caqueter

 

définitions

caqueter ​​​ verbe intransitif

Glousser au moment de pondre. Les poules caquettent.
au figuré Bavarder d'une façon indiscrète, intempestive. ➙ jacasser.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je caquète

tu caquètes

il caquète / elle caquète

nous caquetons

vous caquetez

ils caquètent / elles caquètent

imparfait

je caquetais

tu caquetais

il caquetait / elle caquetait

nous caquetions

vous caquetiez

ils caquetaient / elles caquetaient

passé simple

je caquetai

tu caquetas

il caqueta / elle caqueta

nous caquetâmes

vous caquetâtes

ils caquetèrent / elles caquetèrent

futur simple

je caquèterai

tu caquèteras

il caquètera / elle caquètera

nous caquèterons

vous caquèterez

ils caquèteront / elles caquèteront

 

synonymes

caqueter verbe intransitif

jacasser, bavarder, bavasser (péjoratif), jaboter (familier, vieilli), jaser (vieilli)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il me faisoit chanter, danser et caqueter pour les divertir, et j'etois toujours assez bien vêtu pour avoir entrée partout.Paul Scarron (1610-1660)
Saluez pour moi toute votre famille ; nous avons à caqueter, ferme...Hector Berlioz (1803-1869)
Tout à l'heure, j'ai entendu caqueter des poules.Victor Hugo (1802-1885)
Les dames, en la voyant, se prennent à la mauldire et à caqueter.Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
Il est insinuant, il est sournois ; sans compter que sa femme, qui le seconde je ne sais pourquoi, va caqueter avec eux, leur parler latin, grec, hongrois, que sais-je !Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Aussi ne sortait-elle guère et, comme toutes les personnes sédentaires, aimait-elle fort à caqueter !Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
A peine cette explication nous était-elle donnée, que la volière se remplit de ses oiseaux invisibles, qui se mirent aussitôt à caqueter à qui mieux mieux.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
C'était bien long et les visites étaient rares les autres canards préféraient nager dans les fossés plutôt que de s'installer sous les feuilles pour caqueter avec elle.Hans Christian Andersen (1805-1875)
À notre approche, il nous fit la grimace et se mit à caqueter.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
La douleur fait caqueter les poules et les poètes.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CAQUETER » v. n.

se dit au propre de ce bruit que font les poules quand elles veulent pondre : ce qui est exprimé par le son du mot.
 
CAQUETER, signifie aussi, Parler beaucoup, sans dire rien de solide, comme font la plus-part des femmes. On le dit aussi des petits enfans quand ils commencent à parler, & des pies & des perroquets.
 
On dit aussi à la chasse, qu'un chien caquette, quand il crie & abboye mal à propos & hors des voyes, ou sans sujet.
Les mots du bitume Miskine, Miskina Miskine, Miskina

n. et adj. : « pauvre, faible »

16/02/2020