Email catcher

balourdise

Définition

Définition de balourdise ​​​ nom féminin

Propos ou action de balourd. ➙ gaffe, maladresse, stupidité.
Caractère balourd. Il est d'une balourdise étonnante.

Synonymes

Synonymes de balourdise nom féminin

bêtise, maladresse, gaffe (familier)

gaucherie, lourdeur, maladresse

Exemples

Phrases avec le mot balourdise

Le père enseigne à son fils des erreurs et des balourdises avec la même certitude que s'il révélait un dogme.Michel Corday (1869-1937)
Il nous parle des balourdises qu'il fait dans les premiers dîners élégants où il est admis.Jules Lemaître (1853-1914)
De même, en présence de preuves ou d'explications inférentiellement lourdes, il est peut-être légitime de soupçonner par défaut qu'on se trouve en présence de cas de balourdise inférentielle.Philosophia Scientiæ, 2017, Cyrille Imbert (Cairn.info)
Puis, il craint d'être gauche, de manquer de présence d'esprit, de laisser échapper quelque balourdise.Jules Lemaître (1853-1914)
Le repas continue, et les questions et mes balourdises, et les éclats de rire et la surprise des femmes.Denis Diderot (1713-1784)
Aurais-je été mêler mon mot à ce qu'on vous disait, pour lâcher quelque balourdise ?...Paul de Kock (1793-1871)
Si nous tournons le dos aux rêves de pierre de la beauté baudelairienne, ce n'est peut-être pas, au fond, par balourdise, paresse ou laisser-faire.Medium, 2014, Régis Debray (Cairn.info)
Deuxième condition : faire l'économie des compléments circonstanciels, des conditionnels et autres balourdises du langage.Vie sociale et traitements, 2010, Guy Delhasse (Cairn.info)
Celle d'un paysan, qui va remercier son rapporteur, a plus l'air d'un sarcasme que d'une balourdise.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Alors, mère, vous ne m'en voulez pas de trop de ma balourdise, puisque le mot gaffe vous agace ?Roger Dombre (1859-1914)
Ces balourdises alternent avec une admirable analyse de la kénose.Le genre humain, 2016, Bernard Cottret (Cairn.info)
Tel était cet excellent homme, qui, par compensation, n'avait pas un grain de malice dans sa balourdise.George Sand (1804-1876)
On s'amuse de le voir, dans ses premières lettres, sacrifier à tous les clichés, voire à toutes les balourdises en matière de style épistolaire, à grand renfort de métaphores mythologiques.Dix-huitième siècle, 2017, Gérard Laudin (Cairn.info)
L'élégance de leur trajectoire fait disparaître la balourdise de la question.Libres cahiers pour la psychanalyse, 2014, Claude Burgelin (Cairn.info)
Le policier savait trop bien ce qu'était devenu le nabot pour n'être pas convaincu que le général devait avoir commis encore quelque balourdise énorme.Eugène Chavette (1827-1902)
On est actuellement aux trousses de ces derniers, qui, par leur balourdise, nous donnent beau jeu.Voltaire (1694-1778) et Frédéric II de Prusse (1712-1786)
Sous les dehors de la bonhomie, des bons conseils, du désir de vous guider, ils vont essayer de vous faire tomber dans quelque grosse balourdise.Stendhal (1783-1842)
Par malheur, ce talent conduit parfois aux balourdises ; quand on parle bien de tout, on se croit le droit de parler de tout.Hippolyte Taine (1828-1893)
Nous pouffions de rire, et nous faisions exprès mille balourdises pour le désespérer.George Sand (1804-1876)
Si vous saviez comme l'esprit en est bas, avec quelle maladresse et dans quelles balourdises il délaye sa farce vindicative !Hippolyte Taine (1828-1893)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Le dessous des mots La naissance du « cool » La naissance du « cool »

C’est en écoutant le dernier album d’Orelsan, et plus particulièrement la chanson Casseurs Flowter Infinity, que l’on s’est fait la réflexion simple,...

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 13/07/2022