Email catcher

bouffon

définitions

bouffon ​​​ , bouffonne ​​​ nom et adjectif

nom masculin Personnage qui était chargé de divertir un prince par ses plaisanteries. ➙ fou.
Celui qui amuse. ➙ clown, farceur, pitre.
nom familier (injure) Personne sans intérêt, niaise, ridicule.
adjectif Qui excite le gros rire, a quelque chose de grotesque et d'un peu fou. ➙ comique, ridicule. Une scène bouffonne.

synonymes

bouffon, bouffonne

nom masculin

fou (du roi)

clown, amuseur, farceur, plaisantin, loustic (vieux)

[Théâtre] comique, arlequin, baladin, bateleur, histrion, pitre, bobèche (vieux), gracioso (vieux), pasquin (vieux), queue-rouge (vieux), matassin (anciennt), zanni (anciennt)

nom

[familier] nullité, blaireau (familier), nul (familier), tocard (familier), boloss (langage des jeunes)

adjectif

burlesque, cocasse, comique, drôle, grotesque, ridicule, scurrile (vieux)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dans les collines, ces mascarades incluent de nombreux clowns et bouffons (souvent appelés swāng en népali), masqués ou grimés.Revue de l'histoire des religions, 2018, Gérard Toffin (Cairn.info)
Cinq espèces sont recensées : orchis tacheté, orchis à fleurs lâches, orchis bouffon, orchis mâle, orchis brûlé, listères à feuilles ovales, sans oublier les hybrides.Ouest-France, 16/05/2017
Il faut aux carrefours le baladin ; il faut aux louvres le bouffon.Victor Hugo (1802-1885)
Oui, puisse-t-il nous venir en aide, bouffons que vous êtes.Europarl
Ses veines se gonflaient, et, sans contredit, il aurait étouffé sur place, sans un bienheureux verre d'eau que son bouffon lui offrit à point.Gabriel de La Landelle (1812-1886)
Sinon, vous risquez de passer pour le bouffon du roi aux yeux du reste de l'équipe.Capital, 11/03/2020, « Les recettes pour devenir le bras droit de votre boss »
La bonne chère y était assaisonnée par les plaisirs de la musique, et, selon l'usage du temps, par des bouffons et des jongleurs.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Accompagnée de son bouffon, la reine majestueuse distribue sa joie du haut de ses échasses pendant que son escorte anime en musique sa déambulation.Ouest-France, 15/08/2020
Et celui qui est habillé en bouffon avec un perroquet au poing, pourquoi l'avez-vous peint sur ce tableau ?Cahiers philosophiques, 2011 (Cairn.info)
Dessinés manuellement, les textes s'harmonisent à la perfection avec un dessin libre et bouffon qui fonctionne comme une écriture.Le débat, 2017, Benoît Peeters (Cairn.info)
Le bouffon eut donc la joie de constater, à l'attitude de son auditoire, l'intérêt réel excité par sa narration.Octave Féré (1815-1875)
Il était homme à donner deux cent mille francs à son bouffon.Jules Michelet (1798-1874)
Deux mouvements de ce type structurent les performances bouffonnes : attirer et faire fuir.Communications, 2018, Laure Carbonnel (Cairn.info)
On a eu trop tendance à minimiser les choses, à dire : c'est un bouffon.Ouest-France, Émilie MICHEL, 07/01/2021
Le drame d'un homme que la comédie des apparences réduit à son rôle de bouffon.Ouest-France, 04/01/2013
D'où le ton étrange du film, quelque chose de bouffon, d'ironique, d'indécis, qui oscille entre l'élégie des moments musicaux et une certaine froideur.Vertigo, 2003, Jean-Louis Déotte (Cairn.info)
Les bouffons chantants devraient reprendre notamment quelques-unes de leurs plus célèbres parodies.Ouest-France, Tanguy PALLAVER, 07/10/2012
Elle aussi tenait un salon où elle recevait musiciens et bouffons, elle aussi se maria plusieurs fois.Lettres de la SPF, 2019, Jacqueline Caux (Cairn.info)
Mieux vaut rire avec un malicieux bouffon que bâiller avec un bon homme ennuyeux.George Sand (1804-1876)
Une pièce orchestrée par un bouffon diabolique dans laquelle trois comédiens se partagent l'esprit du personnage le plus tourmenté de l'oeuvre shakespearienne.Ouest-France, 04/07/2018
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BOUFFON » s. m.

Comedien, Farceur qui divertit le public par ses plaisanteries, pour attraper de l'argent. Les Comediens Italiens sont les meilleurs Bouffons. On appelle Harlequins, Trivelins, les excellents Bouffons.
 
BOUFFON, se dit aussi de ceux qui ne cherchent qu'à rire & à divertir les autres par un emportement de gayeté & de bonne humeur. C'est une qualité qui tient lieu de merite en beaucoup d'endroits, de sçavoir faire le bouffon bien à propos.
 
BOUFFON, se prend quelquefois adjectivement, tant au masc. qu'au fem. Il a fait un discours, un conte bouffon. c'est une humeur bouffonne.
 
Quelques-uns derivent ce mot d'une Feste qui fut instituée au pays d'Attique par le Roy Erectée à l'occasion d'un Sacrificateur nommé Buphon, lequel aprés avoir immolé le premier boeuf sur l'autel de Jupiter Polien ou Gardien de la ville, s'enfuit sans sujet si soudainement, qu'on ne le pust arrester, ni le trouver, laissant la hache & les autres utenciles du sacrifice par terre. On les mit entre les mains des Juges pour leur faire leur procés, qui jugerent la hache criminelle, & le reste innocent. Toutes les autres années suivantes on fit le sacrifice de la même sorte. Le Sacrificateur s'enfuyoit comme le premier, & la hache étoit condamnée par des Juges. Comme cette ceremonie & ce jugement étoient tout à fait burlesques, on a appellé depuis bouffons & bouffonneries, toutes les autres momeries & farces qu'on a trouvées ridicules. Cette histoire est rapportée dans Coelius Rhodiginus, liv. 7. chap. 6.
 
Menage aprés Saumaise derive ce mot de buffo. On nommoit ainsi en Latin ceux qui paroissoient sur le theatre avec des jouës enflées pour recevoir des soufflets, afin que le coup faisant plus de bruit, fist rire davantage les spectateurs. Vossius est de même advis, & dit que bouffer signifioit autrefois enfler, & souffler : d'où vient qu'on dit bouffi d'orgueil, que les habits bouffent, & une bouffée de vent. Il tire de la même origine le mot de soufflet, qu'on appelle aussi une buffe.
Drôles d'expressions Être dans le coaltar Être dans le coaltar

La personne qui, mal réveillée, tente d’expliquer son état d’hébétude, emploie bien souvent des images aériennes et légères : je suis dans le...

Alain Rey 25/01/2022