Email catcher

farceur

Définition

Définition de farceur ​​​ , farceuse ​​​ nom et adjectif

Personne qui fait des farces, ou qui plaisante et raconte des histoires pour mystifier. ➙ blagueur, plaisantin. Sacré farceur ! adjectif Elle est très farceuse.

Synonymes

Synonymes de farceur, farceuse nom et adjectif

espiègle, facétieux, malicieux, moqueur, polisson

blagueur, boute-en-train, plaisantin, mauvais plaisant, loustic (vieilli), turlupin (vieilli)

amuseur, baladin, bateleur, bouffon, clown, comédien

Exemples

Phrases avec le mot farceur

C'est que les bas farceurs, eux, en mettent un coup, ils ont la haine de ce qui pour eux est l'obscur.La Cause du désir, 2015, Jacques-Alain Miller (Cairn.info)
Des satires mordantes accusaient le farceur de plagiat — querelle qui nous renseigne sur le milieu culturel lillois entre 1735 et 1750.Revue du Nord, 2005, Fernand Carton (Cairn.info)
Le rêve d'une spontanéité anarchique, d'un propos qu'on laisserait désordonné, au gré des ruses d'un inconscient farceur ou persécuteur, reste à gérer.Le Journal des psychologues, 2009, Paul Mercier (Cairn.info)
Etait-ce une mystification énorme savamment combinée par quelque farceur ?René Maizeroy (1856-1918)
Le rire comme fait corporel serait gaudium carnalis et vanitatis, les farceurs et saltimbanques sont des ministri satanae potentiels.Le philosophoire, 2002, Armen Avanessian (Cairn.info)
Eh bien, je n'aime pas les farces, moi, et malheur au farceur, s'il tombe sous ma main !Jules Verne (1828-1905)
Il avait un air farceur et bon enfant.Guy de Maupassant (1850-1893)
Même si parfois, le bougre se montre un peu farceur.Ouest-France, 17/12/2016
Liston est un farceur qui grasseie assez comiquement.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Lors de l'échange avec les jeunes, l'élu a également, non sans un certain plaisir, dévoilé son côté farceur.Ouest-France, Françoise ETOUBLEAU, 09/01/2020
Un mécène farceur ne vous paye pas, pour poser ces questions ?Ouest-France, Daniel MORVAN, 02/05/2016
Ceux-là pourront se rattraper ce vendredi 1er avril, jour du poisson farceur.Ouest-France, Maxime LAVENANT, 03/04/2016
Cela soulage singulièrement, de courber sous le joug ces petits farceurs.Hector Berlioz (1803-1869)
Les farceurs s'y sont pris nuitamment pour clouter les panneaux blancs sur la cabane de bois.Ouest-France, Noëlle COUSINIÉ, 01/02/2016
Ils sont très aimés du peuple, parce qu'ils sont bons drilles et passent pour des farceurs qui n'ont pas froid aux yeux.Alexandre Privat d'Anglemont (1815-1859)
Rien à voir, donc, avec son côté farceur de la vie de tous les jours.Ouest-France, Gaspard BREMOND, 24/07/2019
Par conséquent, notre farceur garde certains éléments essentiels du corps grotesque.Revue d'Histoire Littéraire de la France, 2007, Hugh Roberts (Cairn.info)
Si un farceur continue depuis des années à la soutenir, c'est qu'il fait preuve de mauvaise foi !Europarl
Après le dîner, comme disaient les commis farceurs, il y avait le dessert.Émile Zola (1840-1902)
Un rapport qui fascine l'objet d'un coup d'esprit farceur pour mieux l'agresser ensuite.Figures de la psychanalyse, 2010, Frédéric de Rivoyre (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de FARCEUR s. m.

Bouffon qui jouë à la farce, qui donne la farce, qui dit des plaisanteries outrées ou indecentes.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.