querelleur

définitions

querelleur ​​​ , querelleuse ​​​ adjectif et nom

Qui aime les querelles. ➙ batailleur. —  nom C'est un querelleur.
D'humeur querelleuse, agressive.

synonymes

querelleur, querelleuse

adjectif

agressif, batailleur, belliqueux, boutefeu, chamailleur, chicaneur, ferrailleur, hargneux

être querelleur

ne rêver que plaies et bosses

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais le vin et les spiritueux me rendent sombre et farouche jusqu'à la férocité, – silencieux néanmoins, ami de la solitude, et non querelleur, si l'on ne me parle pas.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Il a une jactance et une réputation de querelleur qui le font haïr.Marie d'Agoult (1805-1876)
De l'enfant le plus doux qui fût au monde, il était devenu ombrageux, querelleur, presque cruel.Paul Féval (1816-1887)
Tout a péri, et notre frère le querelleur aussi.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Je ne suis pas querelleur, mais je veux que l'on me croie quand je dis la simple vérité.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Il était violent, hardi, querelleur et provoquait volontiers les garçons plus âgés que lui.Anatole France (1844-1924)
C'était un mauvais ouvrier, méchant, querelleur, ivrogne, et qui avait eu quelque dispute avec mon père deux mois auparavant, je ne sais plus à quel sujet.Alfred Assollant (1827-1886)
Par surcroît, j'ose le dire, un caractère supportable : pas querelleur, pas tatillon, pas encombrant et de nature joyeuse.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Gai, sans souci, fin, valeureux, héroïque même, un peu querelleur, cependant bon, serviable, sensible, je lui reconnus peu à peu toutes les qualités qui rendent un oiseau supérieur.Henri de La Blanchère (1821-1880)
Joseph est querelleur ; il menace, il fait valoir la canne.Delphine de Girardin (1804-1855)
Tu n'es pas querelleur pourtant, et je ne te connais pas d'ennemis...Gaston Lavalley (1834-1922)
Je rencontrai plusieurs fois un petit monsieur blond, le teint coloré, se donnant un genre militaire, jurant, buvant, spirituel, rageur, querelleur, rarement poli.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
J'ai déjà dit, je crois, qu'il se donnait des airs militaires, qu'il était querelleur, se moquait de toutes les femmes.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Je m'étais mis à table triste, mécontent, et décidé à garder le silence ; le vin me rendit babillard, querelleur et emporté.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Thorncliff se rapproche plus du querelleur que du garde-chasse, du jockey, du sot et de l'ivrogne.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
La scène avait été si rapide que les voisins même de ce groupe querelleur n'avaient vu que la chute du duc, sans en deviner la cause.Charmes Mérouvel (1832-1920)
Percy, le fils aîné, tient plus de l'ivrogne que du garde-chasse, du querelleur, du jockey et du sot.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Il portait à son côté une épée et un bouclier ; c'était un querelleur et un gaillard.Hippolyte Taine (1828-1893)
L'abus du champagne le rendait querelleur ; il avait le soufflet facile et allait volontiers sur le terrain.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Paul étoit un jeune homme querelleur et méchant ; aussi il n'étoit aimé de personne à cause de ses mauvaises qualités.Sophie de Renneville (1772-1822)
Afficher toutRéduire
Les mots croisés du Robert Les mots de l'hiver Les mots de l'hiver

Une nouvelle grille de saison... Niveau difficile !

03/01/2021