batailleur

 

définitions

batailleur ​​​ , batailleuse ​​​ adjectif et nom

Qui aime à se battre ; qui recherche les querelles. ➙ belliqueux, querelleur.
 

synonymes

batailleur, batailleuse adjectif

belliqueux, bagarreur, combatif, pugnace (littéraire), bataillard (vieux)

querelleur

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Marot, batailleur, plein de fantaisie, se faisait sans cesse arrêter sur la voie publique par les sergens.Jean-Baptiste Capefigue (1801-1872)
Mais, dis-moi, l'éducation n'a-t-elle pas un peu adouci ton naturel batailleur ?Émile Zola (1840-1902)
Habitué de bals publics, coureur de guilledou, batailleur, débauché, joueur, il mettait toute son intelligence au service du mal.Oscar Méténier (1859-1913)
Danry, colère, fanfaron, batailleur, s'est rapidement fait connaître de tout le quartier.Henri Masers de Latude (1725-1805)
Suivant une locution populaire, les uns ont le vin gai, les autres le vin triste, ou le vin batailleur.Pierre Loti (1850-1923)
Il est né batailleur et il ira où on se bat.Fortuné du Boisgobey (1821-1891)
Habile à faire des doubles sauts périlleux et toutes autres acrobaties, d'un naturel batailleur et sportif, le cuisinier acquit rapidement sur la troupe l'autorité nécessaire.Gabriel-Tristan Franconi (1887-1918)
Ce tempérament batailleur et trop fort a besoin de s'employer orgueilleusement et audacieusement à la destruction de ce que les hommes respectent et de ce que les institutions protégent.Hippolyte Taine (1828-1893)
Aujourd'hui, il apporte dans sa marche, dans son verbe, quelque chose d'énergique, d'âpre, presque de batailleur.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Et je me suis fait presque une popularité de batailleur dans ces bals.Jules Vallès (1832-1885)
Vous êtes trop batailleur, vous avez le diable au corps.George Sand (1804-1876)
C'est qu'il y a dans nous tous un vieux fond noiseur et batailleur qui a besoin de se faire jour.Eugène Le Roy (1836-1907)
Remuant et batailleur, il avait souvent maille à partir avec les sergents : plus d'une fois il fut arrêté sur la voie publique.Émile Gaboriau (1832-1873)
Le parfum de l'amour était capiteux, étrange ; c'était un parfum nerveux, impudique, batailleur, qui mettait de la folie dans le cerveau, qui inspirait des audaces, des aveux impatients.Pierre de Lano (1859-1904)
Le naturel réfléchi a donné la règle morale, le naturel batailleur donne la force morale.Hippolyte Taine (1828-1893)
Quand je le vis batailleur et turbulent, je lui refusai ma fille.Alfred Tennyson (1809-1892), traduction Francisque Michel (1809-1887)
Ce n'est point un ambitieux ou batailleur dans le combat de la vie.Émile Faguet (1847-1916)
Sitôt sentie la piqûre de la déception, comme il est vigoureux et batailleur, il s'indigne jusqu'à la colère, jusqu'à cravacher.Marc Elder (1884-1933)
A dix ans, il était le plus adroit, le plus intrépide et le plus batailleur de tous les gars du pays.Ernest Capendu (1826-1868)
Peut-être est-ce encore aux leçons des druides qu'il faut rapporter le mérite de cette singulière union entre un peuple batailleur et une divinité pacifique.Camille Jullian (1859-1933)
Afficher toutRéduire
Déjouez les pièges ! « Combien d'entretiens as-tu passé » ou « passés » ? « Combien d'entretiens as-tu passé » ou « passés » ?

Maîtrisez l'accord du participe passé avec un adverbe de quantité.

12/03/2020