Email catcher

brimborion

Définition

Définition de brimborion ​​​ nom masculin

vieilli Petit objet de peu de valeur.

Synonymes

Synonymes de brimborion nom masculin

[vieux] babiole, bibelot, bimbelot, bricole, colifichet, frivolité, bagatelle (vieux), bibus (vieux)

Exemples

Phrases avec le mot brimborion

C'est un savant en us, grand collecteur de médailles et de brimborions historiques, ce qui l'a fait admettre dans deux ou trois académies.Paul Scudo (1806-1864)
Tous les brimborions de porcelaine et les ornements en cristal roulèrent à terre en se brisant en éclats.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Michel Delines (1851-1914)
Huet se plaignoit de ce goût exagéré pour les brimborions de la littérature.Paul Scarron (1610-1660)
Sa mère s'intéressait vivement à nos trouvailles, et consentait à s'extasier devant des brimborions à peine visibles à l'œil nu.George Sand (1804-1876)
Ces brimborions épars me faisaient pitié ; rassemblés, ils avaient causé la veille quelque délire.Honoré de Balzac (1799-1850)
Elles éprouvent un enfantin délice à manier ces mille brimborions, fins comme leurs doigts, du luxe et de la mode.Paul Bourget (1852-1935)
Je commence à ne pas désespérer de ce bélître, puisqu'il a abandonné ce brimborion, peut-être pour commencer un métier plus utile.James Fenimore Cooper (1789-1851), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Il me faut, madame quelques anneaux, boucles, parures, brimborions, mais je suis assez difficile, n'étant pas amoureux, et disposé, opinant pour autrui, sans nulle commission, entendez-le !Remy de Gourmont (1858-1915)
Pour vous, je l'accordé, ces brimborions optiques sont indispensables.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Félix Rabbe (1834-1900)
Puis examinant tous ces brimborions, nous avons vu que le bonhomme ne savait même pas d'où ils venaient.Hegel, 2020, Jean-Marie André (Cairn.info)
Eh bien, vous avez donc eu la complaisance de vous nantir de ma médaille et de quelques brimborions d'or !Hector Berlioz (1803-1869)
Mon oncle se précipita sur ce brimborion avec une avidité facile à comprendra.Jules Verne (1828-1905)
Des mouches même auraient peine à respirer en ces réduits étroits, encombrés des mille et un brimborions de la mode.Victor Fournel (1829-1894)
Les autres brimborions thématiques qui meublent le billet sont de la vaisselle de cuivre de l'époque ottomane et deux objets en terre cuite, apparemment de l'époque néolithique.Le Courrier des Pays de l'Est, 2008, Bernard Lory (Cairn.info)
Tout était précieux, chaque objet, chaque brimborion qui se trouvait dans la pièce.Revue d'histoire de la Shoah, 1998, Yehoshua Perle (Cairn.info)
Elle me renvoyait avec quelques brimborions, que sais-je ?Théodore de Banville (1823-1891)
Chanteur de carrefour, montreur de marionnettes ou marchand de brimborions, j'étudiai toutes les classes, et connus les impressions du public et leurs causes.George Sand (1804-1876)
Mais, en revanche, les cellules des nonnes étaient d'une propreté charmante et remplies de tous ces brimborions qu'une dévotion mignarde découpe, encadre, enlumine et enrubane patiemment.George Sand (1804-1876)
A dix heures, après nous être suffisamment amusés sur ce brimborion de chemin de fer, nous arrivons à la station des omnibus intermédiaires.Gérard de Nerval (1808-1855)
Là on n'a rien trouvé que des brimborions insignifiants.Paul Féval (1816-1887)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de BRIMBORIONS s. m. plur.

Terme de mépris, qui sert à exprimer des curiositez legeres & de peu de valeur. Il sert aussi de nom collectif pour exprimer tous les petits meubles qui n'ont point de nom. Pasquier derive ce mot de breviarium, dont on a fait brebiarium, pour lequel on a dit ensuite brimborion.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Faire un carton Faire un carton

D’un film numéro un au box-office ou d’un candidat qui bat ses concurrents haut la main, on dit familièrement qu’ils ont fait un carton : ils ont...

Alain Rey 17/06/2024
sondage de la semaine