avorter

 

définitions

avorter ​​​ verbe intransitif

Accoucher avant terme (naturellement ou par intervention) d'un fœtus ou d'un enfant mort. —  transitif Avorter une femme, provoquer chez elle un avortement.
(fruits, fleurs) Ne pas arriver à son plein développement.
au figuré (projet, entreprise) Ne pas réussir. ➙ échouer. Faire avorter un projet. —  participe passé adjectival Révolution avortée.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'avorte

tu avortes

il avorte / elle avorte

nous avortons

vous avortez

ils avortent / elles avortent

imparfait

j'avortais

tu avortais

il avortait / elle avortait

nous avortions

vous avortiez

ils avortaient / elles avortaient

passé simple

j'avortai

tu avortas

il avorta / elle avorta

nous avortâmes

vous avortâtes

ils avortèrent / elles avortèrent

futur simple

j'avorterai

tu avorteras

il avortera / elle avortera

nous avorterons

vous avorterez

ils avorteront / elles avorteront

 

synonymes

avorté, avortée adjectif

manqué, raté, foiré (familier), loupé (familier)

avorter verbe intransitif

[d'un enfant] faire passer (familier), [naturellement] faire une fausse-couche

échouer, rater, tourner court, capoter (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il faut donc, je crois, instruire nos agents pour écarter et faire avorter, autant qu'ils pourront, toute proposition relative à mon fils.François Guizot (1787-1874)
C'était à les faire avorter que j'apportais tous mes soins ; par là j'espérais ralentir la tendance naturelle du gouvernement à réagir sur les hommes de la révolution.Joseph Fouché (1759-1820)
Qu'elles se fassent avorter ou qu'elles étranglent la progéniture surabondante, elles ne sont pas mauvaises mères pour cela.Élie Reclus (1827-1904)
Le choix d'avorter doit être fait librement par les femmes mais ne doit pas être considéré comme une alternative aux contraceptifs.Europarl
Les femmes portugaises ne sont pas les seules à se voir refuser le droit d’avorter librement.Europarl
Tout cela à cause du maintien d’une loi injuste et honteuse qui ne prend nullement en considération la réalité sociale ou les raisons qui poussent les femmes à avorter.Europarl
Anticipant l’accord et son entrée en vigueur, les grands détaillants et importateurs multinationaux ont tenté en toute hâte de le faire avorter.Europarl
Elle ne doit pas avorter pour permettre une croissance soutenue, au cours des prochaines années, des relations commerciales au niveau international.Europarl
Le chiffre de 46 millions contraste également avec les 70 000 femmes qui, malheureusement, choisissent d'avorter illégalement et en meurent.Europarl
Il tentait le mépris, un long toisement de son adversaire, mais la nervosité de ses lèvres, de ses mains faisait avorter son jeu, le ridiculisait quelque peu.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Jusqu'à présent, la droite européenne avait toujours fait avorter les propositions socialistes sur ce sujet, tant en commissions parlementaires qu'en séances plénières.Europarl
Les femmes n'ont pas le droit d'avorter et on prévoit de les priver de leur droit de fécondation in vitro.Europarl
Nous devons vraiment nous assurer que cette crise ne fera pas avorter nos efforts pour promouvoir la croissance et l'emploi.Europarl
Le mari implorait la même assistance pour sa femme, qu'on avait fait avorter par les menaces, par les coups et par mille mauvais traitements.Charles Alfred de Janzé (1822-1892)
Ce n'est pas assez ; toutes les mesures prises par lui sont la preuve d'un manque de jugement qui fait avorter ses efforts et ses intentions.George Sand (1804-1876)
Mais s'il n'ose pas nous trahir ouvertement, il est bien capable de faire avorter toutes nos combinaisons.Émile Gaboriau (1832-1873)
Mais notre entreprise est trop juste, et trop de gens y prennent part pour qu'une trahison puisse la faire avorter, et vous en verrez la suite avant qu'il soit longtemps.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Mariée, baronne, et plus d'un million de rentes, cela vaut mieux que d'être fille-mère, ou de te faire avorter...Victor Margueritte (1866-1942)
Je l'ai fait avorter au printemps dernier en écrasant les premiers insurgés qui se sont manifestés.François Guizot (1787-1874)
J'avais moi-même, sans y songer, et pour ainsi dire à l'improviste, fait avorter la dernière tentative de ce misérable.Gustave Aimard (1818-1883)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AVORTER » verb. neut.

Pousser son fruit dehors avant le temps requis ordinairement par la nature ; ce qui est cause qu'il ne vient point à maturité ou perfection. C'est un crime capital de faire avorter des femmes par des breuvages, ou autres moyens. quand on fait trop travailler des cavales, cela est cause qu'elles avortent. les arbres qui sont battus du mauvais vent, sont sujets à avorter, & leurs fruits ne viennent point à maturité.
 
AVORTER, se dit figurément en Morale des desseins, des entreprises. Quand on fait quelque entreprise au delà de ses forces, elle est sujette à avorter. souvent un Auteur croit faire une belle piece, qui avorte, qui n'a pas le succés qu'il esperoit.
 
AVORTE, ÉE. part. pass. & adj. L'Ordonnance veut que les bois avortés soient resepés.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre A Relaxez-vous avec Robert : La lettre A

Alléluia ! L’allégresse auditive vous attend avec les mots en A du Grand Robert.

11/05/2020