bon vivant

définitions

bon vivant ​​​ , bonne vivante ​​​ adjectif et nom

Qui est d'humeur joviale et facile, qui aime les plaisirs. —  nom Des bons vivants.

synonymes

bon vivant, bonne vivante nom

gai luron, joyeux drille

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Tandis que la foule se dressait à droite et à gauche, et se penchait pour voir quel bon vivant était capable de pousser des cris pareils.Erckmann-Chatrian (1822-1899, 1826-1890)
Ici, la fève est déjà sortie, c'est un vieillard bon vivant qui l'a trouvée dans sa part de gâteau, et sur sa tête blanche brille l'insigne royal en carton doré.Armand Dayot (1851-1934)
C'était un homme d'une quarantaine d'années, gros et grand, l'allure d'un seigneur et d'un bon vivant.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Les voyageurs furent reçus, dans une sorte de cour de ferme, proprement tenue, par le sultan, homme replet, sale et dégoûtant, mais qui avait l'air d'un bon vivant.Jules Verne (1828-1905)
L'enseigne chargé ce jour-là du service du lieutenant de garde, passait à bord pour ce qu'on nomme un bon vivant, un peu goguenard et très-gros farceur.Édouard Corbière (1793-1875)
Un bon vivant, celui-là, un homme tout jeune, dont les journaux parlaient et qui était riche.Jean Aicard (1848-1921)
Il avoua du reste qu'il ne l'avait jamais vu ainsi, qu'il l'avait toujours connu bon vivant, alerte, sûr de sa mémoire, dégourdi et se faisant tout à tous.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Golding était très obligeant, et – avant six heures – c'était un bon vivant, avec lequel bien souvent j'avais bu un verre de sherry et partagé un plum-cake.Jules Lermina (1839-1915)
C'était un gros homme de haute mine, un peu rude en paroles, mais bon vivant et beau diseur dans l'occasion.George Sand (1804-1876)
Mais vous aussi, vous êtes un bon vivant.Victor Hugo (1802-1885)
Ce conflit du bon vivant et du philosophe se poursuit depuis quinze ans sous les yeux des observateurs intéressés, avec des alternatives de fortune changeante.Francis Chevassu (1861-1918)
Je fais une indiscrétion en vous le disant, mais vous me paraissez un bon vivant et un bon buveur, et je me sens tout disposé à vous obliger.Éliphas Lévi (1810-1875)
Sa grosse figure colorée de bon vivant exprimait l'exaspération où le jetait le désastre, qu'il regardait comme une malchance personnelle.Émile Zola (1840-1902)
C*** aime la bouteille, et ne s'attendait pas à trouver un bon vivant dans un rimailleur.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Il paraît être un bon vieillard, pieux et simple, et tout-à-fait différent de son prédécesseur, qui était un bon vivant dans le sens mondain du mot.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Et je compris que j'avais été le seul bon vivant de nous trois, avec mon accès de gaieté.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Le marquis était un homme de quarante ans, mauvais officier, bon vivant, toujours vert, assuré contre la vieillesse, et célèbre par ses dettes, ses duels et ses fredaines.Edmond About (1828-1885)
Seulement il me regardait comme un bon vivant ; et quelques affaires de cabaret, dans lesquelles je l'avais soutenu avec énergie, lui avaient donné une haute opinion de ma bravoure.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Bon vivant, aimable compagnon, il se croyait très-instruit, parce qu'il avait étudié six mois pour être médecin, et il ne doutait jamais de rien.Louis Ulbach (1822-1889)
Parce que je suis un honnête homme, n'est-ce pas, un bon vivant et un gaillard que ne fera jamais bouder une balle prussienne...Émile Gaboriau (1832-1873)
Afficher toutRéduire