rustre

 

définitions

rustre ​​​ nom et adjectif

Individu grossier et brutal. ➙ brute, goujat, malotru, rustaud. —  adjectif Il, elle est un peu rustre.
 

synonymes

rustre nom et adjectif

brute, discourtois, goujat, grossier (personnage), impoli, malappris, mal élevé, malotru, mufle, rustaud, gougnafier (familier), pignouf (familier), incivil (littéraire), butor (vieilli), croquant (vieilli), manant (vieux)

balourd, béotien, fruste, inculte, lourd, lourdaud, paysan, rustaud, rustique, péquenot (familier), plouc (familier), colon (familier, péjoratif, Québec)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cela ne seroit que louable s'il en eût bien usé ; mais c'étoit le plus rustre et le plus avare de tous les hommes.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Le long du rivage, où s'amarre le rustre bateau, de toutes les poitrines, tendues vers ceux qui arrivent, s'échappe le cri de la bienvenue française.Pierre Duchaussois (1878-1940)
Il n'hésita pas à fouler aux pieds les liens les plus sacrés, à les piétiner de ses bottes de rustre, de ses bottes accoutumées aux planchers des cabarets ?Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction J.-W. Bienstock (1868-1933) et Charles Torquet (1864-1938)
Je trouvai le procédé assez indélicat, mais avec un rustre comme mon « associé » il fallait s'attendre à tout.Arnould Galopin (1863-1934)
Non, ce serait donner à ce rustre un triomphe que je ne veux pas lui laisser.Alphonse Karr (1808-1890)
Ce rustre avait-il deviné ce que, messaline spéculative, la grande dame croyait avoir si bien caché ?Georges Eekhoud (1854-1927)
On s'étonna d'avoir été si longtemps dupe de ce rustre couronné, dont les pièges avoient été aussi grossiers que la personne....Albert Mathiez (1874-1932)
Malheureusement, ça n'a pas duré, il est trop rustre, il s'est fait mettre à la porte de partout...Émile Zola (1840-1902)
Il n'offrait rien de l'embarras d'un rustre qu'un téméraire accès de vivacité aurait emporté dans un mauvais pas.Daniel Lesueur (1854-1921)
Laisse là ce bourru, ce rustre qui ne peut pas te comprendre, ou, si tu ne veux pas renoncer à lui, emmène-le-moi avec toi.Alfred Assollant (1827-1886)
Je me fusse conduit comme un rustre si j'avais négligé de m'en apercevoir et de vous le dire.Daniel Lesueur (1854-1921)
Il nous le montre, ce rustre amoureux, et il sait prendre ce géant passionné par les sens.Willem Geertrudus Cornelis Byvanck (1848-1925)
Vous vous en êtes vanté même à votre sœur, qui me l'a dit, car elle m'aime et elle a été révoltée de votre grossièreté de rustre.Guy de Maupassant (1850-1893)
Ce n'était ni un rustre ni un faux gentilhomme qui était là, c'était un homme dont l'esprit effaçait les dehors, et dont la dignité entendait se faire respecter partout.Auguste Angellier (1848-1911)
La meilleure vieille du monde, seulement, tu sais, elle est accoutumée à fréquenter des gens distingués et moi, je suis un rustre.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction J.-W. Bienstock (1868-1933) et Charles Torquet (1864-1938)
Il est vrai, vous n'avez pas besoin de les écouter ; mais comment se résigner à passer pour un rustre complet ?Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Je vis tout de suite que j'avais affaire à un rustre, à un paysan mal dégrossi, à un domestique pas stylé et qui n'a jamais servi dans les grandes maisons.Octave Mirbeau (1848-1917)
Je passais auprès d'un lourd paysan, un rustre dans la force du terme, précédé par un vil baudet chargé de fumier ; le paysan battait le baudet à outrance.Jules Janin (1804-1874)
A qui devait-il s'en prendre de n'être, par les façons et par l'éducation, qu'un paysan, un rustre ?Émile Gaboriau (1832-1873)
Ce n'est pas autrement que le rustre devient courtisan ; le cerveau brûlé, un homme du monde distingué ; l'homme ouvert, taciturne ; le noble, sarcastique.Arthur Schopenhauer (1788-1860), traduction Jean Alexandre Cantacuzène (1829-1897)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RUSTRE » s. m.

Paysan, rustaut. Ce rustre, ce pied plat m'est venu marcher sur le pied.

Définition de « RUSTRE » s. f.

en termes de Blason, est un meuble dont on charge quelques Escus. Elle differe de la losenge, en ce que la losenge est pleine. Ce mot vient de raute Alleman, qui signifie ces losenges percées qui servent à arrester les gros clous à vis des serrures & des harpes des portes. Plusieurs Ouvriers appellent encore ainsi les pieces de cette figure dont ils se servent.
 
RUSTRE, ou Rutre, est encore une espece de lance ancienne qui servoit à combattre dans les lices, dont le bout étoit fait comme une navette percée d'un baston.
Le français des régions Oh peuchère ! Oh peuchère !

Peuchère est emblématique d'une aire méridionale qui va des Hautes-Alpes à l'Hérault, en englobant les départements de l'Ardèche et de la Lozère.

27/10/2020