contentement

 

définitions

contentement ​​​ nom masculin

Satisfaction. Contentement de soi. ➙ autosatisfaction. —  proverbe Contentement passe richesse.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Peu à peu elle regagna ce qu'elle avait perdu : le contentement de soi-même et les faveurs de l'opinion publique.Jean-Nicolas Bouilly (1763-1842)
D'autre part, j'ai lieu d'éprouver ce soir un contentement qui ne laisse aucune place chez moi à l'hostilité ou à la rancune.Octave Feuillet (1821-1890)
Notre fils qui s'en va là-bas emporte avec lui le dernier rayon de bonheur et de contentement qu'il nous fût permis d'espérer sur la terre.Honoré Beaugrand (1848-1906)
Son visage, sur lequel la chaleur avait amené une teinte rosée, avait une expression de contentement qui depuis bien des années n'y avait pas fait son apparition.Lucie Des Ages (1845-1914)
Il était ensuite retourné dans la salle avec un contentement qu'il n'avait pas éprouvé depuis long-temps.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Aussi quel contentement intime ils ont dû éprouver en revenant en arrière jusqu'au point de départ !Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Ces pages m'ont causé plus de bonheur intime à concevoir et à écrire que les délicats eux-mêmes n'éprouveront jamais de contentement passager à les lire.Octave Uzanne (1851-1931)
Je m'en vais donc rappeler quelques-unes des circonstances qui contribuent si merveilleusement à leur excessif contentement.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Peut-être aussi l'idée que j'avais toujours eue de me dévouer au service et contentement des autres m'avait-elle éloignée de celle de rêvasser à mon propre contentement.George Sand (1804-1876)
J'ai répondu par ma plus belle révérence, et me voilà courant vers ma maison, avec l'immense contentement intérieur d'avoir gagné la partie.Marie Quinton (1854-1933)
Abandonnant son geste de contentement il passa au geste d'ennui, c'est-à-dire qu'il cessa de se gratter le nez, pour se frotter le derrière de la tête.Albert Delpit (1849-1893)
Paul sourit avant de l'avoir ouverte, à la pensée d'y trouver la reconnaissance et le contentement d'un ami.Oscar Méténier (1859-1913)
Un sourire, vite éteint, attesta le contentement de la femme et ce fut la floraison de la plus féminine des vieilles perversités humaines.Remy de Gourmont (1858-1915)
Quant à moi, ruiné, bafoué, il me restera le fier contentement d'avoir mis mon nom, mon œuvre et la dignité de l'histoire à l'abri.Alphonse Daudet (1840-1897)
Changé de milieu, il éprouvait, non pas une gêne, un souci, mais un contentement, une quiétude.Georges Ohnet (1848-1918)
Le bruit des roues sur le pavé mit fin à cette conversation, au grand contentement du baron, qui ne savait plus quel expédient inventer pour se tirer d'affaire.George Sand (1804-1876)
Le juge d'instruction criminelle avait posé sa plume et se frottait les mains en manifestation du contentement qui gonflait sa poitrine.Henry de Graffigny (1863-1934) et Georges Le Faure (1856-1953)
Mon contentement systématique fit place à une sympathie aisée, facile, pour tout ce qui est moi-même.Maurice Barrès (1862-1923)
Savoir sa fille malheureuse, l'a vieilli, et elle a beau faire bonne figure et affecter du contentement, il l'aime trop pour ne pas deviner ce qu'elle lui cache.Georges Eekhoud (1854-1927)
Dans son contentement, il ne s'aperçut pas de l'émotion que les deux sœurs ne parvinrent pas à dissimuler tout d'abord.Eugène Sue (1804-1857)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CONTENTEMENT » s. masc.

Plaisirs, joyes mondaines. Les plaisirs, les contentements de ce monde passent comme une ombre.
 
CONTENTEMENT, signifie aussi la satisfaction qu'on a de quelque chose. S'il fait imprimer son Livre en l'estat où il est, il n'en aura pas contentement. S'il veut voir son ennemy l'espée à la main, il est prest de luy donner contentement. On dit en ce sens, Contentement passe richesse, pour dire, qu'une vie tranquille & privée vaut mieux que le tumulte & les grands biens.
 
CONTENTEMENT, signifie aussi, Recompense, payement. Ce Peintre n'a pû avoir que 200. livres de ce tableau, il dit que ce n'est pas contentement.
Le dessous des mots Les surnoms donnés aux villes Les surnoms donnés aux villes

« Monaco-PSG : Paris s’impose rarement sur le Rocher » (Le Parisien, 15 janvier 2020).

La périphrase, figure de style qui remplace un mot précis par une expression, permet d’éviter les répétitions, souci stylistique bien français. Les grandes villes du monde, les pays possèdent des surnoms conventionnels. Ces formules figées, fréquemment employées par les journalistes pour désigner les lieux, restent parfois obscures quant à leur motivation.

Marie-Hélène Drivaud 10/06/2020