assassin

 

définitions

assassin ​​​ nom masculin et adjectif

nom masculin
Personne qui commet un meurtre avec préméditation ou guet-apens. ➙ meurtrier ; homicide. L'assassin était une femme. À l'assassin !
Personne qui est cause de la mort (de qqn).
adjectif Assassin, ine
littéraire Qui tue.
au figuré Provocant. Des œillades assassines.
 

synonymes

assassin, assassine

nom masculin

criminel, homicide, meurtrier, tueur

adjectif

[propos] malveillant

[œillade] aguicheur, provoquant

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et aujourd'hui, on fait avec respect le procès d'un homme assassin d'un peuple, pris en flagrant délit !...Adolphe Thiers (1797-1877)
Il me paraissait bien plus coupable que l'assassin dont j'ai parlé plus haut ; j'entendais dire, sans trop de pitié, qu'il avait été brûlé vif ; et pourquoi m'était-il odieux ?Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Jusqu'à présent, nous n'avons pas un indice qui puisse nous mettre sur la trace de l'assassin.Fortuné du Boisgobey (1821-1891)
Et, en face de son père immobile, grandi dans un effrayant silence, il lança les mots de parjure et d'assassin.Émile Zola (1840-1902)
Au cours d'un échange de coups de feu devant un supermarché de la ville, deux policiers qui poursuivaient l'assassin ont été blessés.Europarl
L'assassin, n'osant s'approcher de lui, lui avait lancé son couteau ; la lame avait disparu entre la clavicule et l'épaule, le manche seul tremblait hors de la blessure.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il n'y a qu'un enfant, un assassin ou un savant pour avoir de ces curiosités-là : et j'étais devenu les trois choses à la fois.Maurice Level (1875-1926)
N'avez-vous pas, esprit gardien, détourné le coup de l'assassin prêt à frapper un cœur dévoué à vous seul ?Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Après son expérience, l'assassin a éteint la bougie, je crois vous l'avoir déjà dit, et il en a préparé une autre.Mark Twain (1835-1910), traduction François de Gail (1874-1947)
Vous auriez été l'assassin de ma vie, de mon bonheur, de ma conscience, de tout ce que j'avais en moi de noble et de tendre, et vous auriez été heureux !...Paul Bourget (1852-1935)
Pour moi, j'attache surtout de l'importance au fait des sabots, qui indique une certaine culture morale et une faculté d'attendrissement chez l'assassin.Guy de Maupassant (1850-1893)
L'assassin devait être posté à une vingtaine de pas, sur ma droite, derrière une pile de fagots.Émile Gaboriau (1832-1873)
Avait-il, en apportant à un inconnu l'aide de cette clef et en faisant sortir par cette porte un autre que lui, l'intention pure et désintéressée de sauver un assassin ?Victor Hugo (1802-1885)
Tout ce que put faire l'assassin pour obéir fut donc de reculer d'un pas en laissant le couteau dans la plaie.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
L'assassin lui ôta son mousquet et s'appuya, comme l'était auparavant la sentinelle, dans l'angle le plus avancé du bastion.Joseph Marmette (1844-1895)
Pour moi, je ne considère pas comme ma sœur la fille de l'assassin de mon père.George Sand (1804-1876)
Un jour, le même assassin qui lui ravit son époux la trouva digne de le suivre.Alexandre Vinet (1797-1847)
Malheureux qui expirez sous les coups d'un assassin, votre dernier soupir est un appel à la justice éternelle !Adolphe Thiers (1797-1877)
Il est dès lors intolérable qu’une organisation partenaire aussi importante puisse avoir un régime assassin à sa tête.Europarl
L'assassin, d'un seul coup, avait eu raison de sa victime, car aucune trace de lutte n'apparaissait dans la chambre.Eugène Chavette (1827-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ASSASSIN » subst. masc.

Homme qui tuë un autre avec avantage, soit par le nombre de gens qui l'accompagnent, soit par l'inégalité des armes, soit par la situation du lieu, ou en trahison.
 
On appelle aussi Assassins, les gens qui se louënt pour aller tuer quelqu'un qu'ils ne connoissent pas, & pour venger la querelle d'autruy.
 
Ce mot d'Assassin vient du Levant, d'un Prince des Arsacides, ou Assassins, qu'on appelloit le Vieil de la Montagne, habitant entre Antioche & Damas dans un Chasteau où il élevoit des jeunes gens dans toutes sortes de plaisirs & de delices, leur promettant qu'ils iroient aprés leur mort dans un lieu semblable, s'ils obeïssoient aveuglément à ses commandements ; aprés quoy ils alloient hardiment tuer & assassiner les Rois & Princes ses ennemis, si-tost qu'il le leur avoit ordonné. Ces gens s'étendirent depuis par tout le Levant. Le Sire de Joinville les appelle Beduins. Mais Volateran & Paul Emile les appellent Assassins, & Nicole Gilles Arsacides.
 
En galanterie on appelle aussi Assassins, certaines mouches taillées en long que les femmes coquettes mettent sur leur visage pour paroistre plus belles.
Le mot du jour Mots bleus Mots bleus

Des mots bleus, comme le bleu de ses yeux. Un bleu comme on en voit en Belgique où « être bleu de quelqu’un » c’est en être fou amoureux, au-delà des mots.

Aurore Vincenti 20/04/2020