terriblement

 

définitions

terriblement ​​​ adverbe

D'une manière très intense. ➙ affreusement, horriblement.
Extrêmement. C'est terriblement cher.
 

synonymes

terriblement adverbe

énormément, excessivement, extrêmement, formidablement, prodigieusement, bigrement (familier), bougrement (familier), diablement (familier), drôlement (familier), rudement (familier), sacrément (familier), vachement (familier)

affreusement, épouvantablement, horriblement, redoutablement

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les personnes qui fréquentent des écoles dans des zones où des champs ont été pulvérisés et celles qui travaillent ou vivent près de champs pulvérisés sont terriblement exposées aux pesticides.Europarl
Il avait raison, bien qu'il ait pu ne pas savoir combien il avait terriblement raison.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Hugues Rebell (1867-1905)
Elle me hait si terriblement, cette chère et malheureuse enfant, que ma vue lui ferait peut-être mal...Émile Gaboriau (1832-1873)
Les hommes seuls parlaient et je m'aperçus qu'ils étaient terriblement plus bavards que les femmes.Armand Silvestre (1837-1901)
Dans sa forme, tout d'abord, la ville a été terriblement perturbée pendant plusieurs jours : entraves à la circulation, climat d'insécurité, du fait d'une présence massive de forces de sécurité.Europarl
La comtesse était si terriblement besogneuse qu'on redoutait son apparition comme l'arrivée d'une lettre de change.Edmond About (1828-1885)
Ces choses sont terriblement simples, et la série de leurs preuves anciennes et nouvelles ne cesse de s'accroître sous nos yeux.Charles Wagner (1852-1918)
Je viens d'une région terriblement peu peuplée et je dois demander : qu'est-ce que l'on peut qualifier de petit ?Europarl
Elle ne parvenait pas à s'exprimer correctement tant elle pleurait ; cette affaire de détention l'inquiétait terriblement.Europarl
Voilà ce dont le quartier se plaint, car les petites boutiques commencent à y souffrir terriblement.Émile Zola (1840-1902)
Et voilà qu'il se trouvait une seconde fois aux prises avec son père, et plus terriblement que jamais.Georges Ohnet (1848-1918)
Pour cela fréquente beaucoup le monde et seulement le meilleur, bien que j'entende dire qu'il se gâte terriblement.Léon de Tinseau (1842-1921)
Et certes, il y a dans le jeu quelque chose qui remue terriblement toutes les fibres des audacieux.Anatole France (1844-1924)
Il faut que le genre humain soit terriblement constant pour ne s'être pas encore lassé et pour ne s'être pas assis dans la caverne de l'absolu désespoir !Léon Bloy (1846-1917)
Il avait terriblement besoin d'une impression qui le protégeât contre les dévorements de sa pensée, et le message de son ami lui fut, de toutes manières, une délivrance.Léon Bloy (1846-1917)
Elle remue terriblement, la bonne dame, ce qui me déplaît beaucoup : je suis partisante du repos.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
Cette question si vague devient terriblement précise dans la pratique, et la portée en est infinie.Paul Bourget (1852-1935)
Dès sa création lors des négociations relatives à la perspective financière, cette rubrique a été terriblement sous-financée.Europarl
Nous estimons également que la durée minimale de cinq ans imposée aux investissements dans les régions est terriblement inappropriée et doit être augmentée.Europarl
Jusqu'à présent nous ne disposons pas des informations sur cette affaire sous la forme exacte dont nous avons terriblement besoin.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TERRIBLEMENT » adv.

D'une maniere terrible. Ce brave est terriblement dangereux. C'est un homme qui parle terriblement, ou beaucoup. Il est terriblement mesnager.
Le mot du jour Crise Crise

Nous l’entendons partout et tout le temps, en ce moment et à raison, puisque nous traversons une crise, soit un épisode violent et aigu qui n’a pas vocation à s’installer dans le temps.

Aurore Vincenti 06/05/2020