Email catcher

captif

Définition

Définition de captif ​​​ , captive ​​​ adjectif et nom

littéraire Qui a été fait prisonnier au cours d'une guerre (➙ captivité). nom Captifs réduits en esclavage.
Ballon captif : aérostat retenu au sol par un câble.
(animaux) Privé de liberté, enfermé.
Économie Marché captif, résultant d'une situation privilégiée du fournisseur.

Synonymes

Synonymes de captif, captive

adjectif

détenu, emprisonné, en cage, enfermé, incarcéré, prisonnier

[littéraire] asservi, esclave, soumis

Exemples

Phrases avec le mot captif

Peut-être nos enfants rêvent-ils davantage de libérer tous les animaux captifs ?Ouest-France, 20/10/2020
De leur côté, les individus captifs ont émis des chants complètement différents du reste des sujets étudiés.Géo, 17/03/2021, « Australie : cet oiseau menacé est devenu tellement rare qu'il… »
Cette protection concurrentielle peut être élevée si l'entreprise dispose de brevets ou d'un marché captif hautement fidèle.La Revue des Sciences de Gestion, 2019, Philippe Pasquet, Jean-Charles Mathé (Cairn.info)
Cette place privilégiée atteste de leur importance par rapport aux autres captifs, elle les distingue.Stratégique, 2009, Arnaud de Coupigny (Cairn.info)
Quant au commanditaire, certains évoquent les autorités anglaises, soucieuses de faire des économies en supprimant cet encombrant captif.Ouest-France, 04/05/2021
L'idée de la poste de l'époque, c'est de transformer les ballons captifs en ballons libres.Ouest-France, Céline BARDY, 22/12/2020
Cette année-là, 830 félins captifs étaient recensés dans le pays sur des sites proposant des spectacles ou des interactions type photographie.Géo, 30/08/2019, « Tourisme animalier et dérives : ce qu'il faut savoir avant… »
Qu'est-ce qui explique ce regain d'intérêt alors que le ballon captif vient seulement d'être lancé ?Ouest-France, Arnaud WAJDZIK, 25/06/2015
Pendant un an, le silence se fit autour du roi captif.André Le Glay (1785-1863)
Dans de nombreux cas, le taux de mortalité a été beaucoup plus important parmi les animaux captifs que parmi les animaux en liberté.Europarl
Dans une société très hiérarchisée, c'est une tribu intermédiaire de nobles et guerriers qui se situent entre l'aristocratie et les captifs.Autrepart, 2005, Jean-Baptiste Boutrais (Cairn.info)
Devenu moins captif, l'objet de diverses sollicitations et davantage informé, l'auditeur actuel serait plus difficile à intéresser.Le Temps des Médias, 2014, Hervé Glevarec (Cairn.info)
Voilà tout ce qui restait des captifs de guerre !Gustave Flaubert (1821-1880)
Dans ce contexte il était de la plus haute importance que le roi effectuât lui-même une prise de captif.Cahiers d'anthropologie sociale, 2015, Guilhem Olivier (Cairn.info)
Mais le gros des abonnés fidèles, ce public bien plus large et captif, est lui aussi déjà en train de trinquer.Capital, 29/04/2019, « Pourquoi le coût de votre forfait mobile devrait flamber »
D'une façon générale, le contenu de l'offre est un élément actif du non-recours, les destinataires n'étant ni contraints, ni captifs, répétons-le.Les politiques sociales, 2014, Philippe Warin (Cairn.info)
Pourquoi en effet faire des efforts pour se démarquer, pour satisfaire le client dès lors que le client est captif ?Capital, 24/10/2016, « Faut-il rendre obligatoire le recours à un agent immobilier ? »
Le différé de remboursement, en particulier, est un excellent moyen de rendre les jeunes étudiants captifs du prêteur.Ouest-France, 08/07/2021
En outre, on a montré que des dauphins captifs comprenaient la sémantique et la syntaxe propres au langage humain.Ça m'intéresse, 12/07/2019, « Langage des dauphins : voilà comment ça fonctionne ! »
Ses sujets de prédilection sont les animaux ou captifs, mais aussi d'immenses paysages.Ouest-France, 27/01/2015
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de CAPTIF, IVE adj.

Esclave, qui est pris par des ennemis, par des Infidelles, ou par des Corsaires. Les captifs étoient amenez en triomphe à Rome, & suivoient le char du victorieux. les Religieux Mathurins sont établis pour la redemption des captifs.
 
CAPTIF, se dit figurément & poëtiquement, des prisonniers d'amour. Cette beauté a fait bien des captifs.
 
CAPTIF, signifie aussi, Qui est dans la sujettion, dans l'incommodité. Il a quitté le service d'un tel maistre, parce qu'on le tenoit trop captif.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.