bêtement

 

définitions

bêtement ​​​ adverbe

D'une manière bête. ➙ stupidement. Agir bêtement.
locution Tout bêtement : tout simplement. ➙ bonnement.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J'avais murmuré cela, tout bas... machinalement, bêtement... sans que cela correspondît à aucune idée, à aucune intention de ma part...Octave Mirbeau (1848-1917)
Ça dérange votre vie, ça vous retire du vrai travail, ça vous agite bêtement, mauvaisement.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Hommes ou femmes, ce ne sont pas les plus bêtes qui agissent le plus bêtement.Anatole France (1844-1924)
Mais, au moins, j'avais espéré que je pourrais y passer bêtement, mais tranquillement, les cinq années que je ne pouvais passer ailleurs.Georges Darien (1862-1921)
Et l'on vit une grosse bonne figure rougeaude qui souriait bêtement jusqu'aux oreilles chargées d'anneaux en cuivre.Alphonse Daudet (1840-1897)
Mais on me les expliquait si bêtement que je ne faisais aucun progrès ; il est vrai que mes camarades en faisaient encore moins, s'il est possible.Stendhal (1783-1842)
J'étais victime de l'émotion qui m'avait bêtement empêché de laisser dans la chambre tout cet attirail élégant, probablement plus convenable sur le boulevard que dans une salle de police.Charles Des Écores (1852-1905)
Et les choses ne tournant pas selon vos désirs, ne m'en voudrez-vous pas bêtement de m'avoir aimée ?Marie Bashkirtseff (1858-1884)
Tu vas bêtement croire qu'elle fera des grimaces, des simagrées, qu'elle me traitera de monstre, de séducteur...Honoré-Gabriel de Riqueti de Mirabeau (1749-1791)
J'aime la gaieté, je n'aime pas le bruit, je n'aime pas non plus qu'on dépense bêtement son argent, et vous pensez bien que la vaisselle brisée figura sur la carte.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Et à quoi a obéi cette femme, qui vient de se prostituer bêtement à un inconnu, sans intérêt et sans plaisir ?Jean Lorrain (1855-1906)
Nous allons battre la banlieue, regardant bêtement, ahuris et muets, à la portière du chemin de fer, passer les arbres et les maisons.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Puis je trouvais cela gentil de pouvoir aimer encore en collégien, inutilement, bêtement, simplement, sans arrière-pensée, sans un désir...Charles Flor O'Squarr (1830-1890)
Je vous ai convoqués ici pour vous révéler la gravité du danger que vous avez si bêtement attiré sur vous et qui menace bien autre chose encore que vos personnes.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
On veut, les uns bêtement, les autres adroitement, nous pousser, vous et moi, sur la grande question, à des partis extrêmes.François Guizot (1787-1874)
Et il s'arracha les cheveux en se voyant pris dans ce traquenard où, bêtement, il était entré.Eugène Chavette (1827-1902)
Je crois que tout l'avenir appartient aux perfectionnements de notre contrat social (auquel on mêle toujours si bêtement la politique).Georges Bizet (1838-1875)
Si je n'avais pu m'accrocher à mon couteau, je m'en allais tout bêtement sous l'île, et c'eût été fâcheux, n'est-il pas vrai, madame ?Jules Verne (1828-1905)
Moi, je suis heureux de la petite existence que je me créerai en province, où je succéderai tout bêtement à mon père.Honoré de Balzac (1799-1850)
Il resta là fixe, glacé, hagard, tenant bêtement son bougeoir allumé, ce dont j'aurais probablement ri sans la solennité du cas.Charles Flor O'Squarr (1830-1890)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Être gêné aux entournures Être gêné aux entournures

Être gêné aux entournures : être mal à l’aise, se sentir gauche ; être incommodé dans son activité.

Alain Rey 12/05/2020