blessé

définitions

blessé ​​​ , blessée ​​​ adjectif et nom

adjectif Qui a reçu une blessure. Un genou blessé. —  au figuré Blessé dans son orgueil.
nom Personne blessée. Deux morts et dix blessés. Des blessés de guerre.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cette lutte n'offrait plus la même difficulté qu'auparavant : le cheval du templier était grièvement blessé, et il succomba à la première charge du chevalier déshérité.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Mais le soir, quand on crut que le malade devait avoir reposé, l'un des aides entra dans la tente du blessé, et en ressortit en poussant de grands cris.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
L'enfant fut relevé ; tous les yeux l'examinèrent avec empressement, et un cri de joie partit de toutes les poitrines quand on s'aperçut qu'il n'était pas blessé.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
Grimaud s'approcha du blessé, regardant ses traits rudes et marqués qui lui rappelaient un souvenir si terrible.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Nous nous estimons heureux qu’aucun blessé ne soit à déplorer selon les rapports que nous avons reçus, mais je suis conscient des craintes exprimées par l’honorable député.Europarl
Je suis tout de même un peu blessé quand j'entends dire qu'on a exercé un chantage sur nos partenaires.Europarl
Je vis le commandant blessé à la tête, et pressé par une petite troupe de bandits qui lui demandaient les clefs.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Leurs affirmations ne sont que les mensonges éhontés, les fabrications et les fictions d'un nationalisme hongrois blessé.Europarl
Si un usager a un accident ou est blessé, est-il important de savoir s'il est à bord d'un train qui franchit une frontière nationale ou pas ?Europarl
Aramis trempa une serviette dans l'eau et l'appliqua sur la plaie ; la fraîcheur rappela le blessé à lui, il rouvrit une seconde fois les yeux.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Pour citer l'exemple de l'ours, nous savons tous qu'un ours blessé ou faible est plus dangereux qu'un ours fort.Europarl
Dunois parla le premier, et ce fut avec le ton de mécontentement d'un ami blessé du peu de confiance, qu'on lui témoigne.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Il fit la grimace, évidemment je l'avais blessé en lui disant qu'il n'y avait pas de raison pour l'arrêter.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Bichari eut l'œil gauche crevé d'un coup de lance, et la tête traversée du même coup, il tomba mortellement blessé.Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
Ou lion blessé celle d'un frais repaire ; – il me semble, à votre regard, que vous seriez assez tenté de revenir sur vos pas pour entr'ouvrir les entrailles du chasseur.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Il se releva pourtant presque au même instant ; mais ses mouvements et ses gestes prouvaient qu'il était grièvement blessé.James Fenimore Cooper (1789-1851), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Je ne me sentais ni blessé ni étourdi, mais j'étais emporté en avant sur le dos de plusieurs animaux qui, dans cet épais troupeau, couraient en se touchant les flancs.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
L'honneur d'un mari, disait-il, est chose si délicate, qu'il peut être blessé par les frères, à plus forte raison par les amis.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Vous avez dû voir que je l'ai blessé à plusieurs reprises, mais mes coups enivraient sa fureur.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Je vous ai fait peu de mal, et, si, par mégarde, je vous ai blessé à l'œil, j'en suis cordialement affligé.Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832), traduction Édouard Grenier (1819-1901)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Patience, patients ! Patience, patients !

Le patient, la patiente a toutes les raisons d’être impatiente.

Aurore Vincenti 13/05/2020