attelage

 

définitions

attelage ​​​ | ​​​ nom masculin

Action ou manière d'atteler.
Bêtes attelées ensemble. Un attelage de chevaux.
Dispositif qui sert à attacher des véhicules entre eux.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il fallut un vaste appartement, trois domestiques, un attelage de deux mille francs par mois.Marcel Prévost (1862-1941)
Lorsqu'un cocher heurte son attelage à toutes les bornes et verse sa voiture dans toutes les ornières, n'est-ce point prudence et sagesse de lui enlever les guides ?Charles Turgeon (1855-1934)
Le postillon et son aide sont souvent obligés de renouer les courroies cassées, de courir auprès des mules de devant, car il y a triple attelage.Ernest Michel (1837-1896)
Pendant ce temps, les servants d'écurie, aussi prompts qu'habiles, avaient agrafé à la voiture un attelage plein d'impatience et de vigueur.Théophile Gautier (1811-1872)
Que l'on se figure une sorte de wagon disposé sur quatre roues massives, et mis en mouvement par un attelage de six bœufs.Jules Verne (1828-1905)
On dut se décider à prendre les chevaux d'un autre caisson, pour sauver une pièce dont l'attelage était par terre.Émile Zola (1840-1902)
A peine avait-elle achevé ces mots, que le crapaud disparut, sans qu'il restât le moindre vestige de son attelage et de son char.Comtesse de Ségur (1799-1874)
On n'entendit plus ensuite que les grelots de l'attelage, le claquement du fouet et le grincement des roues sur un sol raviné.Jules Verne (1828-1905)
L'attelage prit le trot et la voiture disparut bientôt dans les vapeurs de la nuit brunissante.André Theuriet (1833-1907)
Le pas mesuré de l'attelage, le bruit des grelots et le claquement des fouets venaient jusqu'à moi.Victor Hugo (1802-1885)
Dans une large voiture de campagne, les généraux de la division prirent les devants au trot d'un attelage qu'un postillon conduisait.Paul Adam (1862-1920)
La voix rude d'un gars se mêle au cahot d'un attelage qui roule vers la ferme, toujours prêt à s'enliser dans le sable.Georges Eekhoud (1854-1927)
D'abord, ils passèrent sous le parquet dans un long couloir, juste assez haut pour que l'attelage du dé à coudre pût y passer.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Il en était là de ses réflexions, lorsqu'il entendit les cris d'un roulier, essayant de retirer son attelage d'une des nombreuses ornières qui remplissaient le chemin.Paul Sébillot (1843-1918)
Il y avait pour la charrue un attelage de deux chevaux habitués l'un à l'autre.Auguste Angellier (1848-1911)
Sa peau, d'une ténacité et d'une force incroyables, coupée en petites lanières, sert à faire des lacets et des courroies qui résistent à un attelage de trente à quarante buffles.Paul de La Gironière (1797-1862)
L'attelage et le cocher étaient fatigués ; celui-ci maugréait entre ses dents et jurait à tout instant qu'il n'irait pas plus loin ; celui-là bronchait à chaque pas et refusait d'avancer.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Ayrton pressa son attelage, et, après une journée de trente-cinq milles, les bœufs arrivèrent, un peu fatigués.Jules Verne (1828-1905)
Mais, cette fois, les pièces entraînaient l'attelage et quelques-unes descendaient beaucoup plus vite qu'ils n'eussent voulu.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ayrton piqua son attelage, et le chariot ne tarda pas à rejoindre les deux amis.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ATTELAGE » subst. masc.

Les animaux attachez pour faire mouvoir ou tirer une charruë, un carrosse, &c. On ne sçauroit trouver un attelage de chevaux qui soient bien pareils & de même force. On dit, qu'un Laboureur a deux attelages de boeufs, ou de chevaux, quand il en a un nombre suffisant pour labourer à deux charruës en même temps.
 
Quand on dit absolument, un attelage, cela s'entend de sept chevaux pareils, dont il y en a six pour tirer, & un volontaire, dont on se sert quand quelqu'un des autres vient à manquer. Cet Ambassadeur avoit à son entrée six beaux attelages.
 
On dit de deux hommes grossiers, & qui sont de même taille, Ce seroit là un bel attelage.
Vidéos Quand un humoriste promeut la langue française... Quand un humoriste promeut la langue française...

L’humoriste Karim Duval s’est prêté au jeu du dico : découvrez ses définitions hautes en couleur dans une mini-série réalisée à l’occasion de la sortie du site Dico en ligne Le Robert.

25/05/2020