Email catcher

jaser

Définition

Définition de jaser ​​​ verbe intransitif

vieilli Babiller sans arrêt pour le plaisir de parler. ➙ bavarder.
(Canada) Deviser, bavarder.
Parler avec indiscrétion de ce qu'on devrait taire.
Faire des commentaires plus ou moins désobligeants et médisants. ➙ cancaner, médire. Cela fait jaser.
Émettre des cris ou des sons évoquant un babil. La pie jase. ➙ jacasser.

Conjugaison

Conjugaison du verbe jaser

actif

indicatif
présent

je jase

tu jases

il jase / elle jase

nous jasons

vous jasez

ils jasent / elles jasent

imparfait

je jasais

tu jasais

il jasait / elle jasait

nous jasions

vous jasiez

ils jasaient / elles jasaient

passé simple

je jasai

tu jasas

il jasa / elle jasa

nous jasâmes

vous jasâtes

ils jasèrent / elles jasèrent

futur simple

je jaserai

tu jaseras

il jasera / elle jasera

nous jaserons

vous jaserez

ils jaseront / elles jaseront

Synonymes

Synonymes de jaser verbe intransitif

bavarder, babiller, cancaner, caqueter, causer, jacasser, parler, potiner, placoter (familier, Québec), jaboter (familier, vieilli)

médire, critiquer, déblatérer

gazouiller, jacasser, piailler

Exemples

Phrases avec le mot jaser

Où se tait le bruit humain la nature fait jaser les nids d'oiseaux, chuchoter les feuilles d'arbres et murmurer les mille voix de la solitude.Victor Hugo (1802-1885)
Tout cela fournissait à la conductrice de quoi occuper et amuser les enfants toute la journée, et de la matière à jaser.Le Télémaque, 2006, Jean-Frédéric Oberlin (Cairn.info)
L'idée est lancée en 1992 dans un article qui a fait parler, et même jaser : n'est-ce pas une idée folle ?Le Journal de l'École de Paris du management, 2004, Michel Berry (Cairn.info)
Cette petite fleur est tombée du bréviaire de l'abbé – ce qui fait jaser les bigotes.Revue des sciences philosophiques et théologiques, 2010, Dominique Cerbelaud (Cairn.info)
Le projet de suppression des abattements fiscaux sur les plus-values immobilières (hors résidences principales) fait jaser dans les rangs de la majorité.Capital, 02/09/2011, « La réforme des plus-values immobilières a du plomb dans l’aile »
Cette nuit passée dehors sans préparation, sans prétexte, pourra faire beaucoup jaser les gens de la maison.George Sand (1804-1876)
Elle avait fait jaser, elle avait fait sourire, elle avait fait crier.Émile Blémont (1839-1927)
Chaque jour une personne différente parlait en alexandrins et la chose faisait jaser le personnel soignant qui n'y comprenait goutte.EMPAN, 2008, Pascale Touron, Tugdual de Cacqueray (Cairn.info)
Husseim s'assit, et le bijou de sa femme se mit à jaser comme une pie.Denis Diderot (1713-1784)
Dix jours après avoir été adoptée par les parlementaires, la réforme de la plus-value immobilière continue de faire jaser.Capital, 19/09/2011, « Les effets pervers de la nouvelle imposition sur les plus-values… »
Ce cœur aux couleurs arc-en-ciel fait quelque peu jaser sur les réseaux sociaux.Ouest-France, 12/01/2016
C'est un record marketing et une performance qui n'a pas fini de faire jaser.Ouest-France, Vincent COTÉ, 12/10/2019
Son salaire hebdomadaire de 450 000 euros fait encore jaser, mais le montant du transfert, à 50 millions d'euros, semble être entendu.Ouest-France, 25/06/2021
En avril 2021, l'intervention avait fait un peu jaser sur les réseaux sociaux.Ouest-France, 21/08/2021
Mais la morphologie de la poupée continue de faire jaser.Ouest-France, 19/12/2019
Après trois années, par clémence et parce que son éloignement ne risquait plus cette fois de faire jaser, il consentit à ce qu'elle sortît.Annales de Bretagne et des pays de l'Ouest, 2018, Jérôme Luther Viret (Cairn.info)
Oui, ça se corse, car un élève d'une classe de mer a quand même disparu et ça fait jaser dans la commune.Ouest-France, 13/12/2019
Cela fait jaser ce petit monde qui n'y comprend rien.Poétique, 2014, Audrey Cerfon (Cairn.info)
L'arbre à palabre tient sa promesse, et fait un peu jaser.Ouest-France, 25/07/2019
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de JASER v. n.

Parler beaucoup & sans necessité de choses frivoles. Les femmes, les enfants sont sujets à jaser.
 
On le dit aussi des oiseaux babillards, comme les pies, sansonnets, &c.
 
JASER, signifie aussi, Parler indiscretement, reveler un secret, une chose cachée. Ce criminel a jasé dans son interrogatoire, à la question, il a descouvert ses complices. Il faut que quelqu'un de nous ait jasé, puis qu'on a sceu nostre deliberation.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Le décodeur Top 10 des mots venus d’ailleurs

Que vous soyez ou non partis en vacances cet été, je vous invite à voyager aux quatre coins du monde avec ce top 10 des mots venus d’ailleurs.

Dr Orodru 18/07/2022