Email catcher

cahoter

définitions

cahoter ​​​ verbe

verbe transitif Secouer par des cahots.
au figuré La vie l'a cahoté. ➙ malmener.
verbe intransitif Être secoué. ➙ bringuebaler.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je cahote

tu cahotes

il cahote / elle cahote

nous cahotons

vous cahotez

ils cahotent / elles cahotent

imparfait

je cahotais

tu cahotais

il cahotait / elle cahotait

nous cahotions

vous cahotiez

ils cahotaient / elles cahotaient

passé simple

je cahotai

tu cahotas

il cahota / elle cahota

nous cahotâmes

vous cahotâtes

ils cahotèrent / elles cahotèrent

futur simple

je cahoterai

tu cahoteras

il cahotera / elle cahotera

nous cahoterons

vous cahoterez

ils cahoteront / elles cahoteront

synonymes

cahoter

verbe transitif

ballotter, éprouver, secouer

verbe intransitif

bringuebaler, osciller

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les fiacres repartirent, cahotèrent longtemps sur un pavé inégal et sonore, s'arrêtèrent.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
Où allait ce petit groupe cahoté et trébuchant ?Victor Hugo (1802-1885)
Et ses rythmes cahotés ne lui permettent pas deux vers de suite qui soient des vers.Han Ryner (1861-1938)
Et ils s'enfuyaient dans la direction du parc, avec leur fardeau ballotté, cahoté, tressautant.Jules Lermina (1839-1915)
Mais si ça cahote, on ne se perd plus en route.Ouest-France, Philippe RICHARD, 21/04/2019
Une curiosité d'enfant nous fait monter dans un fiacre, nous cahotant dans des rues obscures qui n'en finissent pas.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Que de soucis cuisants dans cette marche cahotée entre la faillite et le protêts !Ernest Daudet (1837-1921)
On était si mal à l'aise, si rudement cahoté dans ce wagon empesté et brûlant !Émile Zola (1840-1902)
Sa voiture était mal suspendue ; aussi lui arrivait-il d'être très cahotée dans le cours de ses promenades par la ville.Pierre Loti (1850-1923)
Un chariot passait au loin près de la falaise ; on l'entendait cahoter et crier sur le pavé gelé.Eugène Fromentin (1820-1876)
De temps en temps, des fondrières bouleversent et font cahoter la marche.Henri Barbusse (1873-1935)
Au petit jour, ayant regardé par nos vitres, je vis encore une dizaine de grandes voitures chargées de blessés s'éloigner en cahotant.Erckmann-Chatrian (1822-1899, 1826-1890)
On rêve affaires, on dort un sommeil cahoté dans le perpétuel cauchemar du travail, des entreprises en cours, des besognes projetées...Albert Robida (1848-1926)
La diligence se mit à cahoter sur l'abominable pavé du faubourg.Paul Féval (1816-1887)
Nous nous en allions, cahotés sur une mauvaise petite route, nous enfonçant de plus en plus dans le silence des campagnes tristes.Pierre Loti (1850-1923)
Elle était attelée de trois chevaux, dont le premier en arbalète, et, lorsqu'on descendait les côtes, elle touchait du fond en cahotant.Gustave Flaubert (1821-1880)
Les voitures se rendant aux mêmes villages, ou revenues des mêmes clochers, cahotent à la file, trimbalent de compagnie leur nouvelle légion de servantes.Georges Eekhoud (1854-1927)
On entendit le bruit de ferraille, la fuite cahotée des roues.Émile Zola (1840-1902)
Comme ils arrivaient près d'une auberge sise au haut d'une côte, ils se croisèrent avec une carriole, dans laquelle était cahotée une petite femme fluette.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Les carrosses étaient cahotés à travers les ornières, et le soleil faisait briller le cuir de leur toit.Eugène Demolder (1862-1919)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CAHOTER » v. act. absolu.

Souffrir des cahots. Dans les chemins de traverse on est bien plus cahoté que dans les autres. les estomacs foibles souffrent beaucoup, quand ils sont cahotez.
 
CAHOTÉ, ÉE. part. & adj.
Le français des régions Millard ou flognarde ? Millard ou flognarde ?

Le millard – aussi orthographié milliard ou milhard – est une spécialité sucrée auvergnate qui consiste en une préparation à base de pâte à crêpes...

Mathieu Avanzi et Jean Mathat-Christol 28/10/2021