Email catcher

briguer

Définition

Définition de briguer ​​​ verbe transitif

vieux Tenter d'obtenir par brigue.
littéraire Rechercher avec ardeur. ➙ ambitionner, convoiter. Briguer un poste.

Conjugaison

Conjugaison du verbe briguer

actif

indicatif
présent

je brigue

tu brigues

il brigue / elle brigue

nous briguons

vous briguez

ils briguent / elles briguent

imparfait

je briguais

tu briguais

il briguait / elle briguait

nous briguions

vous briguiez

ils briguaient / elles briguaient

passé simple

je briguai

tu briguas

il brigua / elle brigua

nous briguâmes

vous briguâtes

ils briguèrent / elles briguèrent

futur simple

je briguerai

tu brigueras

il briguera / elle briguera

nous briguerons

vous briguerez

ils brigueront / elles brigueront

Synonymes

Synonymes de briguer verbe transitif

ambitionner, convoiter, poursuivre, rechercher, viser, lorgner (sur) (familier)

Exemples

Phrases avec le mot briguer

Ils ne sont pas en mesure de briguer la présidence mais pourraient, dans un contexte de candidatures multiples, jouer un rôle d'arbitres.Guerres mondiales et conflits contemporains, 2020, Fabien Conord (Cairn.info)
Après le grabuge, il y aura des places vides et bonnes à briguer.Paul Adam (1862-1920)
Trois conseillers régionaux écologistes ont décidé de ne pas briguer un nouveau mandat cette année.Ouest-France, Éric de GRANDMAISON, 08/06/2021
Cela vous évitera d'en prendre une le jour où vous briguerez de nouvelles responsabilités !Capital, 02/01/2018, « Look au bureau : les erreurs à éviter »
Ce fut là que je voulus aller planter mon drapeau, pensant avec raison y éviter la concurrence, et m'y trouver seul à briguer la députation.Honoré de Balzac (1799-1850)
Autres soucis des moines de nos jours : dormir ; briguer les dignités conventuelles ; se vanter de son lignage ; se quereller avec ses frères.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Puis, elle briguera deux mandats de maire, de 1983 à 1995.Ouest-France, 06/02/2021
Aussi, jamais on ne le vit briguer les faveurs ni la protection des puissants du jour.Ferdinand Berthier (1803-1886)
Le référendum organisé pour permettre au président de briguer un troisième mandat aurait été remporté à une large majorité des voix.Europarl
Il faut briguer la faveur de ceux à qui l'on veut du bien, plutôt que de ceux de qui l'on espère du bien.Hegel, 2016, Jean-Marie André (Cairn.info)
Il a été réélu à deux reprises en 2011 et 2016 à la faveur d'une réforme constitutionnelle lui permettant de briguer de nouveaux mandats.Ouest-France, 21/06/2021
Certes, les présidents peuvent être découragés par leur travail et choisir de ne pas briguer un deuxième mandat.Revue Tiers Monde, 2008, Fabrice BALANCHE (Cairn.info)
Ceux qui pourraient également briguer le poste, mais qui n'ont pas les faveurs du moment sont en bleu.Ça m'intéresse, 06/05/2012, « À quoi pourrait ressembler son gouvernement ? »
Quand on a l'honneur de briguer les suffrages de ses concitoyens, on ne se laisse pas aller à de tels propos.Ouest-France, 27/03/2014
Dans l'agglo, 29 listes et 835 colistiers brigueront le vote des électeurs.Ouest-France, Élisabeth PETIT, 09/03/2020
De plus, ils sont peu nombreux à briguer les places qui se libèrent.SOCIÉTÉS CONTEMPORAINES, 2004, Nicolas Hatzfeld (Cairn.info)
Il se peut en outre qu'il envisage de briguer un nouveau mandat.Revue Française de Droit Constitutionnel, 2004, Franck David (Cairn.info)
Elle briguera un 10e titre national de duathlon, en octobre.Ouest-France, Jérémy Proux, 24/05/2020
À partir du moment où tout citoyen put briguer l'archontat, on supprima l'élection des candidats pour la remplacer par un premier tirage au sort.Revue Française de Droit Constitutionnel, 2013, Philippe Ségur (Cairn.info)
La députation est un honneur qu'il peut briguer et que son talent lui assure peut-être.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de BRIGUER v. act.

Tascher d'obtenir quelque chose par brigue, par cabale. Quand on peut prouver qu'on a brigué les voix, les suffrages d'une compagnie, l'élection est nulle. on briguoit le Consulat des Romains, comme on brigue à present l'Eschevinage.
 
On dit aussi, Briguer de la reputation. Ainsi Corneille a dit dans l'Excuse à Ariste,
 
Pour me faire admirer je ne fais point de ligue,
 
J'ay peu de voix pour moy, mais je les ay sans brigue.
 
BRIGUER, s'employe quelquefois en bonne part, & se dit simplement des souhaits, ou des voyes legitimes d'obtenir quelque chose. Il brigue les bonnes graces de son Prince. toute l'ambition des Saints est de briguer une place dans le ciel.
 
BRIGUÉ, ÉE. part. & adj. Cette charge est bien briguée, est bien enviée.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.