Email catcher

boule

Définition

Définition de boule ​​​ nom féminin

Objet sphérique. Rond comme une boule.
Boule de neige. Une bataille de boules de neige. locution Faire boule de neige : augmenter de volume en roulant ; au figuré grossir.
Boule de gomme : bonbon de gomme. locution, familier Mystère et boule de gomme !, je n'en sais rien !
Boule à neige : boule transparente contenant des paillettes blanches pour simuler une chute de neige quand on la secoue.
locution, familier Avoir la boule au ventre, une sensation désagréable causée par l'angoisse.
En boule : en forme de boule. Arbres taillés en boule. Le hérisson se met en boule. familier Se mettre en boule, en colère.
Corps plein sphérique que l'on fait rouler (dans certains jeux). ➙ bille. Boule de bowling, de croquet. Jeux de boules (boule lyonnaise, pétanque).
Jeu de casino proche de la roulette.
familier Tête. Coup de boule. Perdre la boule, devenir fou, s'affoler, déraisonner.
locution, familier Avoir les boules, être en colère, énervé ou anxieux. Ça me fout les boules !

Synonymes

Synonymes de boule nom féminin

sphère, balle, bille, boulet, boulette, globe, [de neige] balle (Québec)

miche, pain boulot

Synonymes de se mettre, se rouler en boule

se pelotonner, se blottir, se lover, se recroqueviller

Synonymes de en boule

[familier] en colère, en furie, en rage, enragé, furibond, hors de ses gonds, hors de soi, en pétard (familier), en rogne (familier), fumasse (familier), furax (familier), furibard (familier), remonté (familier), en diable (familier, Québec), courroucé (littéraire)

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de BOULE s. f.

Globe, corps spherique qui a un point au milieu, d'où les lignes tirées à la surface sont égales. Les jeux de boule sont les jeux d'exercice des bourgeois & des petites gens. Le fort de la boule, est l'endroit où le bois est plus serré, & par consequent le plus pesant. Cela vient de ce que les arbres étant debout, ont leur bois plus serré du costé du Nord, que du Midy. Aller à l'appuy de la boule, c'est, Joüer une boule qui en aille soustenir une autre sans la debutter. Jouër à la longue, ou à la courte boule. Les Poëtes depeignent la Fortune avec un pied sur une boule, pour marquer son inconstance. Menage derive ce mot de bulla, à cause de la rondeur des bulles, ou petites bouteilles qui se font sur l'eau ; ou plustost de pola, dont on a fait pila, qui signifie la même chose.
 
On dit proverbialement, Faire une chose à boule veuë, pour dire, à tout hasard, & d'une maniere incertaine. Pasquier pretend que ce mot a été dit par corruption au lieu de bonne veuë.
 
On dit aussi, qu'un homme tient pied à boule, pour dire, qu'il ne quitte point son travail, son occupation. On dit, qu'une personne est ronde comme une boule, quand elle est grosse & courte.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.