Email catcher

botter

Définition

Définition de botter ​​​ verbe transitif

Chausser de bottes. au participe passé Des motards bottés et casqués.
Donner un coup de pied à. Il lui a botté les fesses.
Sports Frapper du pied (le ballon). ➙ shooter. sans complément Botter en touche.
familier Convenir, plaire à (qqn).

Conjugaison

Conjugaison du verbe botter

actif

indicatif
présent

je botte

tu bottes

il botte / elle botte

nous bottons

vous bottez

ils bottent / elles bottent

imparfait

je bottais

tu bottais

il bottait / elle bottait

nous bottions

vous bottiez

ils bottaient / elles bottaient

passé simple

je bottai

tu bottas

il botta / elle botta

nous bottâmes

vous bottâtes

ils bottèrent / elles bottèrent

futur simple

je botterai

tu botteras

il bottera / elle bottera

nous botterons

vous botterez

ils botteront / elles botteront

Synonymes

Synonymes de botter verbe transitif

chausser

[Sport] shooter, tirer

[familier] plaire à, aller à, convenir à, chanter à (familier)

Exemples

Phrases avec le mot botter

Interrogée sur le sujet, elle se contente de botter en touche.Ouest-France, Emeric EVAIN, 25/05/2020
Je sais que vos talents supérieurs vous ont mérité l'honneur de botter notre souverain et son auguste moitié.Alphonse de Fortia de Piles (1758-1826) et Pierre-Marie-Louis de Boisgelin de Kerdu (1758-1816)
Du côté du ministère, on préfère pour le moment botter en touche sur ces sujets.Capital, 04/09/2020, « Immobilier : comment le gouvernement veut booster la construction de… »
On ne peut plus se contenter de slogans, de botter en touche.Tous urbains, 2019, Jean-Pierre Charbonneau (Cairn.info)
Sa façon à lui de botter en touche sur cette incapacité à trouver la réponse tactique à l'organisation guingampaise.Ouest-France, Gérard GOURMELON, 05/05/2014
Le rapporteur de la commission juridique propose de botter en touche en renvoyant le débat.Europarl
Deux façons de botter en touche et de refuser son rôle et son âge.EMPAN, 2012, Rémy Puyuelo (Cairn.info)
Une manière de botter en touche, à la moindre question gênante.Ouest-France, Benoit LE BRETON, 22/01/2016
On pourrait donc être tenté de rapidement botter en touche et de renvoyer dos-à-dos chacune des composantes de la chanson.Musurgia, 2016, Joël July (Cairn.info)
Personne n'affirmera que c'est une fonction naturelle du pied que de botter un penalty lors d'un match de football.Revue d'éthique et de théologie morale, 2010, Norbert Campagna (Cairn.info)
Si nous le sommes alors, franchement, nous méritons de nous faire botter l'arrière-train !Europarl
Pour éviter un tel imbroglio juridique, les magistrats risquent fort de botter en touche.Capital, 08/06/2011, « Le régime du forfait-jour est menacé de disparation »
Interrogé sur cette future évolution, un haut gradé de la gendarmerie a préféré botter en touche.Ouest-France, 10/03/2021
Sur cette question, comme sur celle de l'assurance maladie, il a su botter en touche au moment opportun.Mouvements, 2005 (Cairn.info)
Elle accepte de ne pas botter en touche et de rester avec l'émotion.Perspectives Psy, 2018, Alexandre Har (Cairn.info)
On a tendance à botter en touche en arguant de l'intérêt de l'enfant.Journal du Droit des Jeunes, 2007, Françoise Dekeuwer-Defossez (Cairn.info)
Elle aurait dû botter en touche : pas touche !Hermès, 2016, Brigitte Munier (Cairn.info)
A ce stade, il peut botter en touche ou, à l'inverse, décider de vous parler.Capital, 06/03/2012, « Votre collègue va mal : adoptez la bonne attitude »
Comme il serait merveilleux, comme ma mère et sa sœur, de pouvoir botter en touche.Revue internationale et stratégique, 2017, Marcel Amont, Pascal Boniface (Cairn.info)
La pensée passe son temps (c'est le temps subjectif lui-même) à botter en touche, c'est-à-dire jusqu'à chaque fin de séquence idéative.Journal Français de Psychiatrie, 2007, Gérard Pommier (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de BOTTER v. act.

Faire des bottes, chausser des bottes. Ce Cordonnier nouveau m'a mieux botté que celuy que j'avois auparavant. ce valet de chambre m'a botté de travers. cet homme s'est botté à la haste pour partir.
 
On dit aussi, qu'on se botte dans les terres grasses, pour dire, qu'on emporte à ses pieds beaucoup de terre qui s'attache aux souliers.
 
BOTTÉ, ÉE. part. & adj.
 
On dit proverbialement & ironiquement, Je m'y botte, quand un homme se moque d'un commandement qu'on luy fait d'aller en quelque endroit. On appelle un vilain botté, un homme de ville qui a des bottes, à cause que cela n'appartenoit autrefois qu'aux Nobles qui alloient à la guerre.

Définition ancienne de REBOTTER v. act.

& redupl. Remettre ses bottes. Ces cavaliers ne furent pas si-tost debottez, qu'on leur commanda de se rebotter.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Notre actualité Les combinaisons de mots ? Quésaco ? Les combinaisons de mots ? Quésaco ?

Cet été, un tout nouveau dictionnaire a fait son apparition sur Dico en ligne Le Robert : le dictionnaire de combinaisons de mots. Mais...

Géraldine Moinard 28/09/2022