bafouer

 

définitions

bafouer ​​​ verbe transitif

littéraire Traiter avec un mépris outrageant. Bafouer les droits de l'homme.
Tourner en dérision. ➙ se moquer, ridiculiser.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je bafoue

tu bafoues

il bafoue / elle bafoue

nous bafouons

vous bafouez

ils bafouent / elles bafouent

imparfait

je bafouais

tu bafouais

il bafouait / elle bafouait

nous bafouions

vous bafouiez

ils bafouaient / elles bafouaient

passé simple

je bafouai

tu bafouas

il bafoua / elle bafoua

nous bafouâmes

vous bafouâtes

ils bafouèrent / elles bafouèrent

futur simple

je bafouerai

tu bafoueras

il bafouera / elle bafouera

nous bafouerons

vous bafouerez

ils bafoueront / elles bafoueront

 

synonymes

bafouer verbe transitif

ridiculiser, couvrir de boue, outrager, traîner dans la boue, vouer aux gémonies, conspuer (littéraire), persifler (littéraire), railler (littéraire), vilipender (littéraire), mettre, clouer au pilori (vieilli)

se moquer de, faire fi de (littéraire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'est à force de les bafouer que nous entretenons à coup sûr la désaffection croissante des citoyens à l'égard des institutions européennes.Europarl
Mais nous estimons également que cette lutte ne peut en aucun cas servir d'excuse pour bafouer les libertés fondamentales.Europarl
Vous connaissez assez mon oncle pour croire qu'il ne se laissa pas impunément bafouer par cette canaille.Claude Tillier (1801-1844)
À quoi servent nos grandes déclarations sur les droits de l'homme si nous venons bafouer la dignité de l'homme, et dans le secret de nos laboratoires.Europarl
Elle ne doit jamais servir de prétexte pour anéantir l'opposition politique, bafouer les droits de l'homme ou restreindre les libertés civiles.Europarl
Vous êtes un homme savant, sage, prudent : et nous sommes tous étonnés de vous voir mépriser, je dirai même bafouer l'injonction du roi.Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832), traduction Édouard Grenier (1819-1901)
Ce sont les vices d'un peuple qu'il faut bafouer ; ce ne sont pas ses vertus nationales.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Gageons qu'elle amènera les pays récalcitrants à réfléchir à deux fois avant de bafouer plus ou moins impunément des principes et des valeurs qui nous sont chers.Europarl
Milosevic doit être vaincu sinon les bellicistes, les arrogants continueront à bafouer les droits des personnes de bonne foi et ceux des citoyens sans défense.Europarl
Du moins, avant l'ère démocratique, il n'avait jamais été question que pour les bafouer des écrivains qui n'écrivent pas.Remy de Gourmont (1858-1915)
Dans le cadre de cette paix, les investisseurs peuvent prospérer, à condition de ne pas détruire, bafouer ou tourner les accords démocratiques.Europarl
Il est si facile de bafouer le principe de subsidiarité lorsque nous croyons faire le bien.Europarl
Au contraire, elle fait un effort, parfois contre vents et marées, pour changer le comportement du prisonnier condamné qui l'a conduit à bafouer la loi.Europarl
Ah, que ce doit être une âme petite et vile que celle de l'homme qui a pu bafouer ainsi le meilleur, le plus respectable des hommes !Rodolphe Reuss (1841-1924)
Je suis le misérable que vous avez vu passer un soir pleurant et désespéré, poursuivant la femme qu'il aimait, le triste hère que l'on pouvait bafouer, insulter, et frapper impunément.Georges Ohnet (1848-1918)
Au juge d'instruction, il ne pouvait, il n'osait, il ne voulait rien dire, mais il avait le droit de bafouer le malencontreux agent, de passer sur lui sa colère.Émile Gaboriau (1832-1873)
Seulement nous méprisons les hommes qui nous quittent, nous, pour aller se faire bafouer par ces espèces-là.Daniel Lesueur (1854-1921)
En effet, bafouer à ce point son propre règlement prépare en germe un totalitarisme larvé.Europarl
Je ne tomberais pas dans le piège tendu et je n'irais pas monter la faction à laquelle il me provoquait, pour me bafouer ensuite.Louis Ulbach (1822-1889)
Ce n'est pas une lâcheté, bien qu'on dise ; – et l'insolence est belle, de bafouer même à son détriment, ce que les hommes estiment le plus.Gustave Flaubert (1821-1880)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BAFOUER » v. act.

Traitter indignement & avec mépris. Une des plus grandes souffrances de Nostre Seigneur, c'est d'avoir esté bafoué, & indignement traitté par les Juifs.
 
BAFOUÉ, ÉE. part. & adj.
Le mot du jour École École

Voilà un mot étonnant : école, fort éloigné aujourd’hui de la réalité qui était la sienne durant l’Antiquité. En grec, skholê ne correspondait pas à l’idée d’effort et d’instruction mais, avant tout, à celle de loisir.

Aurore Vincenti 22/04/2020