Email catcher

butor

Définition

Définition de butor ​​​ nom masculin

Échassier des marais au plumage fauve et tacheté, aux formes lourdes.
au figuré Grossier personnage, sans finesse ni délicatesse. ➙ lourdaud, malappris, rustre.
Le butor d'Amérique Le butor d'Amérique - Crédits : iStockphoto/Jason Doucette Crédits : iStockphoto/Jason Doucette

Synonymes

Synonymes de butor nom

balourd, âne, idiot, lourdaud, cruche (familier)

Exemples

Phrases avec le mot butor

C'est le butor qui plonge au fond de l'eau son bec immense d'oiseau-pêcheur et souffle... rrrououou !Alphonse Daudet (1840-1897)
L'étang abrite près de 160 espèces, dont certaines rares, comme le butor étoilé.Ouest-France, 27/08/2019
Le délégué syndical s'avère un butor porté sur la bouteille.Les temps modernes, 2012, Micheline B. Servin (Cairn.info)
Je vous demande un peu pourquoi ce butor est venu dévaster mon champ !Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
L'imposteur, lui, en a à revendre et à ses côtés le véridique à tout prix apparaît comme un butor.Cliniques méditerranéenne, 2010, Paul-Laurent Assoun (Cairn.info)
Elle est le propre du rustre et du butor – aussi stupides que grossiers.Chimères, 2013, Lo Du Xu, Émile Noiraud (Cairn.info)
À quoi ils ont répondu en un langage de gens mal élevés, de butors, qu'ils attendaient les mille guinées qui représentaient ma part dans l'entreprise.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Le message implicite, c'est que vous ne tenez pas votre destinataire en très haute estime, que vous manquez de diplomatie ou, pire, que vous êtes un butor.Capital, 08/07/2021, « Télétravail : les erreurs à éviter dans votre communication à… »
Si jamais j'écris pour ces butors, je mériterai mon sort ; il n'en est pas de plus bas pour un artiste.Hector Berlioz (1803-1869)
Le butor chante le soir au crépuscule ou le matin à l'aube.Ouest-France, Denis RIOU, 12/05/2021
Le butor est une espèce de héron dont la chair est aussi maigre et aussi coriace que celle de ce dernier.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Le butor étoilé apprécie, pour se reproduire, les roselières humides entrecoupées de clairières, à proximité de fossés et de zones d'eaux libres.Ouest-France, 22/03/2018
Le butor étoilé est un oiseau échassier dont la population est en déclin, étant particulièrement menacé par la raréfaction des zones humides.Ouest-France, 18/09/2019
L'an dernier, le butor étoilé avait chanté de la fin février à la mi-mai.Ouest-France, 15/04/2019
Et que le problème n'est pas celui de l'existence en général mais celui de la recognition, de l'identification, de la désignation (un butor, une bergeronnette).Revue de Métaphysique et de Morale, 2004, Olivier Abel (Cairn.info)
Un butor, député de province, l'avait irrespectueusement lancé d'une bourrade de brute, entre les pattes d'une haridelle, devant témoins, au pesage des courses.Charmes Mérouvel (1832-1920)
Ce jugement nuit gravement à la transformation devenue inéluctable d'une économie en crise, n'en déplaise à ces butors.La Revue des Sciences de Gestion, 2009, Philippe NASZÁLYI (Cairn.info)
Qui préférait être écouté par quelqu'un qui se trompe de diagnostic plutôt que d'être guéri par un malotru ou un butor ?psychologie clinique, 2017, Jean-Christophe Weber (Cairn.info)
Le petit butor étoilé, lorsqu'il quitte le nid, se réfugie dans les roseaux et les hautes herbes.Ouest-France, 22/03/2018
Tous rentrent déçus, car le butor et la marouette ne se sont pas manifestés.Ouest-France, 15/04/2019
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de BUTOR s. m.

Gros oiseau, espece de heron faineant & poltron, marqué de taches rousses en forme d'étoiles, d'où vient qu'on l'appelle ardea stellaris. On l'appelle aussi taurus, ou bos-taurus, à cause que quand il crie le bec plongé dans la bouë, il fait un bruit qui imite le mugissement du taureau, qu'on entend de demie-lieuë. C'est de là qu'est derivé le nom de butor.
 
On dit figurément d'un homme stupide & maladroit, que c'est un gros butor ; parce que cet oiseau est sot & paresseux.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Avoir un cœur d'artichaut Avoir un cœur d'artichaut

«Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point », dit-on parfois à propos d’un amoureux déraisonnable...

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 10/02/2022