panache

 

définitions

panache ​​​ nom masculin

Faisceau de plumes flottantes, qui servait à orner une coiffure, un dais, un casque (➙ empanaché).
La queue en panache d'un écureuil.
au figuré Brio, allure spectaculaire. Avoir du panache, avoir fière allure.

panaché ​​​ , panachée ​​​ adjectif et nom masculin

Qui présente des couleurs variées.
Composé d'éléments différents.
Un demi panaché ou nom masculin un panaché, mélange de bière et de limonade.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « panache »

Au haut bout de la table, le plus proche de moi, se tenait une grande femme blême, coiffée d'un béret surmonté d'un énorme panache noir.Victor Hugo (1802-1885)
Ils diront à leur manière quels hommes peu joyeux nous fûmes, et combien le goût du panache nous intéressait peu.Gustave Coquiot (1865-1926)
Chacun de ces bateaux à vapeur, dont elle découvrait la première à l'horizon le panache de fumée, pouvait être celui qui ramenait son fiancé auprès d'elle.Daniel Lesueur (1854-1921)
Une forêt de boucles blondes s'échappait de tous côtés sous un grand chapeau militaire, couvert de toile cirée, et surmonté d'un panache tricolore.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
Déjà nous n'apercevons plus que ses clochers dont les flèches percent le ciel, et le panache enfumé de ses fabriques.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Dans la mêlée générale et par instants furieuse, son panache n'ondule pas, éclatant ; il a même l'air de ne pas être présent sur le champ de bataille.Louis Maigron (1866-1954)
Bref, c'était le mauvais sujet, vieil enfant gâté de la cour, l'homme d'épée et de panache, que l'on avait tant admiré.Jules Michelet (1798-1874)
Les belles escalades de roches grises par les laricios ébranchés, éclatés, mais vainqueurs, et qui plantent leur panache sur les dernières cimes !René Bazin (1853-1932)
Le jeudi soir, je vis apparaître au loin un panache de fumée ; bientôt je reconnus un navire de guerre.Alfred Dreyfus (1859-1935)
La vapeur mugit, un long panache de fumée se déroule dans l'air, le bateau semble prêt à démarrer, et cependant nous ne partons pas.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Morrel escorta le comte jusqu'au port ; déjà la fumée sortait, comme un panache immense, du tube noir qui la lançait aux cieux.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Les seuls juges révolutionnaires portaient un panache noir, indice de leur terrible mission de deuil.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Des voiles au loin semblaient l'aile de grands oiseaux ; des steamers à panache de fumée emportaient des centaines d'existence.Paul Margueritte (1860-1918)
Alors, rapide comme l'éclair, rejetant, son panache mobile afin de ne point s'embarrasser dans les rameaux des arbres, il s'élança à travers les couches mouvantes de la neige.Pamphile Le May (1837-1918)
Parfois, un fusant dessinait son panache dans le ciel, comme si l'adversaire, désireux d'honorer son visiteur, lui offrait un bouquet de lumière.Gabriel-Tristan Franconi (1887-1918)
Elle passait triomphalement sur sa monture et le panache de son chapeau flottait au vent.Alain-Fournier (1886-1914)
Si vous osez faire quelque chose pour une femme qui hasarde beaucoup, passez dans ce jardin demain à l'heure de prime, portant à votre bonnet un panache bleu et blanc.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Avec un panache de plumes sur le chignon, elle aura tout à fait l'air de la belle sauvage.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Un panache vert s'épanouissait sur son chapeau, et il tenait à la main un mouchoir de fine batiste.Ernest Capendu (1826-1868)
Il avait eu soin d'attacher à sa toque un panache blanc et bleu, tel qu'il avait pu se le procurer en aussi peu de temps.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Afficher toutRéduire

Exemples de « panaché »

Encore s'il était d'une rare espèce, singulièrement panaché : mais point du tout, c'est un pigeon comme tous les pigeons du monde, un pigeon blanc.Denis Diderot (1713-1784)
C'était un véritable preux que ce mouton, fort et vaillant comme un taureau : un preux panaché d'ange.Paul Féval (1816-1887)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PANACHE » s. m.

Bouquet de plumes qui servent d'ornement. Les Cavaliers portent sur leurs chapeaux des panaches de plumes d'autruche. Les Anciens portoient des panaches sur leurs casques : Homere en donne un à Hector. On orne les lits & les dais avec des panaches, & des aigrettes de heron. On fait des tapisseries avec des figures de panaches de plumes ; du papier marbré avec des panaches. Les belles fleurs sont celles qui sont diversifiées de panaches.
 
PANACHE, en termes d'Orfevre, se dit d'un ornement de la tige d'un flambeau, ou d'un chandelier qui est fait en forme de thore ou de gros cordon en bossage, comme ceux des balustres. On l'appelle quelquefois suage. Il y a des panaches ouvragés, godronnés & renversés qui servent d'ornemens à toutes sortes d'ouvrages.
 
On dit proverbialement, qu'une femme a mis un beau panache sur la teste de son mary, quand elle luy a été infidelle.
Les mots croisés du Robert Les mots de la gastronomie Les mots de la gastronomie

Fin gourmet ou débutant aux fourneaux, testez votre connaissance du lexique culinaire avec notre grille de mots croisés dédiée aux mots de la gastronomie ! Attention : niveau difficile !

03/12/2020