atrocement

définitions

atrocement ​​​ adverbe

D'une manière atroce, cruelle. Souffrir atrocement.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Puis, reprit-il, atrocement persifleur, comme s'il se mutilait lui-même, après ce que je t'en ai avoué, tu eusses fait une piètre acquisition en ma personne !Georges Eekhoud (1854-1927)
Donc, il fallait que cette démarche, qui très visiblement lui avait été atrocement pénible, lui fût commandée par quelque impérieuse considération.Émile Gaboriau (1832-1873)
Sommairement pansés, et après des heures déjà d'un infernal voyage, la plupart des blessés souffraient atrocement.Louis Dumure (1860-1933)
Je remarquai alors quil était atrocement pâle et quune douleur infinie était peinte sur son visage.Gaston Leroux (1868-1927)
Des centaines de personnes innocentes meurent tous les mois et des milliers d'autres, parmi lesquelles des enfants, sont tous les ans atrocement mutilées pour le reste de leur vie.Europarl
Il devait en effet souffrir atrocement, et on le voyait parce qu'il est de ces phénomènes physiques qui échappent à la plus robuste volonté.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il lui semblait que cette enfant avait découvert le secret de sa vie, et de cela elle souffrait atrocement.Gyp (1849-1932)
Puis, chaque heurt du marteau le térébrait des lentes et continues perforations d'une infinité de petites aiguilles musicales, atrocement lancinantes.Camille Lemonnier (1844-1913)
Et la double attente de l'homme et de la jeune mère se suspendit avec une espèce d'anxiété respectueuse autour de cette infortunée qui souffrait si visiblement, si atrocement.Daniel Lesueur (1854-1921)
Mais lorsqu'il s'agit de peindre les angoisses déchirantes de ceux que j'ai tant aimés, mon cœur se serre atrocement... je sens ma plume presque s'arrêter......Eugène Sue (1804-1857)
Il a bien raison et je serai contente qu'il voie ce pays ; mais j'ai peur qu'il ne veuille pas attendre la fin de ces tempêtes et ça va m'inquiéter atrocement.George Sand (1804-1876)
Le lendemain, de grand matin, le tambour de service vint battre le réveil et faire d'horribles roulements dans les dortoirs, ce qui me parut atrocement sauvage.Jean-Baptiste de Marbot (1782-1854)
Il devait souffrir atrocement, en effet, car de grosses larmes roulaient lentement le long de ses joues.Émile Gaboriau (1832-1873)
Elle souffrait atrocement de se voir déclassée, mais n'admettait point qu'elle le fût, déclarant s'estimer au-dessus de ses anciennes relations mondaines qui détournaient la tête pour ne pas la saluer.Daniel Lesueur (1854-1921)
Il n'était pas homme à rester longtemps vautré sur une pensée de douleur, quelque atrocement exquise qu'elle lui parût.Léon Bloy (1846-1917)
Certes, elle ne pouvait rien commander au pauvre garçon qui lui fût plus atrocement pénible.Émile Gaboriau (1832-1873)
Journée atrocement longue, dans l'attente, comme chaque mois, de mon courrier, à me demander aussi ce qu'il m'apportera ?Alfred Dreyfus (1859-1935)
Elle souffre atrocement, tous les sens douloureusement exaspérés, halète devant le spectre des dénouements tragiques.Georges Darien (1862-1921)
Car enfin ceux qui se sont si atrocement joués de toi, que pouvaient-ils être, sinon des fantômes et des gens de l'autre monde ?Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Honoré eut un tressaillement nerveux ; il était atrocement humilié de se trouver sous la dépendance de ce domestique qui savait tout, qui pensait à tout.Pierre Sales (1854-1914)
Afficher toutRéduire
Les mots croisés du Robert Les mots de l'orthographe Les mots de l'orthographe

Vous soignez votre réputation de champion(ne) en dictées toutes catégories ? Alors testez vite notre grille de mots croisés dédiée aux mots de...

16/09/2021