Email catcher

avarie avarié

Définition

Définition de avarie ​​​ nom féminin

Dommage survenu à un navire ou aux marchandises qu'il transporte. La cargaison a subi des avaries. Dommage survenu au cours d'un transport (terrestre ou aérien).

Définition de avarié ​​​ , avariée ​​​ adjectif

(choses périssables) Détérioré, impropre à la consommation. ➙ gâté, pourri. Produits avariés.

Synonymes

Synonymes de avarie nom féminin

dommage, dégât, détérioration

Synonymes de avarié, avariée adjectif

gâté, altéré, corrompu, décomposé, faisandé, moisi, pourri, putréfié, tourné

Exemples

Phrases avec le mot avarie

Mais il avait des avaries graves à réparer.Jules Verne (1828-1905)
C'est leurs flancs et leurs fruits qu'il s'agit de préserver de l'avarie.Cahiers du Genre, 2010, Virginie De Luca Barrusse (Cairn.info)
Les locomotives à vapeur viennent alors s'y ravitailler en eau et en charbon et y sont réparées en cas d'avarie.Ouest-France, 08/09/2020
En 2012, une avarie l'avait privé d'aventure au bout de cinq jours.Ouest-France, Gérard LEBAILLY, 23/10/2016
Cette avarie les prive du safran sous le vent, rendant le bateau ingouvernable dans les conditions actuelles.Ouest-France, 07/11/2017
Le convoi de l'escadre n'a encore eu aucune espèce d'avaries ni de maladies ; tout continue à fort bien aller.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Parallèlement, il est apparu qu'il n'existait pratiquement aucune procédure dont l'application permettrait d'éviter de causer des avaries aux vraquiers.Europarl
Peut-on se flatter d'éviter constamment une avarie qui peut être causée par un défaut existant, soit dans un vase, soit dans l'intérieur d'un bouchon ?Nicolas Appert (1749-1841)
Des rejets, volontaires ou involontaires, d'hydrocarbures ou de déchets peuvent provenir des navires et des installations d'exploitation, sans oublier les risques d'avaries et d'accidents.Revue Juridique de l'Environnement, 2010, Sven G. Kaufmann (Cairn.info)
Il est si mal abrité que de nombreux navires sont victimes d'avaries et de naufrage.Annales de Bretagne et des pays de l'Ouest, 2021, Gérard Le Bouëdec (Cairn.info)
Cet exemple médical peut tout aussi bien être traduit sur le plan de l'autonomie pour résoudre une avarie importante ou lutter contre un sinistre majeur.Revue Défense Nationale, 2019, Franck Maire, Vincent Du Gardin (Cairn.info)
Mais le vent s'obstina, et devint si violent que plusieurs bâtiments essuyèrent des avaries ; quelques-uns même perdirent leurs mâts de hune.Adolphe Thiers (1797-1877)
Des incidents comme celui-ci sont toutefois fréquents : en septembre 2020, 17 stations-services dans cinq départements avaient distribué un diesel impropre qui avait causé plusieurs avaries.Capital, 24/02/2021, « Nord : une soixantaine de plaintes pour des pannes après… »
Une relâche là-bas, dans ces îles, pour des avaries peut-être ; c'était une chose possible en effet.Pierre Loti (1850-1923)
Plusieurs vaisseaux anglais éprouvèrent de notables avaries, et un assez grand nombre d'embarcations chargées de troupes furent coulées.Gaspard Gourgaud (1783-1852)
C'est la troisième grosse avarie sur ce bateau emblématique, mis à l'eau en 1992.Ouest-France, 30/07/2019
Dans le contexte français, l'émiettement syndical est le plus souvent abordé comme une avarie nuisible au bon fonctionnement du système.@GRH, 2012, Marc Salesina (Cairn.info)
Par exemple, au début du mois, les sauveteurs ont dû porter secours au large à un kitesurfeur expérimenté qui avait une avarie sur sa voile.Ouest-France, Claire GIOVANINETTI, 25/07/2021
Quand on a prévu ses vacances de longue date, mieux vaut éviter les avaries mécaniques sur la route.Ouest-France, 09/02/2016
Dans la résolution d'avaries, dans la préparation de manœuvres tactiques, dans la gestion d'un service au quotidien, le chef n'est pas seul.Revue Défense Nationale, 2021, Julien Dubs (Cairn.info)
Afficher toutRéduire

Phrases avec le mot avarié

Des caisses de toutes sortes l'encombraient, et, comme elles n'avaient séjourné dans l'eau que pendant un temps très limité, peut-être leur contenu n'était-il pas avarié.Jules Verne (1828-1905)
Et dire que son équipement était moins avarié encore que l'épave humaine qui le revêtait.Georges Eekhoud (1854-1927)
Aujourd'hui, c'est le cantinier qui est avarié ; – il a le nez excorié.Alphonse Karr (1808-1890)
Les enquêtes des médecins et des hygiénistes dénoncent les mauvaises pratiques des nourrices, l'usage de biberons malpropres et de lait avarié.Journal français de psychiatrie, 2016, Sylvie Cadolle (Cairn.info)
Au bout de six semaines, le coq de bruyère est retiré du puits, mais, souvent devenu trop avarié pour être consommé, il finit fréquemment jeté sur un tas de fumier.Figures de la psychanalyse, 2010, Hanns Sachs (Cairn.info)
On trouve ici un fromage avarié, là un abattoir où des salariés sont testés positifs au virus, et demain moins de fromages frais ou de viande pourraient être partout consommés !Marché et organisations, 2021, Jean-Paul Betbeze (Cairn.info)
Ce n'est qu'arrivée chez elle qu'elle découvrit un morceau avarié.Annales historiques de la Révolution française, 2014, Pierre Serna (Cairn.info)
Le charpentier viendra choisir dans ce taillis de quoi remplacer les deux vergues qui nous manquent, et le gouvernail qui est avarié.Joseph Méry (1797-1866)
La fabrication du biscuit ne fut pas même reprise pour remplacer celui qui s'était avarié en plein air, ou dans de mauvais magasins.Louis-Alexandre Berthier (1753-1815) et Jean-Louis-Ébénézer Reynier (1771-1814)
Pour le café, ils le boiront comme il sera : moitié avarié et moitié chicorée ; ce n'est pas là dessus qu'ils sont friands, les gueux.Édouard Corbière (1793-1875)
Elle se demande si elle n'aurait pas avalé une substance ou un produit avarié, pendant qu'elle était enceinte, qui aurait pu développer cette allergie chez son fils.Revue française de psychosomatique, 2016, Anne Maupas (Cairn.info)
Ma foi, oui, désormais il le gardait, son cœur, trésor avarié et un peu entamé !Jules Claretie (1840-1913)
Mais, gravement avarié, il est dans l'obligation de rallier son port.Ouest-France, Sibylle LAURENT, 17/09/2020
On peut bien être assuré que ma première besogne fut de chercher à voir ce qui était avarié et ce qui était intact.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Cette cartoucherie était le digne pendant du navire avarié.Georges Eekhoud (1854-1927)
Un autre désigne par un chiffre le remède qui, assure-t-il, triomphe de la plus inavouable des maladies, et il n'y a pas un avarié de moins dans le monde.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Le bateau avarié, qui s'est retourné, est quant à lui remorqué et échoué sur la plage.Ouest-France, 31/05/2021
Le vaigrage, avarié en plusieurs endroits, commençait à s'entr'ouvrir.Victor Hugo (1802-1885)
Quelque chose manque à son cœur, qui a des élans de sensibilité généreuse et de tendresse vraie, mais qui s'est comme avarié dans les luttes avec l'esprit.George Sand (1804-1876)
Car, plus un produit est avarié, moins on vous en donne pour le même prix, moins on vous trompe à la fois.Armand Silvestre (1837-1901)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de AVARIE subst. fem.

Terme de Marine. C'est le dommage arrivé à un vaisseau, ou aux marchandises dont il est chargé, & encore le coust, les despenses extraordinaires & impreveuës faites pendant le voyage, soit pour le vaisseau, soit pour les marchandises, soit pour tous les deux ensemble. Il y a des avaries simples, qui sont les dommages arrivés aux marchandises par leur vice propre, comme l'empirance, pourriture, degast, mouillure d'eau, visite, & appreciation, ou pour leur sauvage, &c. dont la repartition ou contribution se fait au marc la livre entre l'assuré & les assureurs. Les avaries ordinaires, sont les emballages, enfonçages, charriages, droits de celuy qui fait ou adresse la cargaison, & le coust de l'assurance. Les autres avaries sont grosses & communes, comme toutes celles qui aviennent par tourmente, ou par la faute du Maistre du navire, pour pilotage, toüage, lamanage, ancrage, & par un second fret qu'on est obligé de faire des vaisseaux ou alleges, quand le navire a touché. Elles sont reglées au sol la livre tant sur les proprietaires du vaisseau, que des marchandises. Elles sont reglées dans le titre 7. du livre 3. de l'Ordonnance de la Marine. On appelle aussi Avarie commune, ou grosse Avarie, celle qui advient par jet des marchandises, pour cables, voiles, ou masts couppés, ou par le rachat, la composition ou salvation des marchandises.
 
AVARIE, signifie aussi, un droit qui se paye pour l'entretien d'un port par chaque vaisseau qui y mouille. Mornac sur la Loy 4. de Lege Rhodiâ de jactu, dit que ce mot est corrompu du Grec varis, qui signifie navire chez les Ioniens. Les Italiens & les Espagnols se servent du même terme.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots qui viennent du chinois Top 10 des mots qui viennent du chinois

Le français, au cours de son histoire, s’est continuellement enrichi de mots venus d’autres langues : l’anglais, bien sûr, mais aussi...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine