brouillon

 

définitions

brouillon ​​​ , brouillonne ​​​ adjectif

Qui mêle, qui brouille (4) tout, n'a pas d'ordre, de méthode. ➙ confus, désordonné. Un esprit brouillon.

brouillon ​​​ nom masculin

Première rédaction d'un écrit qu'on se propose de mettre au net par la suite. Faire un brouillon de lettre. Cahier de brouillon(s). —  locution adverbiale Au brouillon (opposé à au propre).
 

synonymes

brouillon, brouillonne adjectif

confus, désordonné, embrouillé, bordélique (familier)

brouillon nom masculin

ébauche, esquisse, premier jet, rough

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'est le brouillon, répondit le conseiller, & si j'avois eu de la place pour écrire, j'aurois fait des merveilles, car je commençois d'être en train ; mais j'acheverai demain.Antoine Hamilton (1664-1720), Jacques Cazotte (1719-1792) et Henriette-Julie de Castelnau de Murat (1670-1716)
Je vous envoie mon brouillon, vous y verrez mon cœur ; or j'espère le sien, à moins qu'il ne soit entièrement changé !Ernest Daudet (1837-1921)
J'ai sous les yeux le brouillon de ce premier article, et j'y remarque un assez grand nombre de ratures.Edmond Biré (1829-1907)
Je n'apprends donc rien de malencontreux, de brouillon, d'impolitique sans qu'il n'y ait sa part de responsabilité !Pierre Louÿs (1870-1925)
Enfin elle se décida et fit une rature ; il fallait avouer que ce n'était plus qu'un brouillon.Alfred de Musset (1810-1857)
Cette espèce de mémoire fut fait d'inspiration ; il n'y a que peu de mots d'effacés dans le brouillon, qui est sous nos yeux, et que l'auteur ne recopia jamais.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Ainsi sur le brouillon, il avait écrit « bezigue, » et sur la copie, il l'avait remplacé par « piquet, » qui lui avait paru un jeu aristocratique.Émile Gaboriau (1832-1873)
Je commençai, ce jour-là et les jours suivants, à écrire le brouillon instrumental de cette scène paradisiaque.Jules Massenet (1842-1912)
Il recommença pour la troisième fois, décidé sans doute à faire un brouillon, car je le voyais tour à tour réfléchir, écrire, raturer.Émile Gaboriau (1832-1873)
Des papiers étaient épars sur son bureau, et il avait commencé le brouillon d'une lettre qui accusait par ses nombreuses ratures la peine qu'il avait eue à l'écrire.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il en possédait toutes les parties tellement présentes à son esprit que la dernière copie fut écrite par lui sans brouillon sous les yeux et presque sans rature.Gabriel Monod (1844-1912)
La phrase qui apparaît ensuite provient du brouillon du rapport et a été supprimée lors de son élaboration précipitée.Europarl
On voyait encore un cahier de brouillon tout couvert des traces capricieuses de son écriture.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Alors, touché de la situation de mon voisin, j'ai écrit au propriétaire un billet dont j'attache ici le brouillon avec une épingle.George Sand (1804-1876)
Je me rappelle seulement que j'ai transcrit une lettre dont le brouillon a été mis sous ma main.Jules Vallès (1832-1885)
J'emportai le brouillon de cette longue épître en langue italienne, qui contenait le récit qu'on a lu.Paul Scudo (1806-1864)
On ouvrit une porte, un courant d'air s'établit, et le vent fit tournoyer et chassa jusqu'à mes pieds, un fragment du brouillon.Émile Gaboriau (1832-1873)
Assanoff avait l'esprit brouillon, mais il avait de l'esprit ; il divaguait à l'ordinaire, mais en quelques rencontres il montra du cœur.Arthur de Gobineau (1816-1882)
Il changea deux ou trois mots à mon brouillon ; je recopiai le tout pendant qu'on lui attachait ses décorations et qu'on lui donnait sa canne et son chapeau.Dorothée de Dino (1793-1862)
Vincent, secrétaire général de la guerre, brouillon et avide, âgé de vingt-cinq ans, se croyait homme et n'était qu'une bête féroce.Alphonse Esquiros (1812-1876)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BROUILLON, ONNE » adj. & subst.

Remuant, qui tasche de brouiller les affaires. Les Heretiques ont toûjours été accusez d'estre des esprits brouillons qui ont voulu troubler l'Estat. ce Procureur est un brouillon, qui ne tasche qu'à embarrasser les parties en procés. On dit aussi par injure aux petits garçons, qu'ils sont de petits brouillons.
 
BROUILLON, est aussi un papier sur lequel on jette ses premieres pensées en écrivant, qu'on revoit aprés, & qu'on rature avant que de mettre l'ouvrage au net. Ce n'est là que le brouillon, je le vais faire transcrire & mettre au net.
Podcasts Parler comme jamais, épisode 2 : la parole ouvrière Parler comme jamais, épisode 2 : la parole ouvrière

Découvrez vite cet épisode consacré à la parole ouvrière avec pour invité Philippe Poutou, et son cas pratique !

02/01/2021