banlieue

définitions

banlieue ​​​ nom féminin

Ensemble des agglomérations qui entourent une grande ville. ➙ environs. La banlieue de Bruxelles, de Marseille. La grande banlieue, la plus éloignée. Habiter en banlieue (➙ banlieusard). Pavillon de banlieue. Train de banlieue.
Les banlieues, villes satellites près des grandes villes, à grands immeubles collectifs et population souvent défavorisée. Les problèmes sociaux des banlieues.

synonymes

banlieue nom féminin

périphérie, couronne, environs, faubourgs

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce sera la voie de banlieue, qui prendra et conduira des voyageurs à tous les villages échelonnés le long du chemin.Fernand Neurey (1874-1934)
De vieilles gens, des bourgeois de la banlieue, des collégiens en récréation animent d'une vie provinciale les larges avenues ou les sentiers plus étroits.Paul Bourget (1852-1935)
Nous allons battre la banlieue, regardant bêtement, ahuris et muets, à la portière du chemin de fer, passer les arbres et les maisons.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Dans la banlieue, sur du sable, nos chevaux, fort gais eux aussi, prennent l'allure sautillante des débuts de promenade.Pierre Loti (1850-1923)
La banlieue parisienne a été la proie des flammes, mais ceci est apparemment imputable à la minorité non conformiste devenue le fléau de cette noble institution.Europarl
Sur-le-champ, toutes les gardes nationales de la banlieue sont arrivées, et elles ont fait des merveilles ; ils se sont battus comme des lions.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
Il s'y faisait servir par les portiers et s'y donnait pour un rentier de la banlieue ayant un pied-à-terre en ville.Victor Hugo (1802-1885)
D'autant que nous autres, horticulteurs désintéressés des parterres de banlieue, nous ne sommes pas pour ces gaspillages de roses sous les pieds des chevaux.Armand Silvestre (1837-1901)
Celle-ci, qui adorait la banlieue d'une passion de cabotine vivant au gaz, dans l'air épais des foules, avait voulu manger sous un berceau, malgré la fraîcheur du vent.Émile Zola (1840-1902)
Je crois que notre banlieue parisienne fait plus notre affaire, à nous, qui cherchons de l'humanité dans les horizons.Émile Zola (1840-1902)
Paris ne me paraissait pas un endroit sûr contre les importunités de tout genre, je choisis la banlieue pour retraite.Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871)
Il y avait là des maraîchers de la banlieue, accompagnés de leurs fifilles qui jouaient d'un air ingénu avec un rouleau de papier de musique, ou un petit buvard.Victor Tissot (1845-1917)
Le grondement des roues l'étourdissait, il finissait par ne plus distinguer nettement les horizons familiers de cette grande banlieue, qu'il avait connue autrefois.Émile Zola (1840-1902)
Passé la banlieue, elles s'évanouiraient comme des ombres vaines, car elles n'auraient plus de raison d'être et ne trouveraient plus autour d'elles l'air qu'elles respirent.Théodore de Banville (1823-1891)
Elles se rapprochent peu à peu, se groupent et, près des gares de banlieue, forment des hameaux de villas.Émile de Laveleye (1822-1892)
Une banlieue, quelconque comme le salon de l'hôtel, et que bientôt la pluie recommence à rayer de ses petites hachures grises.Pierre Loti (1850-1923)
Tant qu'elle sera dans la banlieue seulement, nos gens ne se mêleront de rien ; mais je crains bien qu'on ne nous mette dans la triste nécessité de défendre le pape.Prosper Mérimée (1803-1870)
Dans l'air alourdi des rues, déjà des familles lasses revenaient de la banlieue, chargées de bouquets, et traînant des enfants.Émile Zola (1840-1902)
Là-bas, au bout du triste boulevard de banlieue, sur la fumée rouge qui succède au coucher du soleil, le gaz qu'on allume fait éclore ses étoiles blêmes.François Coppée (1842-1908)
La maison, en banlieue, avait un jardinet qu'environnaient des arbres voisins, très feuillus cette année et sur lesquels la pluie continue égrenait de branche en branche ses gouttelettes pesantes.René Boylesve (1867-1926)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BANLIEUE » s. f.

Environs d'une ville qui sont dans l'étenduë d'une lieuë. Ces publications ont été faites dans Paris & dans sa banlieuë. Il a été banni de la ville & de sa banlieuë, c'est à dire, des environs. On le dit aussi des bornes & de l'étenduë d'une Jurisdiction, de son enclave ou destroit, qu'on appelle en quelques lieux Quintaine ou Septaine, dans laquelle le Juge ordinaire de la ville peut faire bannie & proclamation. On appelle aussi Banlieuë de moulin, l'espace dans lequel s'étend sa bannalité. Ce mot vient du Latin banleuga, ou bannileuga, ou banleugae. Voyez Menage & Du Cange.