L’emploi des mots de la famille de sauvage pour décrire des problèmes de sécurité fait aujourd’hui polémique. Si le rôle des linguistes et des lexicographes n’est pas de se prononcer ni de porter un jugement, l’analyse des choix lexicaux des personnalités publiques peut être révélatrice des préoccupations de notre époque.

Édouard Trouillez 17/09/2020