monstrueusement

 

définitions

monstrueusement ​​​ adverbe

D'une manière monstrueuse. —  C'est monstrueusement cher.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les inventions les plus monstrueusement extravagantes prennent un certain air de vraisemblance, déduites avec cette tranquillité naïve et cet aplomb parfait.Rudolph Erich Raspe (1736-1794) et Gottfried August Bürger (1747-1794), traduction Théophile Gautier (1836-1904)
Il y a trois formes monstrueusement informes à côté de moi.Henri Barbusse (1873-1935)
Cela faisait des êtres dont la loi d'existence était monstrueusement simple : permission de souffrir, ordre d'amuser.Victor Hugo (1802-1885)
Je me trouvai si monstrueusement égoïste que je n'osai achever ma pensée.Henry Gréville (1842-1902)
Elles avaient toujours leur passion tragique, leurs lits ardents de cailloux, où se roulaient des plantes grasses, monstrueusement accouplées.Émile Zola (1840-1902)
Mais jamais je ne m'étais reconnu une telle dépravation, une dépravation aussi monstrueusement surnaturelle.Émile Blémont (1839-1927)
Ne dépeignent-elles pas, ces lettres, la perpétuité d'un vouloir avortant, une sensibilité maladive monstrueusement défaillante, une volonté se dérobant malgré les efforts d'une imagination avide d'action ?Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
Ils marchent à leurs côtés et leur présentent les coudes enveloppés dans leurs manteaux, ce qui fait paraître leurs bras monstrueusement gros.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Nous ne pouvions la voir, mais nous pouvions reconnaître à son soufflement que ce devait être une bête monstrueusement grosse et furieuse.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Et ce ventre se mit soudain à palpiter monstrueusement.Louis Dumure (1860-1933)
Mon flambeau qui brûlait dessinait monstrueusement sur le mur d'en face ma silhouette agrandie.Gustave Flaubert (1821-1880)
Ne serait-ce pas monstrueusement égoïste à moi de consentir à devenir sa femme, même s'il le souhaitait, s'il me le demandait ?Daniel Lesueur (1854-1921)
C'est là, je l'avoue, ce qui me paraît l'entreprise la plus énorme, la plus monstrueusement barbare et la plus dénaturée.Jules Michelet (1798-1874)
Cette question le tracassait, car quoiqu'il eût feint devant ses amis, et souvent devant lui-même, de l'avoir depuis longtemps élucidée, elle n'en restait pas moins monstrueusement interrogative en son esprit.Louis Dumure (1860-1933)
Quand ils arrivèrent à la table des rafraîchissements et des victuailles, ils trouvèrent le précieux local encombré monstrueusement.Léonce de Larmandie (1851-1921)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MONSTRUEUSEMENT » adv.

D'une maniere monstrueuse & prodigieuse. On peint St. Christophle monstrueusement gros.
Le dessous des mots Torchons ou serviettes ? Ne mélangez plus ! Torchons ou serviettes ? Ne mélangez plus !

Comme vous le savez, les synonymes parfaits sont rares. Le Petit Robert en propose un grand nombre, notamment pour les adjectifs et les verbes.

Marie-Hélène Drivaud 03/01/2021