niche

 

définitions

niche ​​​ nom féminin

Enfoncement pratiqué dans l'épaisseur d'une paroi pour abriter un objet décoratif.
Petit abri où couche un chien.
Niche écologique : milieu occupé par une espèce, du point de vue de ses relations avec les autres espèces et de son mode d'alimentation.
Niche fiscale : situation procurant un avantage fiscal.

niche ​​​ nom féminin

Tour malicieux et sans méchanceté. ➙ farce, tour.
 

synonymes

niche nom féminin

[familier] blague

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je passais des après-midi entiers au fond d'une vieille niche à chien, inoccupée et oubliée dans un coin de la cour.Judith Gautier (1845-1917)
Nous rentrâmes au bivouac harassés, mais ravis d'avoir fait une bonne niche à nos ennemis, et ensuite de nous être procuré des vivres.Jean-Baptiste de Marbot (1782-1854)
Comme la première fois, le portier, dans la sorte de niche qui lui servait de loge, ressemelait de vieux souliers.Eugène Chavette (1827-1902)
Les élèves comprirent qu'il s'agissait de faire une niche au bancal, et la division se mit à filer d'un train d'enfer.Alphonse Daudet (1840-1897)
Dans les paragraphes 86 à 91, nous reconnaissons l'importance des produits de niche pour l'agriculture européenne sur le plan international.Europarl
Un chien sortit d'une niche placée dans un angle de la cour : nous restâmes immobiles, retenant jusqu'à notre haleine, car le moment était décisif...Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Mais ce ne sera pas la mienne, qui ne saurait quitter la modeste niche où la retient le devoir.Léon de Tinseau (1842-1921)
Alors personne ne parla de lui et ne songea à le soupçonner ; à présent tout le monde assure que c'est lui qui a déposé la souris dans la niche.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
C'était la fin, combien attendraient-ils, réduits à cette niche, où ils n'osaient risquer un geste, exténués, affamés, n'ayant plus ni pain ni lumière ?Émile Zola (1840-1902)
Le bossu meublait sa niche et voulait évidemment en faire son domicile, comme il en avait le droit par son bail.Paul Féval (1816-1887)
Comme le gardien frappait à grands coups de pied dans la niche, le bossu montra sa tête pâlotte au petit œil de bœuf qui était sous le toit.Paul Féval (1816-1887)
J'ai pensé souvent aux saints de pierre qu'on encense depuis des siècles, au fond de leur niche, dit-il à voix très basse.Émile Zola (1840-1902)
Toi aussi tu adores l'injustice par respect pour l'ordre social qui t'assure ta niche et ta pâtée.Anatole France (1844-1924)
Au contraire, sur nos côtes où il n'a à craindre que l'homme, il niche où l'homme a peine à atteindre, dans les falaises les plus hautes, les plus escarpées.Jules Michelet (1798-1874)
Eh bien, la niche vide est toujours là dans le mur, et tandis que je redescends, le soleil l'éclaire de son même rayon triste...Pierre Loti (1850-1923)
Au fond ou sur la droite, on réservait une niche qui tenait lieu de serdab.Gaston Maspero (1846-1916)
Après s'être étendu en bâillant, comme s'il n'eût voulu que changer de place, l'animal remit une patte dans sa niche paraissant vouloir y rentrer ; nous nous croyions sauvés.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
En entrant chez lui, toute sa famille dans l'espèce de petite niche et le balcon au-dessus avec la porte d'escalier.Eugène Delacroix (1798-1863)
Et on est parvenu, sans grands efforts, à faire coucher dans la même niche chiens & chats.Champfleury (1821-1889)
Pour l'opération des ouvriers en plâtre, on a été obligé de la sortir un peu de sa niche.Stendhal (1783-1842)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « NICHE » subst. fem.

Petite tromperie ou malice qu'on fait à quelqu'un. Les Escoliers se plaisent à faire toùjours quelque niche à leurs compagnons.
 
NICHE, en termes d'Architecture, est une place qu'on mesnage dans l'espaisseur d'un mur pour y placer une statuë par le moyen d'un demy-rond qu'on y creuse. Ce mot vient de nicchio, qui est une coquille de mer, d'où par ressemblance on a appellé niche, ces creux qui se font dans les murs pour y placer des statuës, ainsi que pretend le Dictionaire della Crusca.
Les mots du bitume Daron Daron

n. m. : père. Dérivé : n. f. daronne

Aurore Vincenti 15/04/2020