Email catcher

offense

définitions

offense ​​​ nom féminin

Parole ou action qui attaque l'honneur, la dignité. ➙ affront, injure, insulte, outrage. Faire offense à qqn.
Péché (qui offense Dieu).
Droit Outrage envers un chef d'État.

offensé ​​​ , offensée ​​​ adjectif et nom

Qui a subi, qui ressent une offense. nom L'offenseur et l'offensé.

synonymes

offense nom féminin

affront, humiliation, injure, insulte, outrage, claque (familier), gifle (familier), avanie (littéraire), camouflet (littéraire)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « offense »

Elle était obligée de retenir ses pleurs, car on lui demandait compte de ses larmes comme d'une offense envers la bonté de ses magnanimes parents.Honoré de Balzac (1799-1850)
Des offenses qui sont venues s'ajouter à la pile des choses à défendre.Ouest-France, Sophie PODEVIN, 07/08/2020
Mademoiselle, je demeurerai le plus malheureux des hommes, si je n'obtiens de vous l'oubli de cette offense...Paul Adam (1862-1920)
Ceux qui contestent toute légitimité à l'offense et à l'immunité invoqueront cependant le principe démocratique et le principe libéral.Commentaire, 2019, Olivier Beaud (Cairn.info)
Elle n'est assurément pas normale ou naturelle, mais elle ne constitue pas une offense à notre dignité !Le débat, 2017, Thierry Blin (Cairn.info)
Revendiquer ses droits les plus élémentaires devient, alors, une offense.Ouest-France, Anaïs HUET, 22/08/2014
Tout l'offense ou l'humilie, et, pour l'orgueil irrité, les égards mêmes sont encore des outrages.Sophie Gay (1776-1852)
Elles réagissent au mépris et restaurent l'image de soi mise à l'épreuve par l'offense.Esprit, 2016, Denis Salas (Cairn.info)
Y répondre serait une offense à ces deux champions hors normes.Ouest-France, Gaëtan BRIARD, 12/10/2020
Dans sa bouche, le mot sonne presque comme une offense.Ouest-France, Mélissa BOUFIGI, 02/10/2020
Son livre ne s'attarde pas sur les offenses que subissent les sans-abri.Ouest-France, Ambre LEFÈVRE, 31/10/2018
Est-il possible d'interroger des chômeurs sur une telle mesure sans qu'ils y voient d'emblée une offense supplémentaire, ou un pis-aller à leur condition ?Revue française de sociologie, 2017 (Cairn.info)
Puisse l'oubli que je fais de mon offense ramener l'amitié entre nous.Maurice Clouard (1857-1902)
Six poèmes devront être retirés pour offense à la morale publique et aux bonnes moeurs.Ouest-France, 01/09/2013
Toute la brûlure d'une offense mortelle lui remontait aux joues.Émile Zola (1840-1902)
C'est aussi dans ces deux blocs – et c'est là un triste record – que l'on commet le plus d'offenses à l'environnement !Europarl
Afin, le moment venu, de bien réagir face à une offense.Ça m'intéresse, 29/05/2017, « Que nous apprennent les sages ? »
Cette impression ne renvoie à aucune offense réelle, et ce, malgré l'ébranlement de l'âme.Revue de philosophie ancienne, 2014, Olivier D’Jeranian (Cairn.info)
En définitive, ce n'est pas faire offense au travail de l'auteur que de souligner le caractère hybride de son ouvrage.Staps, 2021, Pierrick Desfontaine (Cairn.info)
Je ne veux pas que vous me quittiez sur cette offense.René Bazin (1853-1932)
Afficher toutRéduire

Exemples de « offensé »

Le corps entier de la pairie se tint pour offensé et demanda des explications.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
L'arrière-grand-père, sachant qu'il avait déjà assez offensé son ami, n'eut pas le courage de la lui réclamer.La Revue Lacanienne, 2010, Nazir Hamad (Cairn.info)
Mais c'est un outrage qu'on lui fait ; mon père est vertueux, il ne peut avoir offensé personne....François Guillaume Ducray-Duminil (1761-1819)
Mais dois-je en abuser, et, après l'avoir si cruellement offensé, le bannir de sa patrie ?Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Poète de bonne compagnie, il ne se fût pas pardonné d'avoir offensé une femme.Anatole France (1844-1924)
Pardonner, c'est admettre que l'autre nous a offensé, violenté par son geste, mais aussi reconnaître qu'on ne lui tient plus rigueur.Études sur la mort, 2005, Marc-Élie Huon (Cairn.info)
Tenez la main à ce qu'ils soient polis envers tout le monde ; forcez-les à demander pardon à celui qu'ils auront offensé.Jules Rostaing (1824-?)
J'ai fait hier des bêtises et je t'ai offensé sans raison.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Au club, son style direct et ses idées ont offensé plus d'une personne à son arrivée.Ouest-France, Clément HÉBERT, 20/03/2014
Un patient narcissique peut se sentir offensé ou être en colère.Revue de la Société Française de Gestalt, 2007, Stephen Zahm (Cairn.info)
Jaloux de toute personne dont l'intelligence était supérieure à la sienne, il se sentait offensé.Le Monde Juif, 1967, Isaac Schneersohn (Cairn.info)
Il est offensé par les autres, comme nous le sommes aussi, chaque fois que nous ne sommes pas reconnus.Études, 2007, Ghislain Lafont o.s.b. (Cairn.info)
Il a déclaré s'excuser s'il a blessé, choqué ou offensé des gens.Cités, 2011, Christian Godin (Cairn.info)
Pour ses fidèles, c'était la réponse du mari offensé, de l'homme commun tracassé par des médias politisés, enragés, gauchistes, voire communistes, touchés dans leurs intérêts.Hermès, 2020, Juremir Machado da Silva (Cairn.info)
Valentine tressaillit, écarta ses mains dont elle se cachait le visage, et laissa tomber sur lui un regard froid et offensé.George Sand (1804-1876)
Lorsque des mots non respectueux sont proférés, le législateur offensé peut requérir que ces mots soient supprimés des transcriptions officielles des débats.Parlement[s], 2010, Anne-Laure Beaussier (Cairn.info)
Quand l'analyste essaye de décrire cette situation, le patient se sent d'abord offensé, agressé, attaqué.Le Coq-héron, 2014, José Luis Goyena (Cairn.info)
Je vous réitère mes excuses si vous vous êtes senti offensé ; quoiqu'il en soit, je n'ai pas compris votre réponse.Europarl
Ce système en lui-même, et celui qui le représente, instaure un tiers entre offensé et offenseur.Faire avec les drogues, 2016, Pascaline Delhaye (Cairn.info)
L'apprenti, offensé, voulant se rendre la vie plus facile, construit une chaîne de montage en recourant à une sorcellerie qu'il ne maîtrise pas.Enfances, 2020, Michael Melmed (Cairn.info)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « OFFENSE » subst. fem.

Tort qu'on fait à quelqu'un, soit en sa personne, soit en ses biens, ou en son honneur. Une offense de fait, c'est quand on bat, on maltraite, on tuë quelqu'un. Une offense de paroles, c'est quand on luy dit des injures, des reproches, des choses choquantes. Les offenses à l'honneur ne se reparent point. Les autres offenses se peuvent reparer par argent, se convertir en dommages & interests. De droit naturel est il permis de repousser les offenses. La Loy Chrestienne nous commande de pardonner les offenses, d'oublier les offenses.
 
OFFENSE, signifie en Theologie, Peché. Une offense mortelle, venielles. Une des demandes de l'Oraison Dominicale, est que Dieu nous pardonne nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé.
Style et écriture L'affaire Colette L'affaire Colette

Saviez-vous qu'il existe une controverse autour de l'œuvre de Colette ? Quelle part de ses écrits faut-il attribuer à son époux Willy ? 

24/03/2022