boutade

 

définitions

boutade ​​​ nom féminin

Trait d'esprit, propos plaisant. ➙ plaisanterie.
 

synonymes

boutade nom féminin

plaisanterie, bon mot, mot d'esprit, trait d'esprit, saillie (littéraire), galéjade (région.), niche (vieilli)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Au fond, c'est curieux qu'une boutade comme celle-là, ait le pouvoir d'inspirer de tels ressentiments dans une classe de gens.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Arbuton, qui généralement goûtait si peu les plaisanteries de ce genre, sourit comme si c'eût été la boutade la plus spirituelle et la plus charmante réflexion du monde.William Dean Howells (1837-1920), traduction Louis Fréchette (1839-1908)
Tantôt une boutade lui faisait renoncer à un rendez-vous ; il prenait un livre, et s'en allait dîner seul à la campagne.Alfred de Musset (1810-1857)
Nos lecteurs du sud doivent être avertis que c'était une boutade, un quiz enfin, de la part du proscrit, qui avait trop de sagacité pour proposer réellement une telle rencontre.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
La deuxième chose que je voudrais vous dire, et ce n'est peut-être pas une boutade, est la suivante : vous avez surpris tout le monde en parlant dans votre langue d'origine.Europarl
Yvonne n'eût pas sitôt donné libre cours à cette boutade amère qu'il lui semblât, avoir dit la chose en rêve.Hector Bernier (1886-1947)
Je n'aurais pas l'extravagance de compromettre par boutade un ordre de succession qui doit être l'ordre parfait, puisqu'il se modèle sur les révolutions de notre planète elle-même.Pierre Louÿs (1870-1925)
D'une boutade narquoise ou d'une moquerie acérée, il s'esquiverait, il tournerait le dos à la confidence ennuyeuse.Hector Bernier (1886-1947)
Diderot est grand écrivain par rencontre et comme par boutade, et il trouve une belle page comme il trouve une grande idée, avec je ne sais quelle complicité du hasard.Émile Faguet (1847-1916)
Elle accueillit cette impertinence avec un faible sourire, comme une boutade d'enfant gâté à qui tout est permis.Émile Zola (1840-1902)
Et mon spirituel causeur soulignait d'un silencieux sourire cette boutade narquoise comme la gaieté et fine comme l'esprit de notre belle langue française.Ernest Myrand (1854-1921)
Pour ne point paraître obéir à une boutade, j'étudierai sans exception toutes les pièces de ce procès en triple sacrilège que j'instruis contre les sculpteurs.Joséphin Péladan (1859-1918)
Ou si quelque artiste l'a jamais exprimée, dans une boutade d'atelier, il a simplement voulu se divertir ou voir jusqu'où pourrait aller la crédulité des philosophes.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Dans les journaux, de jeunes hommes continuaient de réfléchir après qu'il eut enlevé quelque position difficile avec une maëstria étincelante, par quelque jolie boutade, à la française.Francis Chevassu (1861-1918)
Ma réponse sur les origines nordiques ou méditerranéennes était une réponse à une boutade du président, c'était une boutade elle-même.Europarl
Certes, il est sage de ne voir dans cette appréciation passablement légère qu'une boutade de voyageur ; cependant, il y a là une apparence de vérité.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Et, fier de cette boutade, il eut un éclat de rire où jasaient des roucoulements.Hector Bernier (1886-1947)
Après cette injustifiable et presque grossière boutade la causerie avait, comme on pense, cessé d'être cordiale.Paul Bourget (1852-1935)
La forme d'entretien amène à chaque pas la variété, l'imprévu, met en jeu l'érudition, justifie la boutade et le sarcasme, tout en laissant jour à l'effusion et à l'éloquence.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Tu te rappelles, me disait-il, pendant un quart que je faisais avec lui, ta boutade de l'autre jour ?Édouard Corbière (1793-1875)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BOUTADE » s. f.

Caprice, transport d'esprit qui se fait sans raison & avec impetuosité. Il se prend en bonne & en mauvaise part. Ce Poëte a des boutades où il paroist beaucoup d'esprit. cet emporté est dangereux dans ses fougues, dans ses boutades. la plus-part des bons ouvriers ne travaillent que par caprice & par boutade.
Les mots croisés du Robert Les mots du voyageur Les mots du voyageur

En attendant de pouvoir explorer de lointaines contrées, voyagez avec les mots-croisés du Robert... Une nouvelle grille thématique à découvrir ici !

10/06/2020