plaisanterie

 

définitions

plaisanterie ​​​ nom féminin

Propos destinés à faire rire, à amuser. Des plaisanteries de mauvais goût. Savoir manier la plaisanterie (➙ humour).
Propos ou actes visant à se moquer. ➙ quolibet, taquinerie. Être victime d'une mauvaise plaisanterie. ➙ farce. Ne pas comprendre la plaisanterie.
Chose peu sérieuse, dérisoire. ➙ bêtise. Lui, se lever avant l'aube ? Quelle plaisanterie ! ➙ blague. —  Chose très facile. ➙ bagatelle. Gagner cette course sera une plaisanterie pour elle.
 

synonymes

plaisanterie nom féminin

boutade, bon mot, saillie, trait d'esprit, blague (familier)

moquerie, pointe, raillerie, taquinerie, mise en boîte (familier), vanne (familier), fion (familier, Québec, Suisse)

facétie, badinerie, bouffonnerie, pitrerie, couillonnade (très familier), gag (familier), galéjade (familier, Provence), zwanze (Belgique)

farce, mystification, attrape (familier), bateau (familier), blague (familier), bobard (familier), canular (familier)

jeu, bagatelle, rigolade (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Tous deux étaient d'égale taille ; ils se roulaient en échangeant des horions qui n'étaient pas une plaisanterie.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Si votre amour était vrai, il ne vous causerait que des peines ; vous voyez bien qu'il vaut mieux que tout cela ne soit qu'une plaisanterie.Paul de Kock (1793-1871)
En vain les poursuit-il, dans l'intention de faire payer cher la plaisanterie à celle qui lui tombera sous la main.Alcide Bonneau (1836-1904)
Il ne se lassait pas de la plaisanterie, et me paraissait fort disposé à braver les reproches de la prima donna.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Ces hommes ont été maltraités et n'ont pas le droit de rencontrer leurs avocats et le procès est une vaste plaisanterie juridique.Europarl
Repoussez la plaisanterie si elle vous choque ; n'y faites pas attention, si elle vous est indifférente.George Sand (1804-1876)
Il riait de nouveau en hasardant cette innocente plaisanterie que, sur le moment, je ne saisis pas bien.Paul Bourget (1852-1935)
Et même si mes propos étaient sérieux, ils sont plutôt passés hier comme une plaisanterie.Europarl
Cependant, plaisanterie à part, je crois que le sujet qui nous intéresse est un sujet auquel la plupart des groupes qui constituent cette assemblée, sinon toute l'assemblée, peuvent se rallier.Europarl
Plaisanterie à part, il est certain que chacun de nous a une prévention marquée, quelquefois même violente, pour ou contre certains animaux.George Sand (1804-1876)
Nous fîmes, moi et ceux qui m'entouraient, une petite plaisanterie qui tenait à notre âge.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
A quelque plaisanterie plus amusante que les autres, elle éclatait de rire ; alors ses lèvres roses découvraient ses dents, fines et brillantes comme des perles.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il y a dans ce mot un air de plaisanterie qui fait rire d'abord et qui pourrait surprendre les simples.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
La plaisanterie déshonore une œuvre, une critique grave et sérieuse est parfois un éloge, je saurai rendre votre article plus honorable et pour vous et pour moi.Honoré de Balzac (1799-1850)
La vicomtesse entra même à son sujet dans la plaisanterie, parce qu'elle s'aperçut que le baron y prenoit goût.Antoine Hamilton (1664-1720), Jacques Cazotte (1719-1792) et Henriette-Julie de Castelnau de Murat (1670-1716)
Les discours, les idées bonnes ou mauvaises, justes ou fausses, belles ou ridicules, ne donnaient point prise à la plaisanterie.Honoré de Balzac (1799-1850)
Quenu ayant fait une plaisanterie, un soir, elle était devenue si glaciale, que le digne homme ne recommença pas.Émile Zola (1840-1902)
Stanislas n'avait rien perdu de son goût pour la plaisanterie, et chaque fois qu'il en trouvait l'occasion, il s'empressait d'y donner cours.Gaston Maugras (1850-1927)
Et, à l'heure qu'il est, je n'ai pas la moindre idée de ce qu'il voulait dire, ni de la plaisanterie qu'il croyait que j'avais faite.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Dans un éclair, à cause de cette maudite plaisanterie, les scènes de cette pièce délicieuse s'évoquèrent devant moi, – quel contraste !Paul Bourget (1852-1935)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PLAISANTERIE » s. f.

Paroles qui divertissent. Cet homme est agreable, il dit mille plaisanteries, il ne se fasche jamais, il tourne toutes choses en plaisanterie. Vous avez pris serieusement une chose qui n'estoit que plaisanterie.
Les mots croisés du Robert Les mots croisés de la montagne Les mots croisés de la montagne

Partez à l'assaut de notre grille montagnarde ! Niveau standard.

22/02/2020