avidité

 

définitions

avidité ​​​ nom féminin

Désir ardent, immodéré de qqch. ; vivacité avec laquelle on le satisfait. Manger avec avidité. ➙ gloutonnerie, voracité.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Songez désormais que jamais la fourberie et l'avidité ne savent s'arrêter à temps, même dans leur propre intérêt.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Ce livre, il le feuilleta avec avidité, et son doigt décharné se fixa sur l'un des feuillets.Jules Verne (1828-1905)
À mon entrée, mon père leva sur moi des yeux où je vis un éclair d'avidité que je n'y avais jamais remarqué jusqu'alors.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Avec quelle satisfaction de n'être pas tout à fait ignorant sur les secrets de son double organisme, et quelle avidité d'en savoir davantage, je le contemplais dans sa métamorphose durable !Comte de Lautréamont (1846-1870)
Or, sa désertification est précisément imputable à l'avidité de ceux qui ont accaparé les ressources, poussant de plus en plus de gens à partir.Europarl
Charles lui en apporta un second verre, qu'elle but avec la même avidité que le premier.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Ils se jetèrent dessus avec avidité ; et j'allai me laver à la rivière, auprès de laquelle nous nous assîmes pour manger un peu.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
À mon sens, la réponse est malheureusement négative, car les athlètes ne sont que des être humains et que l’avidité semble être une faiblesse indissociable de la nature humaine.Europarl
Néanmoins, chacun semble oublier que l'économie réelle souffre aussi d'avidité et d'une obsession à l'égard des bénéfices à court terme.Europarl
Jefferies se sentait un peu soulagé, et ce fut avec une sorte d'avidité qu'il leva de nouveau les yeux sur son interlocuteur.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Bien ne leur semblerait trop redoutable, parce qu'ils se sentent autant de courage que d'avidité.Édouard Corbière (1793-1875)
Lorsque les yeux de nos chasseurs s'arrêtèrent sur l'éléphant, il venait de casser près de la racine un mokhala, dont il dévorait les feuilles avec avidité.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
Elle se jette avec avidité sur les plus petits quadrupèdes, mais un enfant de douze ans peut aisément la mettre en fuite.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
Nous devons profiter de cet élan et mettre un frein à l'avidité des secteurs financier et bancaire.Europarl
Les relations commerciales doivent être fondées sur les besoins de la majorité de la population, non sur l'avidité d'élites et de sociétés restreintes.Europarl
Elle l'écoutait avec avidité ; c'était la première fois qu'elle rencontrait un jeune homme aussi distingué dans ses manières et riche d'une aussi bonne éducation.George Sand (1804-1876)
L'attente, au milieu de tous ces préparatifs pleins de lenteur, était plus encore celle de l'avidité que celle de la curiosité.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Mais bientôt leur avidité et leurs cris discordants nous forcèrent d'employer un épouvantail pour les éloigner.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Trop de stress, trop de suspicion, trop d'ambition et d'avidité sont aussi, je pense, des facteurs qui détruisent notre paix intérieure.Europarl
D'autre part, il se pouvait que leur avidité l'emportât sur leur loyalisme et les décidât à me remettre à la justice, par l'espoir d'une récompense.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AVIDITÉ » s. f.

Desir d'un avide, tant au propre qu'au figuré. L'insatiable avidité du bien empêche les gens d'en jouïr. quand on mange avec avidité, cela cause de l'indigestion. Ronsard s'excuse de s'être servi du mot d'avidité qui étoit nouveau de son temps, & qui vient du verbe avere, souhaitter.
Le mot du jour Crise Crise

Nous l’entendons partout et tout le temps, en ce moment et à raison, puisque nous traversons une crise, soit un épisode violent et aigu qui n’a pas vocation à s’installer dans le temps.

Aurore Vincenti 06/05/2020