bicoque

 

définitions

bicoque ​​​ nom féminin

péjoratif Petite maison de médiocre apparence. Une vieille bicoque. ➙ baraque, cabane. —  Habitation. Une chouette bicoque.
 

synonymes

bicoque nom féminin

baraque, cabane, cahute, masure

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Après une courte discussion, elle fit atteler et alla relancer l'ermite dans sa bicoque, qui n'était pas aussi bicoque qu'il le prétendait.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Il les défendait brillamment, à la manière de ces généraux qui, ayant jeté de grandes forces dans une bicoque, se maintiennent surtout par des sorties.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
La bicoque était solitaire et ne brillait pas par la solidité : les serrures se rouillaient, la vermoulure rongeait les portes.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Certes, le contenant n'annonce guère le contenu et personne ne se douterait, en voyant cette vieille bicoque, qu'elle renferme tant de belles choses !Lucie Des Ages (1845-1914)
Cette bicoque, bâtie en plâtras, qui existait encore en 1845, était composée, comme on sait, de trois chambres, lesquelles étaient toutes nues et n'avaient que les murailles.Victor Hugo (1802-1885)
C'est une bicoque à peu près logeable, et deux mille cinq cents francs de rente...Georges Ohnet (1848-1918)
Nous avions une telle habitude de ces sortes de fortifications, qu'il ne nous fallait guère qu'une heure pour mettre la dernière bicoque en état de soutenir un siége.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Après des marches longues et fatigantes, nous étions bien heureux de rencontrer une bicoque sur la place que l'empereur indiquait pour le quartier-général.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Une bicoque ancienne, trop grande pour lui, mais arrangeable, avec un potager, un poulailler, une remise dont elle avait fait enlever les débarras, pour garer la voiture.Victor Margueritte (1866-1942)
L'ancien marchand de bois avait acheté la ferme qui accompagne cette bicoque délabrée, à vil prix, et rafistolé les bâtiments tant bien que mal.Charmes Mérouvel (1832-1920)
Il a fallu l'occasion de cette bicoque isolée, où il n'y avait pas un chat, et surtout pas un chien, pour me pousser à voler.Eugène Sue (1804-1857)
Mais puisque vous avez le moyen de la découvrir en renversant la bicoque, voilà donc bien réglée la première des deux questions que vous deviez m'adresser.Eugène Chavette (1827-1902)
L'escalier des caves s'était peu à peu effondré, puis s'était comblé avec les débris d'une partie de la bicoque qui s'était écroulée.Eugène Chavette (1827-1902)
Après une très longue course, notre amie s'arrêta devant une bicoque, et frappa la porte du pied en appelant sa mère.Joséphine Marchand (1861-1925)
On se trouve aux champs dans une bicoque, où tout manque ; on n'a ni lit, ni chambre, ni table, ni service.Saint François de Sales (1567-1622)
Je n'ai pas à penser qu'à moi ; j'ai une femme et un enfant, et pour toute fortune cette bicoque qui n'est même pas finie de payer.Émile Gaboriau (1832-1873)
Et oubliant sa soif, qu'il pouvait étancher en descendant la berge, il franchit d'un bond la haie de clôture du petit potager au milieu duquel se dressait la bicoque.Eugène Chavette (1827-1902)
Le courage de ceux-ci tomba d'ailleurs avec la fin du village et, arrivés à la dernière bicoque, ils s'arrêtèrent, n'osant s'aventurer ainsi parmi les ténèbres en rase campagne.Louis Pergaud (1882-1915)
Le jeune homme expliquait tout, montrait tout, faisait les honneurs de cette bicoque comme si c'eût été un palais.Daniel Lesueur (1854-1921)
Une bicoque misérable, accrochée au flanc de la ravine, y ajoutait une poésie de mystère, par sa masse sombre où clignotait une ouverture lumineuse.Daniel Lesueur (1854-1921)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BICOQUE » s. f.

Place peu fortifiée & sans deffense. On pend les Gouverneurs qui osent attendre le canon d'une armée royale dans une bicoque. Ce mot vient d'une place sur le chemin de Lodi à Milan, qui étoit une simple maison de Gentilhomme entourée de fossez, dans laquelle les Imperiaux s'étant postez en l'année 1522. soûtinrent l'assaut de l'armée Françoise conduite par le Sr. De Lautrec du temps de François I. & cette bataille s'appella la journée de la Bicoque.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui viennent de l’arabe Top 10 des mots qui viennent de l’arabe

Non, le français n’a pas emprunté des mots qu’à l’anglais ! De tout temps, notre lexique s’est enrichi grâce à de nombreuses langues et l’arabe fait partie des sources les plus importantes.

Édouard Trouillez 17/07/2020