Email catcher

plaisanterie

définitions

plaisanterie ​​​ nom féminin

Propos destinés à faire rire, à amuser. Des plaisanteries de mauvais goût. Savoir manier la plaisanterie (➙ humour).
Propos ou actes visant à se moquer. ➙ quolibet, taquinerie. Être victime d'une mauvaise plaisanterie. ➙ farce. Ne pas comprendre la plaisanterie.
Chose peu sérieuse, dérisoire. ➙ bêtise. Lui, se lever avant l'aube ? Quelle plaisanterie ! ➙ blague. Chose très facile. ➙ bagatelle. Gagner cette course sera une plaisanterie pour elle.

synonymes

plaisanterie nom féminin

boutade, bon mot, saillie, trait d'esprit, blague (familier)

moquerie, pointe, raillerie, taquinerie, mise en boîte (familier), vanne (familier), fion (familier, Québec, Suisse)

facétie, badinerie, bouffonnerie, pitrerie, zwanze (Belgique), gag (familier), galéjade (familier, Provence), couillonnade (très familier)

farce, mystification, attrape (familier), bateau (familier), blague (familier), bobard (familier), canular (familier)

jeu, bagatelle, rigolade (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
En haut de sa chaise, il s'agite et multiplie les plaisanteries, donnant souvent son avis.Ouest-France, Eva MOYSAN, 13/07/2020
Sur le ton de la plaisanterie, il parle de monter une nouvelle boîte : une agence de voyages.Ouest-France, Jean-François CHESNAY, 18/06/2021
Le prétexte à un déchaînement de bons mots, de plaisanteries, de quiproquos, de rebondissements.Ouest-France, 18/03/2014
Mais, au-delà des plaisanteries, une tension réelle pèse sur le quotidien des voyageurs exposés en permanence aux risques de contagion.Ouest-France, Patrice MOYON, 29/04/2020
Ce qu'ils créent est en général au niveau de ce qu'ils consomment et les plaisanteries qu'ils partagent puisent dans ce monde dominé par le business.Africultures, 2007, Olivier Barlet (Cairn.info)
Dans le quartier, le sujet évoqué sur le ton de la plaisanterie n'avait jamais été pris au sérieux.Ouest-France, Thibaut CHÉREAU, 25/08/2020
Voilà une assez mauvaise plaisanterie, que nous vous livrons pour ce qu'elle vaut.Louis-Balthazar Néel (1695-1754)
Vos plaisanteries feront mouche si vous évitez toute ambiguïté et usez du premier degré.Capital, 12/01/2018, « Humour anglais, humour américain... sachez les distinguer »
Donc, bien sûr que nous pouvons partager certaines de leurs plaisanteries puisque nous avons les mêmes.Annales, 2012, Mary Beard (Cairn.info)
La plaisanterie suivante me vient donc à l'esprit : pourquoi avons-nous besoin de cabillaud ?Europarl
Chaque nouvelle rencontre commence par cette exigence tacite assortie de traits de complicité, de la plaisanterie fugace aux simples sourires.Revue de psychothérapie psychanalytique de groupe, 2003, Jean-Yves Levental (Cairn.info)
Elle se fait biographe par plaisanterie, seule façon de consentir à cette place, qui est la place du père, biographe émérite.Psychanalyse, 2010, Bibiana Morales (Cairn.info)
Et, bien sûr, évitez les plaisanteries grasses et les familiarités déplacées.Capital, 23/06/2011, « Forgez-vous une réputation sans tache »
Son nom peut faire sourire mais il suffit d'un simple contact avec cette plante pour constater qu'elle n'a rien d'une plaisanterie.Géo, 18/09/2020, « Cette plante urticante australienne produit un redoutable venin similaire à… »
Deux personnes qui rient d'une même plaisanterie ne la ressentent pas forcément de la même façon, peuvent expliciter des champs associatifs différents.Revue de didactologie des langues-cultures et de lexiculturologie, 2014, Frédéric François (Cairn.info)
Coût de cette petite plaisanterie montée sur ressorts : 108 000 euros.Capital, 14/05/2014, « Les nouvelles normes font valser les prix des logements neufs »
Les deux hommes semblent plaisanter mais ce que ne dit pas la photo, c'est l'objet de la plaisanterie.Ouest-France, 23/08/2019
Dans un premier temps, nous illustrerons par le matériau empirique comment la plaisanterie d'initiés est définie en situation.Réseaux, 2016, Marion Ink (Cairn.info)
Les discours, les idées bonnes ou mauvaises, justes ou fausses, belles ou ridicules, ne donnaient point prise à la plaisanterie.Honoré de Balzac (1799-1850)
Cette délicate plaisanterie fit monter le rouge à la figure de la jeune fille et des larmes à ses yeux.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PLAISANTERIE » s. f.

Paroles qui divertissent. Cet homme est agreable, il dit mille plaisanteries, il ne se fasche jamais, il tourne toutes choses en plaisanterie. Vous avez pris serieusement une chose qui n'estoit que plaisanterie.