bavarder

 

définitions

bavarder ​​​ verbe intransitif

Parler beaucoup, de choses et d'autres. ➙ familier bavasser, causer, papoter.
Nous bavardions amicalement.
Divulguer des choses qu'on devrait taire. Quelqu'un aura bavardé. ➙ jaser.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je bavarde

tu bavardes

il bavarde / elle bavarde

nous bavardons

vous bavardez

ils bavardent / elles bavardent

imparfait

je bavardais

tu bavardais

il bavardait / elle bavardait

nous bavardions

vous bavardiez

ils bavardaient / elles bavardaient

passé simple

je bavardai

tu bavardas

il bavarda / elle bavarda

nous bavardâmes

vous bavardâtes

ils bavardèrent / elles bavardèrent

futur simple

je bavarderai

tu bavarderas

il bavardera / elle bavardera

nous bavarderons

vous bavarderez

ils bavarderont / elles bavarderont

 

synonymes

bavarder verbe intransitif

parler, caqueter, causer, discourir, discuter, jacasser, avoir une grande langue (Belgique), babiller (vieilli), bavasser (familier, péjoratif), discuter le bout de gras (familier), faire la causette (familier), papoter (familier), tailler une bavette (familier), tchatcher (familier), jaboter (familier, vieilli), jaspiner (familier, vieilli), cailleter (vieux), lantiponner (vieux, péjoratif)

cancaner, jaser, potiner (vieilli), mémérer (familier, Québec), placoter (familier, Québec)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'était charmant de voir comme je ne parlais pas, moi qu'on gronde toujours pour trop bavarder !...Joséphine Marchand (1861-1925)
Avec ceux-là seulement il consentait à bavarder, qui connaissaient ses rêves, ses ambitions, ses projets d'avenir et ses plans d'existence.Edmond Lepelletier (1846-1913)
Nos causeries de chaque semaine étaient devenues pour moi une habitude et un besoin, et je ne puis résister au désir de bavarder encore un peu par lettre.Guy de Maupassant (1850-1893)
Dès qu'elle arrivait, sans un embarras, à l'aise comme chez un ami, c'était pour bavarder, d'un flot intarissable.Émile Zola (1840-1902)
Il faut pourtant lui donner du vin ; s'il ne le fait pas bavarder, la curiosité m'empêchera de dormir toute la nuit.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Après le dîner, je suis resté à fumer des cigarettes et à bavarder avec ma femme, sur le seuil de ma loge.Gaston Leroux (1868-1927)
Le lendemain le drole se remit au moulin comme si de rien n'était, et depuis, jamais on ne l'entendit bavarder comme tant d'autres, de cette malheureuse guerre.Eugène Le Roy (1836-1907)
Ils restèrent, ce jour-là, assez longtemps à bavarder, et ils me firent une grosse commande.Guy de Maupassant (1850-1893)
Ce grand flandrin de bourrelier qui demeure en face, et qui ne fait pas d'autre métier que de boire et de bavarder, t'a suivie un beau matin.George Sand (1804-1876)
Pendant que le citoyen notaire mange sous mes yeux, j'ai cru qu'il m'était permis de bavarder du pays avec mon frère.Eugène Chavette (1827-1902)
J'étais resté tard à bavarder chez vous avec votre femme et notre ami qui m'avait amené dans sa voiture.Guy de Maupassant (1850-1893)
Mais il avait été retenu par la pensée de pouvoir démasquer plus complètement ces intrigues en continuant à faire bavarder le souverain.André Le Glay (1785-1863)
On voit bien que leurs employées sont de jeunes linottes qui ne songent qu'à bavarder, à médire, à se moquer des abonnés, à rire des petits secrets qu'elles peuvent surprendre !...Albert Robida (1848-1926)
Tu me fais bavarder, tu ne me dis pas comment ça s'est terminé, pour le sous-préfet.Émile Zola (1840-1902)
Ça va lui faire plaisir de me voir et de passer quelques heures à bavarder spirituellement avec moi.Judith Gautier (1845-1917)
Pour mon jeune frère, consulter l'internet est aussi naturel que regarder la télévision ou bavarder à l'école pendant la récréation.Europarl
Or, la compagnie lui était indispensable, car il aimait à bavarder, à discuter, à tenir un auditeur.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction J.-W. Bienstock (1868-1933) et Charles Torquet (1864-1938)
Il s'habitua si bien à bavarder avec moi que lorsque durant la journée, j'omettais de l'aller voir, il ne manquait pas de m'envoyer chercher.Arnauld d'Abbadie (1815-1893)
Après s'être réjouis de la boutade, ils recommencèrent à bavarder, moqueurs, exultants d'une joie incompréhensible.Hector Bernier (1886-1947)
Elle fera bavarder les domestiques, nous la laisserons causer, et ainsi nous serons au courant de tout...Émile Gaboriau (1832-1873)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BAVARDER » v. act.

Parler trop, faire des indiscretions, dire des vanitez. Ce mot est bas.
Les mots du bitume Miskine, Miskina Miskine, Miskina

n. et adj. : « pauvre, faible »

16/02/2020