barricader

 

définitions

barricader ​​​ verbe transitif

Fermer par une barricade.
Fermer solidement. Barricader une porte avec une barre de fer.

se barricader ​​​ verbe pronominal

Se retrancher derrière une barricade.
S'enfermer soigneusement ; spécialement pour ne voir personne. —  au figuré Se barricader dans le mutisme.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je barricade

tu barricades

il barricade / elle barricade

nous barricadons

vous barricadez

ils barricadent / elles barricadent

imparfait

je barricadais

tu barricadais

il barricadait / elle barricadait

nous barricadions

vous barricadiez

ils barricadaient / elles barricadaient

passé simple

je barricadai

tu barricadas

il barricada / elle barricada

nous barricadâmes

vous barricadâtes

ils barricadèrent / elles barricadèrent

futur simple

je barricaderai

tu barricaderas

il barricadera / elle barricadera

nous barricaderons

vous barricaderez

ils barricaderont / elles barricaderont

 

synonymes

barricader verbe transitif

barrer, bloquer, boucher, bâcler (vieux)

se barricader verbe pronominal

se retrancher (derrière), se cloîtrer, s'isoler, se terrer, s'embarrer (Québec)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Par malheur, on achevait de barricader toutes les issues, et elle fut obligée de regagner son appartement.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Il disparaissait ; puis, comme s'il eût voulu se barricader contre les tentatives conciliantes, par deux fois le glissement du pêne claqua dans le fer de la serrure.Fernand Vandérem (1864-1939)
Rien à faire du rez-de-chaussée, on se contenta de pousser les meubles contre la porte et les fenêtres, pour les barricader le plus solidement possible.Émile Zola (1840-1902)
Les habitants, craignant le pillage, se hâtaient de fermer leurs maisons et d'en barricader les portes.Raymond Aimery de Montesquiou-Fezensac (1784-1867)
Mais cela ne veut pas dire que nous puissions nous barricader chez nous et feindre d’ignorer cette tragédie humaine.Europarl
Je répandis mes hommes dans les ruelles, les leur faisant barricader et ne laissant ouvertes que les principales rues.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Peut-être aurait-il le temps de barricader le magasin avec des meubles ; même il inventait d'autres défenses héroïques, de l'huile bouillante, du pétrole enflammé, versé d'en haut.Émile Zola (1840-1902)
Et puis, avant de me coucher, j'ai bien soin de barricader ma porte avec des tiroirs et des chaises.Robert Louis Stevenson (1850-1894), traduction Téodor de Wyzewa (1862-1917)
Il releva et referma la porte, entassant des meubles de toute espèce pour la barricader.Alfred Assollant (1827-1886)
Ils résolurent de se barricader contre les impulsions soudaines du désespoir extérieur et de fermer toute issue aux frénésies du dedans.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
L'officier survivant, stupéfait du spectacle insensé que présentait la rue entrevue, ne songea qu'à se barricader.Michel Zévaco (1860-1918)
Nous passâmes la plus grande partie de la nuit à fortifier notre assiette, et barricader toutes les percées du bois ; puis faisant une garde sévère, nous attendîmes le jour.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Le législateur est obligé d'inventer tous les jours des précautions nouvelles pour fermer, pour barricader la curie.Jules Michelet (1798-1874)
Mais l'intérieur de ma cabine était plus sûr, je pouvais m'y barricader plus aisément, et j'y avais moins à craindre mes odieux adversaires.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
J'ordonnai à la vieille de fermer les contrevents, de barricader les portes et de n'ouvrir qu'à ma voix ; puis je me dirigeai précipitamment vers l'endroit d'où était parti le cri.Charles Deguise (1827-1884)
Si on lui avait offert de s'y barricader, de s'y défendre à outrance, il n'eût pas hésité à exposer cette grande ville à une entière destruction.Adolphe Thiers (1797-1877)
Le saisissement fut tel, qu'on ne les empêcha pas de rentrer et de barricader la porte de nouveau.Émile Zola (1840-1902)
Pendant ce temps, je faisais barricader le pont qui communique du faubourg à la ville.Albert Du Casse (1813-1893)
Je tâchais de me barricader avec cela comme je pouvais, et je me couchais tout habillée.Eugène Sue (1804-1857)
Les précautions les plus rigoureuses avaient été prises pour clore hermétiquement et murer la frontière, pour fermer les accès et barricader les issues, pour se défendre contre tout espionnage.Albert Vandal (1853-1910)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BARRICADER » v. act.

Fermer les advenuës, les passages avec des barricades. Ce voleur s'étoit si bien barricadé, qu'il a fallu percer le plancher pour le prendre.
Drôles d'expressions Pendre la crémaillère Pendre la crémaillère

Pendre la crémaillère : fêter son installation dans un nouveau logement.

Alain Rey 16/02/2020