bariolé

 

définitions

bariolé ​​​ , bariolée ​​​ adjectif

Coloré de tons vifs et variés. ➙ bigarré, multicolore. Tissu bariolé.
 

synonymes

bariolé, bariolée adjectif

bigarré, chamarré, diapré, multicolore, panaché

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le plus vieux, le plus sec, le plus aveugle, le plus bariolé de la docte compagnie, avança de trois pas, en faisant un profond salut.Émile Zola (1840-1902)
Il est gris, bariolé de noir et de jaune.Paul de La Gironière (1797-1862)
Mais le reflet des peintures, se brisant au bord du marbre, continuait plus loin, sur les dalles, comme un tapis bariolé.Gustave Flaubert (1821-1880)
Mon œil n'a jamais rien vu d'aussi bariolé !Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Il paraîtrait que c'est le spectacle le plus curieux, le plus bariolé, le plus pittoresque du monde.Marie d'Agoult (1805-1876)
Tout cela, relevé par l'imprévu bariolé des propos, est d'une démence à quoi rien ne résiste.Jules Lemaître (1853-1914)
C'était un véritable champ de foire, bariolé de coiffes et de fichus, au milieu desquels des pyramides de chapeaux se trouvaient noyées.Ferdinand Fabre (1827-1898)
Le théâtre latin, qui le mettait continuellement en scène, lui avait pourtant donné un habit bariolé et le représentait sans barbe, la tête rasée.Paul Lacroix (1806-1884)
Paris fut bientôt bariolé par les imitateurs de ce procédé d'annonce, la source d'un des revenus publics.Honoré de Balzac (1799-1850)
Mon ambition est d'avoir un habit bariolé comme lui.Hippolyte Taine (1828-1893)
Puis, graduellement, à l'abri de ce voile bariolé de doctrines diverses, il avait acquis l'audace.Fernand Vandérem (1864-1939)
Ses robes follement colorées sont pour lui l'emblème d'un ballet de fleurs et de son esprit bariolé.Charles Baudelaire (1821-1867)
Sur l'affiche on les montre qui se mettent à genoux, dansent sur deux jambes, débouchent des bouteilles – avec un clown bariolé qui fait le saut périlleux par-dessus.Jules Vallès (1832-1885)
Quelquefois, un vêtement bariolé tranchait avec ces couleurs vives dans ce chaos, et le mugissement de la tempête dominait cette scène de destruction.Jules Verne (1828-1905)
En effet, le cousin arriva, monté sur une bourrique pleine, dont le bât était recouvert d'un petit tapis bariolé.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Le masque est bariolé de couleurs éclatantes, jaune, rouge, vert ; les cheveux et la coiffure sont rayés de noir ou de bleu.Gaston Maspero (1846-1916)
Dix minutes après, son corps était bariolé de taches noires et jaunes, ni plus ni moins qu'un champignon vénéneux.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Marchant légèrement sur le gazon frais, il tend sa petite tête idiote vers le groupe bariolé, qui le cerne bientôt de tous côtés.Charles Des Écores (1852-1905)
La terre est comme un seul tapis, éclatant et bariolé, de roses, de narcisses, d'œillets et d'anémones.Victor Margueritte (1866-1942)
Il pleurait presque en songeant à son costume bariolé de pitre, à son public, à ses boniments accompagnés par les musiques enragées de la foire.Émile Gaboriau (1832-1873)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Confinement existait depuis le XVe siècle. Déconfinement, lui, s’est pointé comme une fleur, un 1er avril, pour offrir, dès le début de la période, une perspective de sortie.

Aurore Vincenti 29/04/2020