saillie

 

définitions

saillie ​​​ nom féminin

vieux Action de s'élancer ; élan.
littéraire Trait d'esprit brillant et inattendu. ➙ boutade.
Accouplement des animaux domestiques en vue de la reproduction. ➙ monte.
Partie qui avance, dépasse le plan, l'alignement. ➙ avancée, relief. Les saillies d'un mur. —  En saillie. ➙ saillant. Balcon en saillie. —  Faire saillie. ➙ dépasser, ressortir.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Chaque saillie se compose d'une superposition de couches obliques, et présente au sommet un bloc indépendant du reste, mais également posé de côté.Eugène Fromentin (1820-1876)
La pièce qui le précède est voûtée, et porte pour ornemens des rosaces d'or épanouies au fond d'encadremens en saillie.Léon Gozlan (1803-1866)
Quelle bordée de sarcasmes l'accueillirent, lorsqu'on le vit se traîner sur le sable, tout nu, ses membres si grêles, ses côtes qui faisaient saillie sous la peau !Jules Verne (1828-1905)
Autour de la place et quelquefois dans les plus grandes rues, les maisons faisaient saillie, et formaient de larges galeries couvertes soutenues par des piliers ou des poteaux.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Quelques-unes de ces fenêtres en saillie sont construites entièrement en bois, et quelques-unes ont des carreaux de côté.Gérard de Nerval (1808-1855)
Sur cette surface inclinée, des pierres faisant saillie servent de marches ; on les utilise pour parvenir jusqu'à l'eau qui se trouve dans le cercle intérieur.Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
Elle est couronnée par une saillie circulaire chargée de végétation, un bouquet rose, jaune, brun ou bleu, selon les saisons.Honoré de Balzac (1799-1850)
Messieurs les professeurs ne pourraient-ils pas mettre un peu plus les inconvénients dans l'ombre et les avantages en saillie ?Frédéric Bastiat (1801-1850)
J'ai été étonné de la vigueur et de la saillie de son principal tableau ; mais quel tableau !Eugène Delacroix (1798-1863)
Et il marquait, en l'usant de même avec le pied, la saillie de granit où sa chaîne lui permettait d'atteindre.Victor Hugo (1802-1885)
Je vois encore ces fleurs et ces lettres dorées en saillie, que machinalement je lisais ...Pierre Loti (1850-1923)
Au fond se dresse le grand pavillon avec un escalier à double révolution flanqué de trois corps de bâtiments, dont le dernier forme saillie.Henri Welschinger (1846-1919)
On distinguait assez bien l'épaisseur de la couche, parce que l'ouverture ne fait point de saillie sur le toit.Jean Jacques Porchat (1800-1884)
Il parlait haut, beaucoup et sans s'arrêter ; il devinait les mots qui devaient faire effet sur les paysans et savait les mettre en saillie dans ses phrases.Claude Tillier (1801-1844)
Si son pied, arc-bouté contre la mince saillie, lui manquait, s'il glissait un peu plus bas, s'il se laissait aller au vertige, il était perdu.Jules Verne (1828-1905)
En les voyant, on n'a lieu d'attendre ou d'appréhender qu'un trait satirique, une saillie mordante.George Sand (1804-1876)
Il leur avait ensuite fallu se laisser glisser de cette saillie jusqu'au bas des rochers à pic.Émile Gaboriau (1832-1873)
Dans des spécimens moins bien conservés ou privés de leur surface primitive, les bouches n'offrent pas une figure uniforme et n'ont pas de bord en saillie.Charles Darwin (1809-1882), traduction Alphonse-François Renard (1842-1903)
Quand la princesse interrompait la lecture pour adresser quelques questions à sa lectrice, celle-ci répondait toujours avec intelligence, avec goût, jamais avec éclat et avec saillie.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Un groupe de saules, en saillie sur ce petit bois, indiquait la présence de l'eau.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SAILLIE » s. f.

Partie d'un bastiment qui avance sur la ruë, qui n'est pas à plomb sur les fondements. Il y a eu une ferme domaniale pour les auvents & saillies. Toutes les saillies doivent un droit au Voyer. On ne permet plus de faire maintenant des saillies sur les ruës. Les trompes sont des bastiments en saillie, qui sont des chefs-d'oeuvres d'architecture. On dit aussi, qu'une corniche a trop ou trop peu de saillie, quand on n'y a pas bien observé les proportions.
 
SAILLIE, se dit figurément en choses spirituelles. Les beaux esprits ont quelquefois des saillies ingenieuses, qui leur font faire de belles tirades. Les fous ont quelquefois des saillies de fureur qui leur font faire des extravagances. Plusieurs Poëtes ne reüssissent que dans leurs boutades & saillies.
Les mots croisés du Robert Les mots croisés de la montagne Les mots croisés de la montagne

Partez à l'assaut de notre grille montagnarde ! Niveau standard.

22/02/2020