attouchement

 

définitions

attouchement ​​​ nom masculin

Caresse légère. —  Caresse à caractère sexuel.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Aux yeux du trappeur, cet attouchement était un sacrilège ; peu s'en fallut qu'il n'envoyât une balle aux auteurs de l'outrage.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Elle haletait bouleversée sous cet attouchement brutal ; et elle avait surtout envie de se sauver, de courir par la maison, de s'enfermer quelque part, loin de cet homme.Guy de Maupassant (1850-1893)
Je ne pouvais plus supporter l'attouchement de ses doigts pâles, ni le timbre profond de sa parole musicale, ni l'éclat de ses yeux mélancoliques.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Dominique baissa la tête en gardant un silence farouche ; sa mère s'approcha de lui et le prit doucement par le bras ; à cet attouchement, le jeune homme tressaillit.Gustave Aimard (1818-1883)
La prude veut se fâcher et repousser avec dignité cet attouchement un peu trop leste.Édouard Corbière (1793-1875)
Ces trappes consistaient uniquement en lourds madriers, supportés sur un 4 formé de trois morceaux de bois, disposés dans un équilibre instable, et dont le moindre attouchement provoquait la chute.Jules Verne (1828-1905)
Un souffle inconnu, une lointaine voix, un léger attouchement les avertissent du départ d'un de leurs protégés.Gabriel-Tristan Franconi (1887-1918)
Elle haletait, bouleversée sous cet attouchement brutal ; et elle avait surtout envie de se sauver, de courir par la maison, de s'enfermer quelque part, loin de cet homme.Guy de Maupassant (1850-1893)
Pendant deux jours, selon les exigences du courant, la jangada alla tantôt sur la rive droite, tantôt sur la rive gauche, sans que sa charpente subît le moindre attouchement suspect.Jules Verne (1828-1905)
Enfin, l'attouchement d'un homme amoureux envers une femme qu'il aime, est comme celui d'un chien enragé, dont la seule écume produit la rage, quoique cela n'arrive que plusieurs années après.Bussy-Rabutin (1618-1693)
L'auteur a fait courir les tables avec une grande vitesse également sans attouchement et sans le concours d'un cercle magnétique.Éliphas Lévi (1810-1875)
Celui qui attirait son attention par cet attouchement était un jeune homme aux cheveux noirs, à l'œil étincelant, petit, fluet, gracieux, et les mains gantées.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Dans le rapport officiel du major général, 29 mai, il n'est pas dit un mot des pestiférés, de la visite à l'hôpital et de l'attouchement des pestiférés.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Nos âmes étaient accordées à l'unisson, et le moindre attouchement sur la corde de l'une retentissait sympathiquement dans l'autre.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Michel Delines (1851-1914)
L'électricité ne se manifesta d'abord que par le frottement ; aujourd'hui, ses plus grands phénomènes s'obtiennent par un simple attouchement.Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
Je me frottai les mains pour réchauffer celle qui venait de rencontrer la sienne, et pour faire disparaître jusqu'à la trace de cet odieux attouchement.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Le même auteur établit que les marques des sorciers sont des parties mortifiées par l'attouchement du doigt du diable.Paul Lacroix (1806-1884)
Et c'étaient des sons coquets et tendres, extatiques, malicieux et mourants et d'une langueur si ravie qu'on éprouvait aux oreilles le chatouillement d'un mystérieux attouchement.Willem Geertrudus Cornelis Byvanck (1848-1925)
L'appareil devait invariablement rester stationnaire du coucher au lever du soleil – et ne jamais recevoir aucun attouchement, car les chronomètres seraient ordonnés d'avance jusqu'au dernier jour inclus.Raymon Roussel (1877-1933)
Il y a progrès, mais, remarquons-le, toujours attouchement : la nature se trahit et se trahira sans cesse dans les usages sociaux qui la déguisent le plus.Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ATTOUCHEMENT » s. m.

Action par laquelle on touche. La lumiere est l'objet de la veuë, & les corps palpables le sont de l'attouchement. on se purgeoit autrefois d'un crime par l'attouchement du fer chaud. Voyez Fer. Ce mot vient du Latin tactus, tangere, attingere.
 
On le dit souvent en mauvaise part des impudicités. Il faut se confesser des attouchements deshonnestes, des pechez qu'on a commis par l'ouye, par la veuë, par l'attouchement.
Déjouez les pièges ! « On est raisonnable » ou « raisonnables » ? « On est raisonnable » ou « raisonnables » ?

Vous hésitez souvent sur l'accord de l'adjectif qualificatif avec on ? Suivez le guide !

17/07/2020