assouvissement

 

définitions

assouvissement ​​​ nom masculin

Action d'assouvir, de s'assouvir. —  État d'une personne assouvie.
 

synonymes

assouvissement nom masculin

apaisement, contentement, satiété, satisfaction

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dans l'assouvissement de ses appétits, il aurait voulu se découvrir un sixième sens, pour le satisfaire.Émile Zola (1840-1902)
Jamais il n'avait vécu dans un pareil assouvissement de ses appétits.Émile Zola (1840-1902)
Ce grand corps puissant ne demandait qu'à ne rien faire, qu'à se vautrer dans une oisiveté et un assouvissement de toutes les heures.Émile Zola (1840-1902)
Le meilleur de l'amour n'est pas dans la plénitude de l'assouvissement.Edmond Lepelletier (1846-1913), Victorien Sardou (1831-1908) et Émile Moreau (1852-1922)
Par certains jours, il eût été capable de tout pour arriver à l'assouvissement de ses ambitions.Émile Gaboriau (1832-1873)
Elles obéissent, fatalement, à l'aveugle, à l'obscur assouvissement de leur essence maligne.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Et ce fut une fureur de se perdre dans l'assouvissement de ses désirs brutaux, – oh !Willem Geertrudus Cornelis Byvanck (1848-1925)
Le second eut bien de la peine à les modérer dans l'assouvissement de leur faim.Jules Verne (1828-1905)
L'amour avait grandi dans cette nature indomptable et en était venu à ce point où il n'y a d'autre apaisement que l'assouvissement, et d'autre remède que la fuite.Hector France (1837-1908)
La possibilité de l'assouvissement recule à mesure que les expériences se multiplient.Jules Lemaître (1853-1914)
Il éprouvait, d'ailleurs, un assouvissement, une satisfaction profonde.Gustave Flaubert (1821-1880)
Sans doute il y a là la détente qui suit l'assouvissement des grandes ambitions, et l'on y peut voir aussi quelque hypocrisie.Jules Lemaître (1853-1914)
Parfois ils se croyaient secoués par un tremblement du sol, comme si la terre elle-même, dans une crise d'assouvissement, eût éclaté en sanglots voluptueux.Émile Zola (1840-1902)
Et, ce qui est abominable, les enfants servent d'ordinaire à l'assouvissement de ces instincts du cannibalisme.Jules Verne (1828-1905)
Il en était à ce point où l'on s'enivre pour abolir le dégoût de l'ivresse, et où on cherche à étouffer, par l'assouvissement d'un vice, l'angoisse de ce vice même.Auguste Angellier (1848-1911)
Qui comprendra leurs invraisemblables caprices et l'assouvissement étrange des plus étranges fantaisies ?Guy de Maupassant (1850-1893)
Il s'étonnait lui-même de la parfaite béatitude où ces quelques jours d'assouvissement l'avaient plongé.Paul Bourget (1852-1935)
Il n'est que la polygamie qui lui permette l'assouvissement de ses passions et lui assure la pleine satisfaction de ses caprices.Charles Turgeon (1855-1934)
Il agissait pour un principe – et c'est ce qui le faisait si terrible, si redoutable – non pour l'assouvissement d'une haine personnelle.Michel Zévaco (1860-1918)
Elle l'avait possédé jusqu'à chasser le désir de la femme, chez ce mâle brutal ; elle le tenait désormais tout entier, comme l'assouvissement unique, où il se contentait.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ASSOUVISSEMENT » subst. masc.

Satieté, action par laquelle on assouvit, on contente sa passion. Les hommes charnels ne songent qu'à l'assouvissement de leurs desirs, de leur amour, de leur avarice.
Les mots de l’époque Féminicide Féminicide

Féminicide a été élu mot de l’année 2019 par les internautes, fidèles des Éditions Le Robert. Le mot n’était entré dans Le Petit Robert que quelques années auparavant, en 2015, et il témoigne d’une urgence de nommer des crimes jusque-là maintenus dans l’ombre. 

 

Aurore Vincenti 05/03/2020