Email catcher

inonder

définitions

inonder ​​​ verbe transitif

Couvrir d'eaux qui débordent ou affluent. Le fleuve a inondé les prés.
Mouiller abondamment, couvrir d'eau, de liquide. ➙ arroser, tremper. S'inonder les cheveux d'eau de Cologne.
au figuré Envahir massivement.
littéraire (sentiments, impressions) Submerger, remplir. Joie qui inonde l'âme.

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'inonde

tu inondes

il inonde / elle inonde

nous inondons

vous inondez

ils inondent / elles inondent

imparfait

j'inondais

tu inondais

il inondait / elle inondait

nous inondions

vous inondiez

ils inondaient / elles inondaient

passé simple

j'inondai

tu inondas

il inonda / elle inonda

nous inondâmes

vous inondâtes

ils inondèrent / elles inondèrent

futur simple

j'inonderai

tu inonderas

il inondera / elle inondera

nous inonderons

vous inonderez

ils inonderont / elles inonderont

synonymes

s'inonder verbe pronominal

s'asperger, s'arroser

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'est ici qu'il ferait beau le voir grossir les deux mers de sa pituite, au lieu d'en inonder votre chambre.Gaston Maugras (1850-1927)
Comme un violent orage venait d'inonder la terre, l'invitation du chef me parut le résultat d'une promesse faite.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Les escrocs, eux, visent en premier lieu à récolter vos données personnelles, qui leur permettront ensuite de vous inonder de sollicitations diverses.Capital, 27/05/2020, « Avec la crise du coronavirus, les arnaques aux placements sont… »
Pour elles, la manière la plus rapide de s'en sortir sera de profiter de leur taux de change avantageux pour inonder nos marchés.Europarl
Mais sans inonder les partenaires prompts à envoyer promener cette clientèle éphémère et peu rémunératrice.Capital, 28/10/2011, « Smartbox : le petit malin du coffret cadeau »
Ce projet nécessite d'inonder un vaste territoire et de priver d'eau des communautés entières.Projets, 2015, Fernando Lopez (Cairn.info)
Dès les premiers instants du confinement, la plupart d'entre eux ont mis de côté leurs politiques restrictives (ou simplement sages) et entrepris d'inonder les ménages de largesses.Capital, 20/08/2020, « Impôts, emploi... les pistes du gouvernement pour préserver votre pouvoir… »
En effet, durant la nuit, ces micro-organismes profitent de l'immobilité de la bouche et de la faible quantité de salive pour l'inonder de composés soufrés volatils.Ça m'intéresse, 13/08/2017, « Les caries sont-elles responsables de la mauvaise haleine ? »
Le manque de protection des ordinateurs des internautes a notamment pour effet d’inonder ceux-ci de contenus indésirables.Europarl
Conjugués à des grandes marées et à la hausse du niveau moyen de l'océan, ils inonderont les côtes les plus basses.Ouest-France, Stéphane GALLOIS, 10/02/2020
Il est question d'inonder de leurs productions narcissiques, simples prolongements d'eux-mêmes, les immenses réseaux du net.Feuillets psychanalytiques, 2020, Gérard Amiel (Cairn.info)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INONDER » v. act.

Noyer un pays, une Province par un desbordement d'eaux. La mer a inondé quarante lieuës de pays en Hollande, qu'on appelle maintenant la Platte ; Sans les digues & les levées, la mer inonderoit tout le reste de ce pays-là.
 
INONDER, se dit figurément des peuples, des armées qui se desbordent d'un pays en un autre pour le saccager. Les Barbares ont inondé toutes les Provinces de l'Empire Romain, & l'ont desmembré. On le dit aussi des erreurs & des vices. Plusieurs heresies ont de tout temps inondé l'Allemagne. Sous les Empereurs, les vices inonderent Rome, on y vit de grands desbordements de moeurs.
Drôles d'expressions Faire un tabac Faire un tabac

« C’est une folie comme du tabac ; quand on y est accoutumée, on ne peut plus s’en passer », plaisante Madame de Sévigné à propos d’un parfum (1675).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 21/12/2021