boiter

 

définitions

boiter ​​​ verbe intransitif

Marcher en inclinant le corps d'un côté plus que de l'autre, ou alternativement de l'un et de l'autre. ➙ boitiller. En boitant. ➙ clopin-clopant.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je boite

tu boites

il boite / elle boite

nous boitons

vous boitez

ils boitent / elles boitent

imparfait

je boitais

tu boitais

il boitait / elle boitait

nous boitions

vous boitiez

ils boitaient / elles boitaient

passé simple

je boitai

tu boitas

il boita / elle boita

nous boitâmes

vous boitâtes

ils boitèrent / elles boitèrent

futur simple

je boiterai

tu boiteras

il boitera / elle boitera

nous boiterons

vous boiterez

ils boiteront / elles boiteront

 

synonymes

boiter verbe intransitif

boitiller, aller clopin-clopant, clopiner, traîner la jambe, avoir une patte folle (familier), traîner la patte (familier), claudiquer (littéraire ou plaisant), clocher (vieux)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
À peine sentait-elle cette faiblesse qui, de temps en temps, lui rappelait, en la forçant de boiter légèrement, cette entorse qu'elle s'était donnée dans sa jeunesse.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
L'enfant soulagé fit trois ou quatre pas sans trop boiter.Lucien Biart (1828-1897)
Mon pauvre cheval commençait à boiter, et son allure m'impatientait.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Un épanchement chronique de synovie le faisait boiter assez bas.Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
Ainsi, ils couvrent également des personnes qui ne font que boiter ou qui sont de petite taille, les femmes enceintes, etc.Europarl
Occana venait de faire un effort surhumain pour ne pas boiter en marchant.Daniel Lesueur (1854-1921)
Les cuisses et les jambes trop longues, non qu'elles fussent inégales ; mais l'extrême grosseur d'une épaule rompait l'harmonie générale et le faisait boiter.Jules Michelet (1798-1874)
Alors elle le tira par le bras, feignant de boiter plus encore que la souffrance ne l'y forçait, et gagnant du terrain néanmoins.George Sand (1804-1876)
Ça ne lui allait même pas mal de boiter, car elle en avait plus de mérite encore à se décarcasser tout le long de la journée auprès de son mari.Émile Zola (1840-1902)
Mais vous, avec votre sagesse, votre bras vous fait-il toujours boiter ?Madame de Sévigné (1626-1696)
Il avait la jambe gauche raide lui aussi et semblait boiter.Louis Pergaud (1882-1915)
Dans le quartier, à la voir passer ainsi, légère, ravie au point de ne plus boiter, on racontait qu'elle avait dû se laisser faire une opération.Émile Zola (1840-1902)
Et c'est ce même homme dont les rapports de police ont raconté qu'il voyageait en affectant de boiter et en s'affublant de lunettes bleues !Marie Quinton (1854-1933)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BOITER » v. neut.

Clocher, incliner plus d'un costé que d'autre en marchant. On boite du pied, quand l'un est plus court que l'autre. On boite aussi de la hanche, quand elle est foible. On boite par blessure, on boite par douleur, lors que les jambes, ou les cuisses, ou les pieds sont incommodés, & ne peuvent faire leurs fonctions.
Les mots croisés du Robert Les mots croisés de la montagne Les mots croisés de la montagne

Partez à l'assaut de notre grille montagnarde ! Niveau standard.

22/02/2020