bourrique

définitions

bourrique ​​​ nom féminin

Âne ou ânesse. —  locution Faire tourner qqn en bourrique, l'abêtir à force d'exigences, de taquineries.
au figuré, familier Personne bête et têtue.

synonymes

bourrique nom féminin

baudet, âne, bourricot, bourriquet, grison (familier)

sot, âne, imbécile, mule

faire tourner en bourrique

abrutir, agacer, faire devenir chèvre (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Une autre fois, j'étais à cheval sur le mur de la cour, regardant dans le chemin, lorsque je la vis venir sur sa bourrique.Eugène Le Roy (1836-1907)
En effet, le cousin arriva, monté sur une bourrique pleine, dont le bât était recouvert d'un petit tapis bariolé.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Le comte lui-même était ivre comme une bourrique, et, vautré sur les coussins d'un divan, il contemplait avec délices ce hideux spectacle.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Et, les jours où elle rentrait ronde comme une bourrique, elle bégayait que c'était le chagrin.Émile Zola (1840-1902)
Si vous voulez, nous l'irons chercher ensemble ; laissez-moi seulement mettre cette bourrique à l'écurie, et dans un moment je suis à vous.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Il l'aborda sans hésiter ; il lui dit son inquiétude, qu'une bourrique pessimiste et un théoricien ne surent apaiser, ses amours anémiques, ses rêves et ses piétinements.Maurice Barrès (1862-1923)
C'était son mot après ses histoires, qu'elle soutenait avec un entêtement de bourrique, bonne femme d'ailleurs, et d'humeur enjouée.Gustave Flaubert (1821-1880)
N'alla-t-il pas lui faire une dernière visite, mais ce jour-là, saoul, saoul comme une bourrique.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Celui qui restait faisait moudre pour les petites pratiques qui venaient au moulin, portant leurs deux ou trois quartes de blé sur une bourrique.Eugène Le Roy (1836-1907)
Le bissac bondé de marrons fut attaché sur la bourrique et nous redescendîmes vers le moulin.Eugène Le Roy (1836-1907)
Et le premier venu, cette bourrique, ne seraient-ils pas de suffisants prétextes à déguster l'expansion, cette tisane du noctambule ?Maurice Barrès (1862-1923)
Nous l'attendîmes ; et voilà que survint, monté sur une bourrique, un étudiant tout gris, car il était habillé de gris des pieds à la tête.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
S'il vous plaît que nous retournions le chercher ensemble, laissez-moi mettre cette bourrique à la maison, et je reviens tout de suite.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Chacun devait avoir une bourrique, et, à tour de rôle, mener cette bourrique chercher de l'eau et porter des provisions au soi-disant couvent.Catherine II de Russie (1729-1796)
Mais les citoyens, eux, se demandent aussi pourquoi on les fait tourner, comme ça, en bourrique !Europarl
Est-ce ma faute, à moi, si cette grue des confections le fait tourner en bourrique !...Émile Zola (1840-1902)
Bien qu'elle fût têtue comme une petite bourrique, elle avait un cœur très tendre, et il suffisait de parler du commissaire pour la faire obéir.Alphonse Daudet (1840-1897)
La dernière avait les bras tout griffés par l'enfant, et madame la faisait tellement tourner en bourrique, que nous l'entendions pleurer d'ici.Émile Zola (1840-1902)
A la montée des termes, elle descendait pour soulager la bourrique, et alors je passais devant et je tenais la bride, tout fier comme si c'eût été une chose difficile.Eugène Le Roy (1836-1907)
Seulement, est-ce que vous ne voulez pas pour vous remonter un peu du vin vieux dont j'ai en bas une bourrique (sans doute pour barrique) ?Marcel Proust (1871-1922)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BOURRIQUE » s. f.

Méchante beste de voiture. Il se dit particulierement des asnes, ou des asnesses, & en suitte des méchants chevaux. Ceux à qui on donne le foüet en Espagne sont montez sur des bourriques. Ce mot vient de burichus, burricus, ou buricus, qui signifie cheval. Menage. Saumaise derive ce nom de pyrrichos, diminutif de pyrrhos, rufus, à cause que les Auteurs de la basse Latinité ont ainsi appellé tous les bidets ou petits chevaux, quoy qu'ils fussent d'un autre poil.
Les deux font la paire Canicule et chenille Canicule et chenille

L’automne est là : finie la saison des vacances, des canicules… et des chenilles ?

Dr Orodru 27/09/2021