gaffe

 

définitions

gaffe ​​​ nom féminin

Perche munie d'un croc et d'une pointe de fer.

gaffe ​​​ nom féminin

familier
Faire gaffe : faire attention.
Action, parole intempestive ou maladroite. ➙ bévue, impair, maladresse.
 

synonymes

gaffe nom féminin

impair, balourdise, bêtise, bévue, bourde, maladresse, sottise, pas de clerc (littéraire), ânerie (familier), boulette (familier), connerie (familier)

gaffe nom féminin

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
D'un coup de gaffe, l'homme nous éloigne de la rive, puis il déploie sa voile.Judith Gautier (1845-1917)
Ce petit voyage avancé de vingt-quatre heures, c'était la preuve que l'autre ne s'était pas trompé en se reprochant sa « gaffe ».Paul Bourget (1852-1935)
Tous portaient au flanc la trace du coup de gaffe qui les avait halés à bord.Jules Renard (1864-1910)
Remy prit la gaffe et, debout à l'avant, s'occupa d'écarter les poutres et les madriers contre lesquels la barque pouvait se heurter.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Envoyer le fragile en haute mer par tempête a été une gaffe monumentale de la part du gouvernement espagnol.Europarl
D'un coup de gaffe, il le lança sur cette nappe lumineuse qu'il déchira et tacha d'ombres bleues.Judith Gautier (1845-1917)
La bordée de quart, sa longue gaffe sur l'épaule, rappelait un campement de cavaliers tartares.Jules Verne (1828-1905)
A l'avant, juché sur une seule patte, l'équipage manœuvrait mélancoliquement une gaffe immense, repoussait les herbes, arrondissait les tournants, accrochait les écluses.Alphonse Daudet (1840-1897)
Cet homme, trapu, aux traits énergiques mais non pas sans indices de bonté d'âme, s'appuyait sur une longue gaffe en s'y retenant de ses mains larges et calleuses.Joseph Marmette (1844-1895)
Maurin, de l'aviron manœuvré comme une gaffe, repoussait le fond de sable et de cailloux.Jean Aicard (1848-1921)
La chercher même est le commencement de la gaffe, car on ne la cherche pas sans proclamer le soupçon.Daniel Lesueur (1854-1921)
Il allait toujours, et, lorsque l'espace lui manquait pour se mouvoir, il se poussait par l'extrémité de sa pagaie, comme s'il se fût servi d'une gaffe.Jules Verne (1828-1905)
Quoique privés de harpons, mes hommes se donnèrent le plaisir de piquer ces terribles ennemis avec le fer de la gaffe de l'embarcation.Édouard Corbière (1793-1875)
Je rejoignis le vieux gabarier, qui se tenait à la poupe, appuyé sur sa gaffe.Émile Souvestre (1806-1854)
Au bas de la paroi, le fleuve coule à pleins bords, les bateaux vont et viennent, les matelots échangent des coups de gaffe.Gaston Maspero (1846-1916)
A l'aide de sa perche, il écarta le grêle feuillage et finit par rencontrer, après deux ou trois tentatives inutiles, un objet qui sonna contre le bois de sa gaffe.Paul Féval (1816-1887)
Il y eut un silence entre eux, durant lequel il se commit une de ces fautes de tact que le langage parisien désigne du terme assez inexplicable de gaffe.Paul Bourget (1852-1935)
L'homme poussait le bateau à coups de gaffe – et tout à coup un vol de canards partit lourdement de la rouche.Marcel Schwob (1867-1905)
Le matelot hissa les focs, puis déborda à la gaffe le sloop pesant qui fit cinq brasses et s'immobilisa.Marc Elder (1884-1933)
L'aspirant descend dans le canot ; les avirons tombent ; le brigadier, posté devant, pousse au large avec sa gaffe ; on rame vers terre.Édouard Corbière (1793-1875)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GAFFES »

en termes de Marine, sont des instruments pour pescher.
Les mots du bitume Charbonner Charbonner

v. dérivé de charbon, dans l’expression aller au charbon, travailler dur, bosser.

Aurore Vincenti 21/02/2020